Version classiqueVersion mobile

Guide illustré de la flore de Patagonie

 | 
Daniel Barthélémy
, 
Cecilia Brion
, 
Javier Puntieri

Partie 4. Les angiospermes dicotylédones

Les angiospermes dicotylédones

Texte intégral

Coriaria ruscifolia

Aextoxicaceae

1Cette famille compte une seule espèce endémique du centre et du sud du Chili, elle est peu répandue en Argentine (où on ne la trouve que dans les zones de basse altitude et humides du parc national Lago Puelo, province de Chubut).

2Le « tique », « olivillo » ou « palo muerto », Aextoxicon punctatum, est un arbre sempervirent, de taille moyenne dont les parties jeunes sont couvertes de pubescence écailleuse. Ses fleurs sont petites, ses fruits charnus, mais non comestibles. Sa position taxonomique est mal définie dans les systèmes de classification végétale.

Aextoxicon punctatum

Aextoxicon punctatum fleur et fruit

Anacardiaceae

3Cette famille comprend 40 genres et 600 espèces d’arbres, arbustes ou lianes d’Afrique, de Malaisie et d’Amérique du Sud, et peu de genres d’Amérique du Nord et d’Eurasie. Ce sont des arbres ornementaux, certains ont des propriétés résineuses et des fruits comestibles.

4Le genre américain Schinus comprend 29 espèces. La « laura », S. patagonicus, se trouve au nord des forêts andino-patagoniques. C’est un arbre cauliflore. Ses fruits servent à préparer la chicha. Le « huingán », S. johnstonii, est un arbuste sempervirent qui se trouve au Brésil, Uruguay, Argentine, Pérou et Chili, dans des milieux xériques. Ses fruits servent à préparer la chicha et l’eau-de-vie. En médecine populaire, on l’utilise comme antiseptique.

Schinus patagonicus

Schinus johnstoni

Apiaceae (= Umbelliferae)

5Cette famille est presque cosmopolite, avec environ 400 genres et 3 000 espèces réparties dans le monde. Elle comprend de nombreuses plantes herbacées et des arbustes présents dans les régions tempérées de l’hémisphère Nord, y compris des espèces avec des propriétés aromatiques, ornementales, médicinales, toxiques et alimentaires. On les utilise également en parfumerie. En Patagonie argentine, on rencontre 27 genres et 67 espèces.

6La « llareta », Azorella diversifolia, pousse dans les prairies d’altitude à partir de 1 500 m, au Chili et en Argentine. La plante en coussin, connue sous le nom de « azorella », A. trifurcata, se rencontre de la province de Río Negro à celle de Terre de Feu et également au Chili. Une autre espèce largement distribuée dans le sud de l’Argentine est A. monantha, également appelée « llareta » ou « leña de piedra ».

7Le « gomero », Bolax gummifera, forme des coussins sur les rochers et dans les prairies de la province argentine de Santa Cruz à la province de Terre de Feu.

8La « chupalla » ou « cardoncillo », Eryngium paniculatum, se rencontre dans le sous-bois des forêts de cyprès, Austrocedus chilensis, en Argentine de Neuquén à Chubut. En médecine populaire, on utilise ses rhizomes en infusion pour soigner les troubles hépatiques. Dans la plupart des forêts andines de Patagonie, on rencontre Osmorhiza chilensis, connu sous le nom de « amor seco », « cacho de cabra » ou « perejil de campo ». Ses racines odorantes, tendres et au goût agréable sont comestibles ; on utilise ses feuilles hachées comme condiment.

9On rencontre plusieurs espèces du genre Mulinum en Patagonie. Le « neneo », M. spinosum, est une plante arbustive qui forme des coussins et vit dans la Patagonie argentino-chilienne, dans la steppe ou dans l’écotone entre la steppe et les forêts. En médecine populaire, on l’utilise pour soigner les rhumatismes et le jus de ses racines sert à éliminer les verrues. Les moutons mangent ses fleurs et ses fruits.

10Le genre Sanicula est pratiquement cosmopolite et regroupe 39 espèces. L’herbe bisannuelle ou vivace Sanicula graveolens, localement connue sous le nom de « cilantro silvestre » possède des feuilles très divisées avec une forte odeur de coriandre, raison pour laquelle elle est parfois collectée pour la consommation familiale. On la rencontre dans les zones de steppe ou la zone alto-andine toujours sur des sols pauvres et rocailleux.

