Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Population et développement durable

 | 
Pierre Peltre

La distribution des populations dans l'espace

L’urbanisation

Texte intégral

1Les villes sont le lieu d’échanges intenses, elles concentrent tous les services, presque toutes les industries, et les comportements démographiques y diffèrent beaucoup de ceux des campagnes. La proportion de la population qui vit en ville est donc une donnée importante pour comprendre les conditions de développement d’un pays. Cette proportion augmente très rapidement, pour l’essentiel dans les pays en développement, et caractérise des changements majeurs au sein des sociétés.

  • * Cette croissance annuelle des villes en 30 ans (1,8 %) serait presque deux fois plus rapide que la (...)

2En 1950, 30 % de la population du monde vivait en ville, 47 % en 2000 ; la moitié y vivra en 2007, 60 % en 2030*. Partant de plus bas, l’augmentation du taux d’urbanisation est bien plus rapide dans les pays du Sud (18 % en 1950 ; 40 % en 2000 ; 56 % en 2030).

3De plus, la presque totalité de l’augmentation de population dans la période 2000-2030 sera concentrée dans les zones urbaines des pays en développement, par croît naturel, par le jeu des mouvements de population vers les villes et par la transformation de villages en zones urbaines.

4En 2000, 75 % de la population des pays développés vit en ville, contre 40 % seulement dans les pays en développement. Mais ces moyennes masquent de très fortes différences :

  • l’Afrique est encore faiblement urbanisée (37 %) ;
  • l’Asie a le même taux (37 %), qui représente cependant, à cause des masses de population concernées, un chiffre de population urbaine supérieur (1,4 milliard) à ceux de l’Europe, des deux Amériques et de l’Océanie réunies (1,2 milliard).

5Dans l’ensemble Asie-Afrique des exceptions remarquables concernent des régions à fort développement industriel (Corée du Sud, Malaisie, Singapour, Afrique du Sud), des pays de longue tradition urbaine (Turquie, Irak, Tunisie), des pays vides à économie « minière » (Arabie Saoudite, Gabon, Congo).

6L’Amérique latine est autant urbanisée (75 %) que l’Europe (73 %), en raison probablement de l’ancienneté de cette urbanisation et d’un régime foncier de grande propriété qui a longtemps contribué à la migration de la population rurale vers les villes ; à noter le Venezuela, le Chili et l’Argentine qui se distinguent par un taux d’urbanisation supérieur à 85 %.

7En 2025, nombre de pays en développement atteindront deux tiers de population urbaine ou plus, tout comme les pays du Nord : toute l’Amérique latine et centrale ; l’Afrique du Nord et le Proche-Orient, la Malaisie, les Philippines et les deux Corée en Asie. Les pays ayant dépassé 50 % d’urbanisation seront également nombreux, dont le Nigeria et la Chine.

Earth’s city lights - Cette mosaïque d’images satellitaires de nuit permet de visualiser, par leur lumière, où sont les villes du monde. On y voit clairement que l’urbanisation est très inégalement répartie dans le monde, mais aussi au sein de chaque pays.
(images du Défense Meteorological Satellite Program (DMSP), traitées par la NASA ; http://visibleearth.nasa.gov/​cgi-bin/​viewrecord?5826 )

Notes

* Cette croissance annuelle des villes en 30 ans (1,8 %) serait presque deux fois plus rapide que la croissance annuelle globale de la population dans le monde (I %).

Table des illustrations

URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/7769/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 67k
Légende Earth’s city lights - Cette mosaïque d’images satellitaires de nuit permet de visualiser, par leur lumière, où sont les villes du monde. On y voit clairement que l’urbanisation est très inégalement répartie dans le monde, mais aussi au sein de chaque pays.(images du Défense Meteorological Satellite Program (DMSP), traitées par la NASA ; http://visibleearth.nasa.gov/​cgi-bin/​viewrecord?5826 )
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/7769/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 33k

© IRD Éditions, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540