Version classiqueVersion mobile

Lutte contre le trachome en Afrique subsaharienne

 | 
Anne-Marie Moulin
, 
Jeanne Orfila
, 
Doulaye Sacko
, 
et al.

Seconde partie. Chapitres analytiques

Chapitre 14. Comment la mise à disposition de l’eau peut-elle améliorer la protection contre le trachome ?

Mohamed Ag Bendech

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’approvisionnement en eau est un des défis majeurs au Sahel. Les enjeux qui y sont liés sont nombreux. L’eau rythme la vie sociale de la famille ou du village (Alley et al., 2002). En 1980, dans les pays en développement sans compter la Chine, 3 personnes sur 5 n’avaient pas d’eau (Sem, 2002). Dans ce contexte, l’assemblée générale des Nations Unies a proclamé la période 1981-1990, décennie internationale de l’eau potable et de l’assainissement. Les États se sont engagés à considérer l’accès à l’eau potable et à des installations sanitaires comme un des droits fondamentaux de l’être humain. En l’an 2000, 70 % de la population au Burkina-Faso n’avait pas accès à des sources d’eau potable améliorées (UNICEF, 2003).

On connaît depuis longtemps la fréquence du trachome dans les régions arides et le lien entre l’absence d’accès permanent à l’eau et le trachome. Or, en milieu rural sahélien, la recherche de l’eau dans certains villages sahéliens peut occuper les femmes et les fillettes en...

© IRD Éditions, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search