Azorella diversifolia

Azorella monantha

Eryngium paniculatum

Eryngium paniculatum

Osmorhiza chilensis fruit

Mulinum spinosum

Osmorhiza chilensis

Sanicula graveolens

Apocynaceae

11Cette famille comprend 164 genres et 2 100 espèces de lianes, d’arbres, d’arbustes ou de plantes herbacées à latex. La majorité de ces espèces se rencontrent dans les forêts sempervirentes et hygrophiles des régions tropicales. On en trouve peu dans les régions tempérées. Ce sont des plantes ornementales et médicinales.

12Le « quilmay », Elytrapus chilensis, a des tiges grimpantes et se trouve dans les forêts ombragées et humides dominées par le coihue, dans le sud du Chili et en Argentine. C’est une plante vénéneuse. En médecine populaire, on l’utilise comme remède abortif.

Elytropus chilensis

Araliaceae

13Cette famille est représentée dans les deux hémisphères par 80 genres et 1 000 espèces, généralement ligneuses, qui se répartissent presque exclusivement dans les régions tropicales et subtropicales.

14En Patagonie, on trouve le genre transpacifique, Pseudopanax, dans les forêts humides d’Argentine et du Chili. Le « saúco cimarrón » ou « saúco del diablo », P. laetevirens, est appelé « traumén » par les Mapuches.

15C’est un petit arbre ou arbuste, parfois épiphyte, dont le limbe est digité, vert brillant et divisé en 5 folioles comme les doigts de la main. En Argentine, on le trouve entre les provinces de Neuquén et de Terre de Feu, et au Chili entre les régions de Maule et Magallanes, aussi bien dans les forêts que dans les tourbières. Le « curaco », P. valdiviensis, est un arbuste épiphyte originaire du Chili.

Pseudopanax valdiviensis

Pseudopanax laetevirens

Asclepiadaceae

16Cette famille compte environ 250 genres et 2 000 espèces qui poussent, surtout, dans les régions tropicales et subtropicales. Ce sont des plantes ornementales et médicinales qui produisent du latex. Leurs fleurs ont des mécanismes de pollinisation complexes.

17Dans les forêts pures de coihue et mixtes de coihue et de cyprès du nord de la Patagonie, on trouve le « voqui », Cynanchum diemii, plante herbacée grimpante aux fleurs jaunes et aromatiques. Dans l’écotone, entre la forêt et la steppe, pousse C. chilense, également connue sous le nom de « voqui », une petite plante herbacée aux feuilles ovales qui grimpe sous la protection des arbustes.

18Grisebachiella hieronymi est un arbuste en coussin, aux nombreuses branches entortillées, que l’on trouve à l’est des forêts et dans la steppe patagonique des provinces argentines de Mendoza, Neuquén et Río Negro, sur des sols sableux. Ses fleurs exhalent une odeur fétide et sont pollinisées par les mouches.

Cynanchum diemii fleurs

Cynanchum diemii fruit

Cynanchum chilense

Grisebachiella hieronymi fleurs

Grisebachiella hieronymi fruit

Asteraceae (= compositae)

19C’est l’une des familles les plus importantes. Elle est cosmopolite et comprend environ 1 100 genres et 25 000 espèces. On les trouve dans les régions subtropicales, tempérées-chaudes et tempérées ; elles sont abondantes dans les régions montagneuses. La plupart d’entre elles sont des plantes herbacées ou des arbustes, avec ou sans latex ; elles comprennent peu de plantes grimpantes et d’arbres. On les rencontre dans de nombreux milieux. Elles ont des fleurs réunies en inflorescences appelées capitules. Nombre de ces espèces sont médicinales, ornementales, alimentaires ou oléagineuses. En Argentine, il y a environ 222 genres et 1 500 espèces.

20La « pegajosa », Adenocaulon chilense, est une plante herbacée en forme de rosette que l’on trouve en abondance dans les sous-bois de Nothofagus spp. Ses fleurs sont très petites et ses fruits possèdent des glandes qui adhèrent sur presque n’importe quelle surface. Elle se rencontre dans toutes les provinces patagoniques d’Argentine et du Chili.

21Antennaria chilensis, connue sous le nom d’« antenaria » au Chili, est une plante herbacée pérenne d’altitude que l’on trouve dans les provinces argentines de Mendoza, Neuquén, Chubut, Santa Cruz et Terre de Feu.

