Version classiqueVersion mobile

La forêt en jeu

 | 
Laure Emperaire

Avant-propos

Miguel Clüsener-Godt

Texte intégral

La pratique de l'extractivisme est associée à un système économique appelé aviamento, dans lequel les patrons concèdent une avance en vivres à leurs clients, les collecteurs, contre des produits forestiers. Cet échange mène le plus souvent à un endettement du client. Ici, la pesée de la piaçaba, fibre du palmier Leopoldinia piassaba, exploité sur le rio Negro.

1L’un des principaux objectifs du « Programme sur l’Homme et la Biosphère » (MAB) est d’identifier des instruments conceptuels et matériels pour une utilisation durable de la biodiversité, afin d’améliorer les conditions de vie des populations locales, tout en assurant une conservation des ressources. La Division des sciences écologiques de l’Unesco soutient sur ce thème un grand nombre de projets et d’activités sur les écosystèmes des tropiques humides, dont le programme de recherches sur l’extractivisme en Amazonie mené par l’équipe franco-brésilienne Orstom/Inpa. Ces travaux ont été réalisés en majeure partie à l’Institut national de recherche en Amazonie (Inpa), situé à Manaus, Brésil.

2L’amélioration des échanges scientifiques et l’application de principes menant à un développement durable sont les objectifs prioritaires du programme de « Coopération Sud-Sud pour un développement socio-économique respectueux de l’environnement dans les tropiques humides », principalement financé par des fonds-en-dépôt de la République fédérale d’Allemagne et mis en œuvre conjointement par l’Unesco, l’Université des Nations unies (UNU) et l’Académie des sciences du tiers monde (TWAS). La publication par l’Unesco et l’Orstom de ce livre qui présente en une série d’articles, accessibles au grand public, les résultats de ces recherches illustre cette politique d’échanges. Les connaissances sur les produits extraits de la forêt amazonienne et sur leurs conditions d’exploitation permettent d’envisager de nouvelles options de protection de la forêt tropicale dans toute la zone biogéographique tropicale humide.

3Par sa multidisciplinarité, cet ouvrage reflète les différents points de vue et perspectives qui permettent d’appréhender l’extractivisme, activité susceptible d’associer conservation et mise en valeur des écosystèmes forestiers.

4

Localisation des réserves extractivistes et des sites d’étude

Localisation des réserves extractivistes et des sites d’étude

Table des illustrations

Légende La pratique de l'extractivisme est associée à un système économique appelé aviamento, dans lequel les patrons concèdent une avance en vivres à leurs clients, les collecteurs, contre des produits forestiers. Cet échange mène le plus souvent à un endettement du client. Ici, la pesée de la piaçaba, fibre du palmier Leopoldinia piassaba, exploité sur le rio Negro.
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/7560/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 308k
Titre Localisation des réserves extractivistes et des sites d’étude
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/7560/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 151k

Auteur

Division des sciences écologiques
UNESCO

© IRD Éditions, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search