Versión clásicaVersión móvil

La forêt en jeu

 | 
Laure Emperaire

Glossaire des noms de plantes et des produits d’origine végétale

Texto completo

1Açaizeiro-do-mato ou açaí-do-mato : Euterpe precatoria Mart. (Arecaceae), palmier monocaule dont les fruits sont recherchés pour la préparation de boissons et desserts. Fréquent sur les berges inondables des fleuves, il se rencontre essentiellement en Amazonie centrale.

2Açaizeiro-do-Pará ou açaí-do-Pará : Euterpe oleracea Mart. (Arecaceae), palmier multicaule exploité pour ses fruits et ses méristèmes (cœurs de palmiers). Sa distribution naturelle est restreinte au bas et au moyen Amazone mais il est fréquemment planté dans les jardins-vergers de toute l’Amazonie. Comme pour l’açaí-do-mato, ses peuplements denses, spontanés ou plantés, sont dénommés des açaizais.

3Almendro : nom donné par les Espagnols à Bertholletia excelsa, appelée actuellement castaῆera-da-Amazonia (ou castanheira-da-Amazônia en portugais).

4Andiroba : Carapa procera et C. guianensis Aublet (Meliaceae), deux espèces proches également recherchées pour les graines oléagineuses, qui fournissent l’huile d’andiroba aux propriétés thérapeutiques, et pour du bois de menuiserie. L’exploitation de l’andiroba est en déclin.

5Bacaba : Oenocarpus bacaba Mart. (Arecaceae), palmier monocaule fréquent en forêt dont les fruits servent à la préparation d’une boisson non fermentée, le vinho de bacaba. On peut en extraire une huile employée pour la friture.

6Balata : gomme élastique obtenue à partir du latex de diverses espèces amazoniennes de la famille des Sapotacées, dont Manilkara bidentata (A. DC.) A. Chev. L’exploitation du latex, qui se faisait pat abattage des arbres, a progressivement été abandonnée à partir des années cinquante, les gommes ayant été remplacées par divers produits d’origine synthétique.

7Borracha : c’est le caoutchouc, c’est-à-dire la gomme élastique issue de la coagulation par divers procédés du latex des hévéas.

8Buriti : Mauritia flexuosa L.f., palmier des bas-fonds humides dont le fruit est très apprécié pour la préparation de desserts et confiseries.

9Cajueiro : Anacardium occidentale L. (Anacardiaceae), petit arbre fréquemment cultivé dans les jardins-vergers et dans les friches forestières pour ses (pseudo-) fruits charnus. La graine, connue sous le nom de noix de cajou, n’est presque pas exploitée en Amazonie mais est un produit agricole et extractiviste important dans le Nordeste.

10Castanheira, castanheira-do-Brasil ou castanheira-da-Amazônia : Bertholletia excelsa Humb. & Bonpl. (Lecythidaceae). Les graines, les castanhas, ou noix du Brésil, de ce grand arbre constituent le deuxième produit extractiviste amazonien. Son aire de distribution s’étend sur tout le bassin amazonien, mais les principaux États producteurs sont, au Brésil, le Para et l’Acre. Les formations où les castanheiras sont abondantes sont dénommées des castanhais ; les collecteurs de noix du Brésil sont les castanheiros.

11Cipó-titica : Heteropsis spp. (Araceae). Les racines aériennes de ces Aracées épiphytes sont très utilisées pour des usages domestiques (confection de liens, fabrication de paniers et d’objets divers) ou, à Manaus, pour la fabrication de meubles. L’exploitation de cette espèce est en plein développement.

12Copaíba : Copaifera spp. (Caesalpiniaceae). Diverses espèces fournissent une oléorésine employée autrefois dans la fabrication de vernis et dont l’usage se restreint maintenant à des produits cosmétiques et médicinaux.

13Cravo-do-Maranhão : Dicypellium caryophyllatum Nees et Mart. (Lauraceae). Arbre exploité du xviie au xixe siècle pour son écorce aromatique. Son exploitation a été telle qu’il a presque disparu et est aujourd’hui menacé d’extinction. Il est connu en français sous le nom de fausse-cannelle ou cannelle-girofle ; en portugais il est également appelé casca-preciosa.

14Cucura : Pourouma cecropiaefolia Mart. (Moraceae), petit arbre fréquemment cultivé dans les jardins-vergers et dans les jachères en Amazonie, pour ses fruits à la pulpe acidulée. Connu aussi sous les noms de uvilla, mapati et puruma.

15Cumaru : Dipteryx odorata (Aublet) Willd. (Fabaceae). Arbre produisant des graines à forte teneur en coumarine, utilisées comme aromatisant en particulier pour les tabacs. Elles ont constitué l’un des grands produits d’exportation amazonien mais leur importance économique est aujourd’hui réduite. Ces graines sont connues en français sous le nom de fèves de Tonka.