22Le genre Baccharis regroupe 400 espèces d’origine américaine, dont 100 se rencontrent en Argentine. Ce sont des plantes dioïques. Le « huautro rastrero » ou « mosaiquillo », B. magellanica, est un arbuste rampant et branchu formant un coussin. En médecine populaire, on utilise ses branches contre les maux de tête. Il pousse dans les clairières, les régions humides ou sèches, du sud du Chili et de l’Argentine (depuis Mendoza jusqu’à la Terre de Feu et les Malouines). Le « rari », « radin » ou « radén », B.sphaerocephala, est un arbuste de 1 à 2 mètres de haut qui possède des feuilles profondément dentées, avec des inflorescences grandes blanc jaunâtre regroupées au sommet des tiges fleurissant en été. On la rencontre dans des lieux dégagés et les bords de chemins dans les provinces centrales (de Concepción jusqu’à Chiloé) du Chili.

Adenocaulon chilense

Antennaria chilensis

Baccharis magellanica

Baccharis sphaerocephala

23La « chilca », B. rhomboidalis, est un arbuste du centre et du sud du Chili, on le trouve également dans le sud-ouest des provinces argentines de Neuquén et Río Negro.

24Il existe 6 espèces de Belloa, toutes d’Amérique du Sud. B. chilensis est un sous-arbuste nain originaire du Chili (depuis Santiago jusqu’à la région de Los Lagos), où il est connu sous le nom de « lucilia » et des provinces argentines de Río Negro et Neuquén.

25Brachyclados caespitosus forme des coussins ligneux et compacts et est endémique de la steppe patagonique des provinces argentines de Chubut et Santa Cruz. En médecine populaire, on l’utilise contre l’asthme.

Baccharis rhomboidalis

Belloa chilensis

Brachyclados caespitosus plante (en haut)
et fleurs (en bas)

Chiliotrichum diffusum

Chuquiraga aurea

26La « mata negra », Chiliotrichum diffusum, est un arbuste qui pousse, en Argentine, depuis la latitude 45° S jusqu’à la province de Terre de Feu et les îles Malouines. On pourrait l’utiliser comme plante ornementale.

27Chuquiraga aurea, connu sous le nom de « ardegras » ou « chuquiraga dorada », est un sous-arbuste touffu aux feuilles épineuses, que l’on trouve dans la steppe patagonique.

Chuquiraga aurea fleurs

28Le « palo santo », Dasyphyllum diacanthoides, est un arbre épineux des forêts humides d’Argentine et du Chili. En médecine populaire, on utilise son écorce en infusion comme dépuratif, comme calmant et contre les maladies pulmonaires. En Argentine, on le trouve entre 800 et 900 m d’altitude dans le sud-ouest de la province de Neuquén, l’ouest de la province de Río Negro et le nord-ouest de la province de Chubut.

Dasyphyllum diacanthoides épines

Grindelia chiloensis bourgeon résineux

Dasyphyllum diacanthoides fleurs

29En Argentine, on trouve 19 espèces du genre Grindelia. Le « grindelia de Chiloé », G. chiloensis, est un sous-arbrisseau résineux que l’on rencontre dans les régions sèches de Patagonie depuis Neuquén jusqu’à Santa Cruz.

Grindelia chiloensis capitule

30Le genre Gutierrezia comporte 28 espèces arbustives, sub-arbustives ou herbacées qui vivent dans les zones sèches d’Amérique du Nord et du Sud. Dans le centre sud de l’Argentine (de la province de Mendoza au sud) et dans les zones proches de la frontière chilienne on rencontre G. baccharoides, un petit arbuste en coussin avec des fleurs jaunes.

Gutierrezia baccharoides

Haplopappus glutinosus

31Le « buchú » ou « huenutrol », Haplopappus glutinosus, est un sous-arbrisseau d’Argentine et du Chili que l’on trouve sur les sols rocailleux. En médecine populaire, on fait macérer la plante dans de l’eau et on l’utilise comme fébrifuge.

32Le genre Hypochaeris est pratiquement cosmopolite et compte 60 espèces. H. incana est une herbe pérenne commune du sud de l’Argentine et du Chili. Elle pousse dans des lieux secs de toutes les provinces de Patagonie généralement au milieu de plantes de plus grande taille.

Hypochaeris incana

33La « mata verde », Lepidophyllum cupressiforme, est un arbuste aux feuilles en forme d’écailles, endémique de l’extrême sud de la Patagonie (provinces de Santa Cruz et Terre de Feu). Elle pousse dans les sols salins.

