Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Aires protégées, espaces durables ?

 | 
Catherine Aubertin
, 
Estienne Rodary

Table des matières

Présentation des auteurs

Bruce Albert
Fano Andriamahefazafy
Catherine Aubertin
Marie Bonnin
Jean Boutrais
Ambroise Brenier
Stéphanie Carrière
Christian Chaboud
Gilbert David
Pascale de Robert
Jocelyne Ferraris
Geoffroy Filoche
Géraldine Froger
Florence Galletti
Dominique Hervé
Anne-Élisabeth Laques
François-Michel Le Tourneau
Philippe Méral
Johan Milian
Florence Pinton
Ando Rabearisoa
Hervé Rakoto Ramiarantsoa
Estienne Rodary
Catherine Aubertin, Florence Pinton et Estienne Rodary

Introduction

Le développement durable, nouvel âge de la conservation

Les grandes orientations de la conservation
L’invention des parcs
Le tournant de la gestion participative
Le retour aux barrières
Présentation de l’ouvrage

Partie 1. Redéfinitions des aires protégées

Estienne Rodary et Johan Milian

Chapitre 1. Extension et diversification des aires protégées : rupture ou continuité ?

Le contexte actuel de production des aires protégées
Les approches spatiales stratégiques
Les travaux de compilation
Extension ou dilution. Une analyse cartographique
Cadrage méthodologique
Les tendances d’extension
Les tendances de diversification
Une synthèse, ou comment la conservation conserve ses acquis
Conclusion
Christian Chaboud, Florence Galletti, Gilbert David et al.

Chapitre 2. Aires marines protégées et gouvernance : contributions des disévolution pluridisciplinaireciplines et

L’aire marine protégée, objet disciplinaire spécifique pour la géographie, l’écologie, l’économie et le droit
L’approche spatialisée de l’AMP par la géographie
Un espace naturel pour l’écologie
Un territoire et un lieu d’activités spécifiques pour l’économie
Un territoire régi par le droit
Vers une approche pluridisciplinaire de l’AMP et de ses dispositifs de gouvernance
De l’AMP perçue par discipline à l’AMP comme objet pluridisciplinaire
L’imbrication des spécificités de l’AMP et ses conséquences sur les schémas de gouvernance
Une gouvernance particulière entre pouvoirs publics et organismes privés
Conclusion

Partie 2. De nouveaux outils ?

Stéphanie M. Carrière, Dominique Hervé, Fano Andriamahefazafy et al.

Chapitre 3. Les corridors, passage obligé ? L’exemple malgache

Les corridors à travers les disciplines
Des réserves de chasse aux corridors de conservation : histoire du concept en écologie
Les corridors verts et patrimoniaux : aménagement du territoire et écologie du paysage
Vers une diffusion du terme de corridor en économie
Les corridors : un concept fourre-tout
Conduits ou habitats : un rôle à clarifier…
Une question d’échelle
Les corridors de conservation, de la théorie à la pratique
L’absence de données, source de controverse scientifique
Une illustration des enjeux liés aux corridors : le cas de Madagascar
Les corridors malgaches
Un concept façade pour la conservation : d’une volonté politique à une justification théorique
De la difficulté du passage entre rhétorique et pratique : l’argument économique
Conclusion
Marie Bonnin

Chapitre 4. Les aires protégées dans la mise en place des réseaux écologiques Gestion globale de la nature ou gestion des institutions de conservation ?

Les aires protégées comme zones noyaux
Des objectifs communs mais différenciés
La prise en compte des réseaux écologiques au sein des aires protégées
La nécessité de relier entre elles les zones protégées implique leur conservation
Les aires protégées comme corridors
Les aires protégées transfrontalières comme support des corridors interrégionaux
Les archipels de zones protégées constitutifs de corridors à l’échelle supérieure
Conclusion
Philippe Méral, Géraldine Froger, Fano Andriamahefazafy et al.

Chapitre 5. Le financement des aires protégées à Madagascar : de nouvelles modalités

Les limites des mécanismes de financement endogène
Le budget de l’État ne permet pas de financer les aires protégées
Une efficacité relative des droits d’entrée aux parcs
Des droits d’entrée à la concession touristique : un circuit qui exclut les populations locales
Des financements externes : fondation/dette-nature/trust funds
La Fondation malgache des aires protégées et de la biodiversité
Les opportunités de la lutte contre le changement climatique et les fonds carbone
Agir localement, payer globalement ?
D’une logique de projet à une logique de marché
Conclusion

Partie 3. Les nouveaux territoires de la conservation

Catherine Aubertin et Geoffroy Filoche

Chapitre 6. La création du parc amazonien de Guyane : redistribution des pouvoirs, incarnations du « local » et morcellement du territoire

Les ingrédients d’une réforme provoquée : du Sommet de la Terre au rapport Giran
Le statut incertain des populations du parc
Pas de reconnaissance de l’autochtonie ni de la spécificité ethnique
Une spécificité officialisée malgré tout
Maintien des activités et perspectives de développement des communautés locales
Une expansion géographique et matérielle des droits d’usage des communautés locales ?
Des perspectives de développement peu explicites
Partage des compétences décisionnelles et reconfigurations des alliances
Conclusion : un dess(e)in ambigu
Bruce Albert, Pascale de Robert, Anne-Élisabeth Laques et al.

Chapitre 7. Territorialités amérindiennes et Terres indigènes en Amazonie brésilienne : continuité ou rupture ?

Territoires amérindiens et conservation en Amazonie brésilienne
Des aires protégées au statut singulier
Des aires protégées en devenir
Yanomami et Kayapó : du territoire amérindien à la Terre indigène
La Terre indigène Yanomami
La Terre indigène Kayapó
L’espace de la forêt à Apiahiki (Yanomami) et Moikarakô (Kayapó)
Parcours, lieux et ressources : usages traditionnels de l’espace forestier
Terres indigènes et réaménagements des systèmes spatiaux traditionnels
Terres indigènes et acteurs de développement
Les organismes gouvernementaux
Les ONG et les associations indigènes
Conclusion
Jean Boutrais

Chapitre 8. Pastoralisme et aires protégées d’Afrique de l’Ouest en regard de l’Afrique de l’Est

Géographie comparée des aires protégées et des espaces pastoraux
Écart spatial ou imbrication entre élevage et protection de la faune
Évolution récente de l’élevage face aux aires protégées en Afrique de l’Ouest
Du bétail à l’intérieur et autour des aires protégées
Intrusions pastorales en aires protégées
Processus écologiques et enjeux en périphérie d’aires protégées
Conservation et coexistence bétail-faune
Politiques d’exclusion ou de coexistence bétail-faune
De la coexistence à la participation
Conclusion : engagement dans le tourisme ou maintien du pastoralisme ?
Hervé Rakoto Ramiarantsoa et Estienne Rodary

Conclusion

Les aires protégées à l’aune de la mondialisation

Remettre les aires protégées dans leur contexte
Une cohérence entre définitions et outils mobilisés ?
La participation est morte, vive la participation !