16Guaraná : Paullinia cupana Kunth var. sorbilis (Sapindaceae), liane dont les graines sont très riches en caféine. Cette plante est l’une des nombreuses espèces domestiquées et cultivées par les Indiens qui en préparent une boisson stimulante ; il ne s’agit donc pas d’un produit d’origine extractiviste. Les cultures à grande échelle de cette plante se multiplient afin d’approvisionner le marché des boissons gazeuses. Le guaraná est aussi une source de caféine pour l’industrie pharmaceutique.

17Ingá : nom donné à de nombreuses espèces du genre Inga (Mimosaceae) spontanées et cultivées. Les gousses de diverses espèces, en particulier de I. edulis Mart. (cultivée), renferment une pulpe douceâtre et rafraîchissante.

18Jauari : Astrocaryum jauari Mart. Palmier multicaule très largement distribué en Amazonie. Il est très abondant sur les rives du moyen rio Negro où il est exploité par une petite conserverie de cœurs de palmiers située à Barcelos.

19Maracuja : Passiflora spp. (Passifloraceae). Les fruits de deux espèces sont commercialisés sur le marché de Manaus, ceux de P. edulis Sims, espèce cultivée, et ceux de P. nitida Humbl. Bonpl. & Kunth, espèce sauvage de friches et de lieux ouverts.

20Paricá : cette dénomination s’applique à plusieurs substances hallucinogènes tirées de diverses espèces dont Virola spp. (Myristicaceae) et Anadenanthera peregrina (L.) Spegazzini (Mimosaceae).

21Pau-brasil : Caesalpinia echinata Lam. (Caesalpiniaceae). Cet arbre de la forêt atlantique a été exploité dès le début du xvie siècle pour son écorce tinctoriale. C’est actuellement une espèce menacée d’extinction.

22Pau-rosa : Aniba rosaeodora Ducke (Lauraceae), arbre de la forêt amazonienne exploité pour son bois qui renferme une huile essentielle employée en parfumerie.

23Piaçabeira : Leopoldinia piassaba Wall. (Arecaceae). Palmier endémique du rio Negro exploité pour sa fibre, la piaçaba, issue des gaines foliaires ; ce palmier se trouve en formations denses, les piaçabais. La piaçaba est un produit d’importance économique majeure pour les populations locales, cependant, à l’échelle du Brésil, il ne représente que 1 % de la production de la fibre commercialisée sous ce nom ; l’essentiel de la production provient du palmier Attalea funifera qui croît dans la région littorale de l’État de Bahia. Les collecteurs de cette fibre sont les piaçabeiros.

24Pupunheira : Bactris gasipaes Humbl. Bonpl. & Kunth (Arecaceae), palmier cultivé pour ses fruits farineux ou oléagineux, les pupunhas. C’est une espèce domestiquée par les Indiens avec de multiples variétés.

25Puxuri : Licaria pucheri (Ruíz et Pavón) Kosterm. (Lauraceae) ; cet arbre qui croît dans les zones inondables fait l’objet d’une exploitation mineure pour ses graines aux propriétés digestives. Il est parfois cultivé.

26Seringa ou seringueira : Hevea spp. dont H. brasiliensis (A. Juss.) Muell. Arg. (Euphorbiaceae). Le latex d’hévéa, collecté par les seringueiros, est le principal produit extractiviste amazonien. Malgré la concurrence du caoutchouc de synthèse et du caoutchouc issu de plantations, l’exploitation des hévéas en forêt se poursuit en divers points d’Amazonie, en particulier dans les réserves extractivistes du Alto Juruâ et de Chico Mendes dans l’Acre.

27Sorva : Couma macrocarpa Barb. Rodr. et C. utilis (Mart.) Muell. Arg. (Apocynaceae) ; ces deux espèces ont été successivement recherchées pour leur latex qui fournit une gomme employée dans la fabrication de gommes à mâcher. La première a été exploitée par abattage, la seconde par saignée (elle fournit également des fruits vendus sur les marchés). Cette exploitation est en cours de disparition, cette gomme étant remplacée par des produits synthétiques.

28Tucumã : Astrocaryum aculeatum G. Meyer (Arecaceae), ce palmier au stipe épineux est très fréquent dans les friches d’Amazonie centrale. Ses fruits sont vendus sur les marchés locaux, en particulier à Manaus.

29Urucu ou urucuzeiro : Bixa orellana L. (Bixaceae). Petit arbrisseau connu uniquement sous sa forme cultivée. C’est une constante des jardins-vergers amazoniens. Ses graines sont entourées d’un arille de couleur rouge intense employé comme colorant alimentaire ou comme peinture corporelle.

© IRD Éditions, 1996

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Esta publicación digital es el resultado de un proceso automático de reconocimiento óptico de caracteres.
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search