Lepidophyllum cupressiforme

34Le genre Leptinella comprend une seule espèce, L. scariosa, une petite plante herbacée rhizomateuse que l’on trouve dans les provinces argentines de Río Negro, Santa Cruz et Terre de Feu, ainsi qu’entre les régions chiliennes de Maule et Magallanes.

Leptinella scariosa

Leucheria purpurea

Leucheria thermarum

35Leucheria purpurea est une plante herbacée sempervirente du sud de l’Argentine et du Chili. En Argentine, on la trouve dans les provinces de Santa Cruz et Terre de Feu. L. thermarum est une plante herbacée pérenne que l’on trouve dans la strate herbacée des forêts de coihue et lenga.

36En Argentine, on trouve 22 espèces du genre Mutisia. La « virreina », M. decurrens, est une plante herbacée grimpante cultivée comme plante ornementale. On la rencontre depuis le sud de la province de Neuquén jusqu’à l’ouest de la province de Chubut. On la trouve également au Chili. En médecine populaire, on l’utilise contre les rhumatismes. La « mutisia » ou « reina mora », M. spinosa, est une plante herbacée grimpante que l’on rencontre depuis l’ouest de la province de Neuquén jusqu’à la province de Santa Cruz. On utilise une décoction de ses racines pour faire pousser les cheveux. La « mutisia », M. oligodon, se rencontre au Chili et en Argentine (ouest des provinces de Neuquén, Río Negro et Chubut). Elle préfère les endroits secs de l’écotone forêt-steppe.

Mutisia decurrens
feuilles

Mutisia decurrens
capitule

Mutisia spinosa capitule

Mutisia spinosa fruit

Mutisia oligodon branche et capitule

Mutisia oligodon capitule

Nardophyllum bryoides

37Le genre Nardophyllum regroupe 6 espèces de la zone andine d’Amérique du Sud dont 3 sont présentes en Argentine. N. bryoides forme des coussins denses et se rencontre dans la steppe arbustive de toutes les provinces de la Patagonie.

38Le genre Nassauvia comprend environ 40 espèces sud-américaines. N. glomerulosa, connue sous le nom de « colapiche » ou « uña de gato », est un arbuste aux branches recouvertes de petites feuilles disposées en glomérules sphériques. Cette espèce pousse à Mendoza et dans la steppe patagonique, depuis la province de Neuquén jusqu’à la Terre de Feu.

Nassauvia glomerulosa

39Le genre Perezia est américain. En Argentine, on trouve 27 espèces herbacées. La « estrella de los Andes », P.pedicularidifolia, pousse dans les régions altoandines des provinces argentines de Neuquén et Río Negro, et des régions chiliennes de Bío Bío à Aisén. La « perezia chica », P. pilifera, est une plante herbacée des zones d’altitude du Chili et d’Argentine. P. linearis est une herbe commune dans les zones de steppe ou alto-andine.

Perezia pedicularidifolia capitule vu de face

Perezia pilifera

Perezia pedicularidifolia capitule avec bractées

Perezia linearis

40Le genre cosmopolite Senecio, un des genres qui comptent le plus d’espèces végétales (environ 3 000), regroupe une grande variété de formes depuis les plantes herbacées annuelles jusqu’aux arbres. Environ 270 espèces se trouvent en Argentine. En Patagonie, il y a environ 140 espèces, presque toutes indigènes. Le « charcao », S. bracteolatus, est une espèce que l’on trouve dans les provinces argentines de Neuquén, Río Negro, Chubut et Santa Cruz et au Chili. S. chionophilus est un sous-arbuste des régions altoandines. S. leucophyton est un sous-arbuste densément pileux qui se rencontre dans la zone de précordillère en Argentine et au Chili. Le sous-arbuste S.filaginoides fréquente les zones sèches de toute l’Argentine et se reconnaît à la couleur blanchâtre de son feuillage.

Senecio leucophyton

Senecio bracteolatus

Senecio chionophilus

Senecio filaginoides

41S. trifurcatus est une plante herbacée pérenne qui pousse dans des régions humides, aussi bien en Argentine (entre les provinces de Neuquén et de Terre de Feu) qu’au Chili (de Cantín à Magallanes), où elle porte le nom de « senecio blanco ». Le « tutuco » ou « lolquín », S. otites, se rencontre dans les forêts humides valdiviennes de Nothofagus, au Chili et dans les provinces argentines de Neuquén, Río Negro et Chubut. Le « palpal » ou « palpalén », S. yegua, est un arbuste que l’on trouve dans les ravins des forêts humides du Chili et de la province de Neuquén.

