Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Population et développement durable

 | 
Pierre Peltre

Les fondements démographiques

Croissance de la population de 1950 à 2050

Texte intégral

Facteur multiplicateur depuis 1950

1On ne peut parler de développement économique et social sans prendre en compte la très importante croissance de la population. C’est l’un des facteurs essentiels qui conditionne étroitement toute réflexion pour l’amélioration des conditions de vie. La cartographie de la croissance (observée depuis 1950, puis en projections de population au-delà de 2000) donne l’image saisissante d’une évolution démographique sans précédent dans l’histoire de l’humanité.

  • * Pour 2025 et 2050, on a choisi de représenter le milieu de la fourchette de projection établie pur (...)

2La croissance de la population est directement représentée par le fond de carte, suivant le principe même de sa construction, puisque chaque pays est représenté tous les 25 ans, de 1950 à 2050 *, par un rectangle proportionnel à sa population. Quand la population d’un pays est multipliée par deux, par trois, par quatre..., la superficie du rectangle double, triple, quadruple. La gamme de couleurs exprime le facteur multiplicateur par rapport à 1950 ; elle aide à voir si la population a doublé, triplé... voire décuplé depuis cette date.

3Entre 1950 et 2000, la population mondiale a plus que doublé ; elle aura probablement largement triplé en 2025, peut-être presque quadruplé en 2050 (x 3,7).

4La séquence des cartes par anamorphose montre de grandes différences d’un continent à l’autre :

  • l’Asie connaît une croissance globalement forte, cependant assez hétérogène d’un pays à l’autre. En 2050, la Chine aura multiplié sa population par 2,6, l’Inde par 4, le Bangladesh par 6, le Pakistan par 8. Portant sur de grandes masses de population, ces facteurs produiront des valeurs considérables ; l’Asie représenterait ainsi en 2050 plus du tiers de la population mondiale ;
  • l’Amérique latine et l’Amérique centrale ont une croissance plus précoce, qui ralentit après 2000, avec des facteurs multiplicateurs en 2050 de l’ordre de 5 à 6 (Mexique, Colombie, Pérou, Équateur) ; seul le Venezuela atteindrait 8 ;
  • l’Afrique, partant d’une population faible en 1950, enregistre la croissance la plus spectaculaire, globalement multipliée par près de 10. Mais l’impact des nombreux conflits et celui du V1H y rendent sans doute les projections plus incertaines qu’ailleurs ;
  • l’Amérique du Nord, le Japon, l’Europe, ont une croissance faible ; quelques pays d’Europe voient même diminuer leurs populations, qui repassent au-dessous de leur niveau de 1950 (Italie, Autriche, République tchèque, Hongrie, Ukraine...).

Facteur multiplicateur depuis 2000

5La même méthode de représentation, en calculant le facteur multiplicateur en 2050 par rapport à la population de 2000, permet de comparer les deux demi-siècles de croissance et de conclure que la croissance devrait ralentir son rythme au cours du demi-siècle à venir :

  • une trentaine de pays en décroissance après 2000 attirent d’abord l’attention : l’ensemble de l’Europe (moins la France et les Pays-Bas), l’Europe de l’Est et la Russie, le Japon, et Cuba ;
  • de 1950 à 2000, de nombreux pays ont plus que triplé leur population, presque partout en Amérique latine et centrale, en Afrique, au Proche-Orient. En Asie, une demi-douzaine de pays triplent aussi la leur, alors que les autres doublent ou un peu plus, dont la Chine et l’Inde (voir page 8) ;
  • de 2000 à 2050, seuls une quinzaine de pays d’Afrique tripleraient encore leur population ou plus, ainsi que le Yémen et l’Afghanistan. La plupart des autres pays d’Afrique doubleraient seulement leur population, de même que quelques pays d’Amérique centrale, du Proche-Orient, ainsi que le Pakistan ; presque tous ces pays auront probablement ralenti leur croissance, ainsi que la Chine et l’Inde (facteurs autour de 1,2 et 1,5).

6Cependant, en chiffres absolus, cette moindre croissance dans le demi-siècle à venir, portant sur des masses de population beaucoup plus grandes en 2000 qu’en 1950, augmentera sensiblement plus la population mondiale que dans le demi-siècle écoulé.

Données de population 1950-2050 par continent

Notes

* Pour 2025 et 2050, on a choisi de représenter le milieu de la fourchette de projection établie pur la division de la population des Nations Unies. Par ailleurs, pour des raisons de trop faible taille sur les cartes, on n’a retenu que les pays de plus d’un million d’habitants en 2050.

© IRD Éditions, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Freemium

open access

Offert par L’éditeur de ce site