Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Aires protégées, espaces durables ?

 | 
Catherine Aubertin
, 
Estienne Rodary

Partie 3. Les nouveaux territoires de la conservation

Chapitre 8. Pastoralisme et aires protégées d’Afrique de l’Ouest en regard de l’Afrique de l’Est

Jean Boutrais

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les relations entre les aires protégées et le pastoralisme deviennent une préoccupation majeure des gestionnaires de l’environnement en Afrique de l’Ouest, sahélienne et soudanienne. Cependant, c’est une question qui leur est relativement nouvelle, alors qu’en Afrique de l’Est, elle est déjà ancienne et soulève des enjeux économiques et politiques importants. Certains auteurs (Bourn et Blench, 1999 : 2) vont jusqu’à estimer qu’en Afrique de l’Ouest, les effectifs de grande faune sont tellement réduits que le problème de sa coexistence avec le bétail ne se pose même plus. Ils identifient l’aire de compétition entre la faune et le bétail comme une longue bande de l’Afrique orientale (fig. 1) qui du Soudan méridional s’étend au Kenya et se prolonge en Afrique du Sud jusqu’au Botswana et à la Namibie. Selon cette carte, une compétition semblable n’existerait pas en Afrique de l’Ouest, devant la domination spatiale des peuples pasteurs et de leurs troupeaux.

Figure 1. Aire de compétition ...

Auteur

Jean Boutrais est géographe de l’IRD (UR 200), spécialiste des sociétés pastorales en Afrique de l’Ouest. Ses recherches principales ont porté sur les éleveurs des plateaux du Cameroun (Hautes terres d’élevage au Cameroun, 1996). Il a également effectué des recherches en Centrafrique (Des Peuls en savanes humides ; développement pastoral dans l’Ouest centrafricain, 1988) et, récemment, au Niger. Il a été co-responsable du Greful (Groupe de recherches comparatives sur les sociétés peules) à l’EHESS (Figures peules, 1999). Il a co-édité plusieurs ouvrages collectifs : L’homme et l’animal dans le bassin du lac Tchad (IRD Éditions, 1999), Patrimonialiser la nature tropicale ; dynamiques locales, enjeux internationaux (IRD Éditions, 2002), Patrimoines naturels au Sud ; territoires, identités et stratégies locales (IRD Éditions, 2005).

© IRD Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540