Senecio trifurcatus

42Le « felel », « romerillo amarillo » ou « vara de oro », Solidago chilensis, est une plante herbacée rhizomateuse, invasive, largement répandue en Amérique australe. Elle est toxique pour le bétail. La plante sert à teindre la laine en jaune.

43La « pissenlit » ou « diente de león », Taraxacum officinale, est une plante herbacée pérenne européenne que l’on trouve dans toute la Patagonie.

Solidago chilensis

Taraxacum officinale

Berberidaceae

44Cette famille compte 16 genres et environ 570 espèces. Ce sont des plantes herbacées ou arbustives souvent cultivées comme plantes ornementales.

45Dans l’hémisphère Sud, on trouve le genre Berberis, regroupant 16 espèces en Patagonie argentine. Elles ont des feuilles transformées en épines. Ce sont des arbustes ou, exceptionnellement, de petits arbres, comme dans le cas de B. parodii. Elles se répartissent en Argentine et au Chili jusqu’à la Terre de Feu. Ce sont des plantes médicinales contenant des alcaloïdes. Leurs fruits sont des baies de couleur noir bleuté. En médecine populaire, on les utilise comme antidiarrhéiques, fébrifuges, et pour calmer les maux d’estomac. Ils servent à confectionner des sirops et des confitures. Dans leurs racines, on trouve de la berbérine, colorant utilisé par les Mapuches pour teindre la laine en jaune. Le « calafate », B. buxifolia, est une des espèces les plus populaires. On rencontre quelques variétés de cette espèce dans l’écotone forêt-steppe. On la trouve en Argentine depuis Neuquén jusqu’à la Terre de Feu et dans les régions limitrophes du Chili. Le « michay », B. darwinii, se répartit entre les latitudes 37° S et 43° S, au Chili et en Argentine. Dans ce pays, on la trouve dans les forêts de coihue, depuis la province de Neuquén jusqu’à celle de Terre de Feu. En Nouvelle-Zélande, c’est une plante devenue invasive. B. congestiflora est également connue sous le nom de « michay », c’est un arbuste de grande taille que l’on trouve uniquement dans les régions chiliennes de La Araucanía et de Los Lagos. Le « calafate enano » ou « calafatillo », B. empetrifolia, est la plus petite espèce de Berberis de Patagonie ; c’est un arbuste rampant qui préfère les régions ensoleillées d’Argentine depuis la province de La Rioja jusqu’à la Terre de Feu et du Chili. On le trouve depuis le niveau de la mer, en Terre de Feu, jusqu’à 3 000 m dans la cordillère nord de l’Argentine. Le « michay chileno », B. linearifolia, possède des feuilles lancéolées et se répartit entre les latitudes 39° S et 41° S dans les forêts humides des deux côtés de la cordillère. En Argentine, on le trouve dans les parcs nationaux Lanín et Nahuel Huapi. Le « calafate grande », B. parodii, se rencontre sur les rives, souvent inondées, des lacs et des fleuves. On le trouve en Argentine, depuis la province de Neuquén jusqu’à la province de Chubut. L’« agracejo » ou « saloll », B. serrato-dentata, vit dans le sous-bois de lenga ; il a de grandes feuilles dentelées et brillantes et on le trouve en Argentine depuis la province de Neuquén jusqu’à la province de Chubut.

Berberis buxifolia vue détaillée d’une branche et fleurs

Berberis buxifolia vue détaillée d’une branche et fruits

Berberis buxifolia

Berberis darwinii

Berberis congestiflora

Berberis empetrifolia

Berberis parodii vue détaillée d’une branche et fruits

Berberis linearifolia

Berberis parodii vue détaillée d’une branche et fleurs

Bignoniaceae

46Cette famille regroupe environ 110 genres et 725 espèces dans le monde dont 57 sont présentes en Argentine. Elle est très diversifiée dans les régions tropicales d’Amérique du Sud. Ce sont des arbres, des arbustes ou des lianes. Certaines sont des plantes ornementales.

