Version classiqueVersion mobile

Quinoa et quinueros

 | 
Thierry Winkel

Le temps des lacs, le temps des hommes

Introduction au premier chapitre

Texte intégral

1Les paysages du sud de l’altiplano bolivien sont faits de roc et de sel, de ciel et de vent. Volcans en cordillères, salars, lagunes, plaines et défilés, sous le ciel pur et dans l’air rare, ces solitudes paraissent immuables. Pourtant, les amours orageuses des montagnes et les déchirements à l’origine des salars emplissent les mythes anciens de leur tumulte. Et les hommes ne sont pas en reste qui, malgré des destinées moins titanesques, ont profondément marqué ces terres d’altitude : poteries, terrasses de culture et silos à grain témoignent de leur présence et de leur labeur depuis bien avant l’empire inca.

© IRD Éditions, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search