Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Pratiques et représentations linguistiques en Guyane

 | 
Isabelle Léglise
, 
Bettina Migge

Illustrations

Texte intégral

1Cf. contributions de I. Hidair, I. Léglise et B. Migge, M. Thurmes

Borne kilométrique à Saint-Jean-du-Maroni
© I. Léglise 2001

Discussions en ndyuka au bord du fleuve à Grand-Santi.
© I. Léglise 2004

Situation d’échanges langagiers au marché de Cayenne. On entend parler simultanément français, créole guyanais, hmong, chinois, portugais du Brésil, nengee, etc.
© I. Léglise 2001

Conversations de rue à Cayenne. Un homme interpelle un motocycliste en créole et sranan tongo tandis que deux élégantes conversent en français.
© I. Léglise 2005

Figure 1. Représentation traditionnelle de la diversité linguistique guyanaise : les langues régionales de Guyane
cf. I. Léglise (pp. 35 et 40)

Figure 1. Représentation traditionnelle de la diversité linguistique guyanaise : les langues régionales de Guyanecf. I. Léglise (pp. 35 et 40)

© CELIA 2002
Infographie : J.M Henri 2002 jVH Pour le CELIA (CNRS-IRD)

Tableau 2. Principales langues parlées en Guyane (cf. I. Léglise pp. 35 et 40)

Tableau 2. Principales langues parlées en Guyane (cf. I. Léglise pp. 35 et 40)
  • 1 Si on rapporte les diverses estimations concernant les groupes humains concernés aux statistiques (...)
  • 2 Une position extrême consiste à considérer toutes les langues de Guyane, à l’exception du créole g (...)
  • 3 L’aluku, le ndyuka et le pamaka sont considérées comme des variétés dialectales d’une même langue, (...)

© I. Léglise 2007
Note 11
Note 22
Note 33

Représentations graphiques et situations d’écriture

2Cf. contributions de L. Goury, O. Renault-Lescure, S.Tinoco

Application des peintures corporelles lors d’une cérémonie marquant la fin d'un deuil familial à Mana. Les motifs sont identiques à ceux appliqués traditionnellement sur les poteries.
© G. Collomb 2002

Transcription des paroles d’un chant kali’na lors d’une répétition au sanpula Koloponokon à Iracoubo.
© G. Collomb 2005

Lettres de l’alphabet servant à l’écriture du wayana dans la salle de classe d’Elahé.
© I. Léglise 2004

Proverbe nengee transcrit en sranan tongo sur un pangi (pagne) à Grand-Santi.
© I. Léglise 2004
Cf. L. Goury

Pirogues peintes d’inscriptions en différentes langues Saint-Laurent-du-Maroni.
© I. Léglise 2004
Cf. L. Goury

Panneaux d’accueil à l’entrée de l’hopital de Saint-Laurent-du-Maroni.
© I. Léglise 2004
Cf. discussion de l’environnement graphique à l’hôpital (p. 408)

Panneau d’interdiction dans le patio de l’hopital de Saint-Laurent-du-Maroni.
© I. Léglise 2004
Cf. discussion de l’environnement graphique à l’hôpital (p. 408)

Situations d’échanges et diversité des situations scolaires

3Cf. contributions de L. Puren, E. Godon

Elèves en kalimbé traditionnel, sur le chemin de l’école à Antécume-Pata.
© L. Puren 2005

Arrivée de la pirogue du matin, emmenant les élèves à l’école d’Apagui.
© I. Léglise 2004

4Cf. contributions de S. Alby, I. Léglise, L. Puren

Cour de récréation à Apatou.
© L. Puren 2005

Cour de récréation à Elahé.
© I. Léglise 2004

Situations de parole ordinaires et moins ordinaires

5Cf. contributions de C. Ly, S. Alby et B. Migge

Intervention de M.Thérèse, chef coutumier, lors d’une prise de parole à la Mairie d’Awala, à l’occasion de la présentation du logo de la commune, dessiné d’après un motif de peinture traditionnelle.
© G. Collomb 2004

Discussions à table – alternances de français, créole et hmong – à l’occasion du nouvel an hmong à Javouhey.
© I. Léglise 2001

Notes

1 Si on rapporte les diverses estimations concernant les groupes humains concernés aux statistiques globales de la population (Insee, 1999). En raison des difficultés de recensement en Guyane, on sait toutefois que ces chiffres officiels sont sous-évalués.

2 Une position extrême consiste à considérer toutes les langues de Guyane, à l’exception du créole guyanais, comme « en danger » (Launey, 2000), en retenant comme critère les faibles chiffres de population dans le département : quelques centaines ou quelques milliers de locuteurs selon les cas. En ce qui concerne les langues amérindiennes, notons que le lokono – qui est menacé car il n’est plus parlé par les jeunes générations en Guyane - est encore parlé par de nombreux locuteurs au Guyana, tandis que le teko - dont la transmission familiale est encore assurée - n’est parlé qu’en Guyane.

3 L’aluku, le ndyuka et le pamaka sont considérées comme des variétés dialectales d’une même langue, le nenge (en aluku et pamaka) ou nengee (en ndyuka), cf. Goury, Migge (2003).

Table des illustrations

Légende Borne kilométrique à Saint-Jean-du-Maroni© I. Léglise 2001
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/6968/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 164k
Légende Discussions en ndyuka au bord du fleuve à Grand-Santi.© I. Léglise 2004
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/6968/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 283k
Légende Situation d’échanges langagiers au marché de Cayenne. On entend parler simultanément français, créole guyanais, hmong, chinois, portugais du Brésil, nengee, etc.© I. Léglise 2001
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/6968/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 359k
Légende Conversations de rue à Cayenne. Un homme interpelle un motocycliste en créole et sranan tongo tandis que deux élégantes conversent en français.© I. Léglise 2005
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/6968/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 204k
Titre Figure 1. Représentation traditionnelle de la diversité linguistique guyanaise : les langues régionales de Guyanecf. I. Léglise (pp. 35 et 40)
Légende © CELIA 2002Infographie : J.M Henri 2002 jVH Pour le CELIA (CNRS-IRD)
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/6968/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 486k
Titre Tableau 2. Principales langues parlées en Guyane (cf. I. Léglise pp. 35 et 40)
Légende © I. Léglise 2007Note 11Note 22Note 33
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/6968/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 409k
Légende Application des peintures corporelles lors d’une cérémonie marquant la fin d'un deuil familial à Mana. Les motifs sont identiques à ceux appliqués traditionnellement sur les poteries.© G. Collomb 2002
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/6968/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 181k
Légende Transcription des paroles d’un chant kali’na lors d’une répétition au sanpula Koloponokon à Iracoubo.© G. Collomb 2005
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/6968/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 289k
Légende Lettres de l’alphabet servant à l’écriture du wayana dans la salle de classe d’Elahé.© I. Léglise 2004
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/6968/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 566k
Légende Proverbe nengee transcrit en sranan tongo sur un pangi (pagne) à Grand-Santi.© I. Léglise 2004Cf. L. Goury
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/6968/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 180k
Légende Pirogues peintes d’inscriptions en différentes langues Saint-Laurent-du-Maroni.© I. Léglise 2004Cf. L. Goury
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/6968/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 324k
Légende Panneaux d’accueil à l’entrée de l’hopital de Saint-Laurent-du-Maroni.© I. Léglise 2004Cf. discussion de l’environnement graphique à l’hôpital (p. 408)
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/6968/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 181k
Légende Panneau d’interdiction dans le patio de l’hopital de Saint-Laurent-du-Maroni.© I. Léglise 2004Cf. discussion de l’environnement graphique à l’hôpital (p. 408)
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/6968/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 278k
Légende Elèves en kalimbé traditionnel, sur le chemin de l’école à Antécume-Pata.© L. Puren 2005
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/6968/img-14.jpg
Fichier image/jpeg, 737k
Légende Arrivée de la pirogue du matin, emmenant les élèves à l’école d’Apagui.© I. Léglise 2004
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/6968/img-15.jpg
Fichier image/jpeg, 255k
Légende Cour de récréation à Apatou.© L. Puren 2005
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/6968/img-16.jpg
Fichier image/jpeg, 491k
Légende Cour de récréation à Elahé.© I. Léglise 2004
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/6968/img-17.jpg
Fichier image/jpeg, 317k
Légende Intervention de M.Thérèse, chef coutumier, lors d’une prise de parole à la Mairie d’Awala, à l’occasion de la présentation du logo de la commune, dessiné d’après un motif de peinture traditionnelle.© G. Collomb 2004
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/6968/img-18.jpg
Fichier image/jpeg, 410k
Légende Discussions à table – alternances de français, créole et hmong – à l’occasion du nouvel an hmong à Javouhey.© I. Léglise 2001
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/6968/img-19.jpg
Fichier image/jpeg, 279k

© IRD Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540