47Dans les forêts patagoniques humides d’Argentine et du Chili, on trouve deux lianes endémiques aux fleurs tubuleuses réunies en grappes et qui grimpent sur les troncs et les branches : le « pil-pil » ou « voqui bejuco », Campsidium valdivianum, une espèce ligneuse, et le « chupa-chupa », Eccremocarpus scaber. Les deux espèces se rencontrent dans les provinces argentines de Neuquén, Río Negro et Chubut, on les cultive comme plantes ornementales en Europe et aux États-Unis.

Campsidium valdivianum

Campsidium valdivianum vue détaillée d’une branche et fleurs

Eccremocarpus scaber fleurs

Eccremocarpus scaber inflorescence

Boraginaceae

48Cette famille cosmopolite comprend 2 500 espèces réunies en 154 genres. On les trouve dans les régions tempérées et subtropicales des deux hémisphères. Ce sont des arbres, des arbustes, ou des plantes herbacées présentes surtout dans le bassin méditerranéen, dont 30 genres sont utilisés comme plantes ornementales et certaines espèces, en médecine. Des poils rigides et des alcaloïdes sont fréquemment observés. La pollinisation de leurs fleurs est effectuée par les insectes.

49Environ 60 espèces de cette famille sont regroupées dans le genre Plagiobothrys, presque exclusivement américain. P. corymbosus est une plante herbacée annuelle que l’on trouve généralement sur les bords des lacs des provinces de Neuquén, Río Negro, Chubut et Terre de Feu, ainsi qu’au Chili.

Plagiobothrys corymbosus

Brassicaceae (= Cruciferae)

50Cette famille compte 350 genres et 3 000 espèces. Ce sont essentiellement des plantes herbacées cosmopolites des zones tempérées et froides.

51En Patagonie, on trouve 22 genres indigènes, 25 adventices et un total de 132 espèces.

52Chorispora tenella est une plante rudérale et adventice, originaire d’Europe. La « draba », Draba gilliesii, est une plante herbacée en rosette qui se répartit, dans les Andes de l’Argentine, entre les provinces de La Rioja et Chubut, et au Chili, entre les provinces de Bío-Bío et Los Lagos.

Chorispora tenella

Buddlejaceae

53Cette famille (souvent incluse dans la famille des Loganiaceae) compte 9 genres et 150 espèces des régions tempérées et tropicales. Le genre Buddleja comprend des espèces d’Asie et d’Amérique ; certaines sont cultivées comme des plantes ornementales. Deux espèces sont natives de Patagonie.

54Le « pañil », B. globosa, est un arbuste natif du Chili, du Pérou et d’Argentine. En médecine populaire, on utilise ses feuilles dans le traitement des plaies et ulcères et comme relaxant musculaire pour soulager les maux d’estomac ; elles ont un effet antibactérien et servent à teindre la laine d’une couleur café. C’est une plante ornementale.

Buddleja globosa

Calyceracea

55Cette famille se répartit en Amérique centrale et du Sud et comprend 6 genres et 52 espèces. Environ 40 d’entre elles se trouvent en Argentine. Ce sont des plantes herbacées annuelles ou pérennes. 13 espèces du genre Boopis se trouvent dans les Andes du Pérou, Bolivie, Argentine, Chili et sud du Brésil. B. australis se rencontre dans les sols sableux, ou dans les zones à végétation steppique, depuis Neuquén jusqu’à la Terre de Feu.

Campanulaceae

56Cette famille compte 2 000 espèces et 70 genres. Elle est presque cosmopolite (peu abondante en Afrique tropicale). Plusieurs espèces sont ornementales. En Argentine, on trouve 8 genres et 34 espèces. En Patagonie, il y a 5 espèces indigènes. La plus abondante est Pratia repens, une plante herbacée rhizomateuse, largement répartie sur les bords des cours d’eau et dans les marais de Bolivie, Chili et Argentine.

Caryophyllaceae

57Cette famille compte 2 000 espèces et 88 genres, principalement, dans les zones tempérées ou froides des deux hémisphères. Ce sont des plantes herbacées, rarement ligneuses. Beaucoup d’entre elles sont cultivées comme plantes ornementales et certaines sont considérées comme des mauvaises herbes.

58La plupart des 45 espèces présentes en Patagonie se trouvent dans des zones sèches ou de haute montagne. Parmi elles, on trouve le « calabacillo », Silene andicola, une plante herbacée pérenne présente dans les zones d’altitude des provinces de Neuquén et Río Negro et au Chili.

Celastraceae

59Cette famille cosmopolite compte 1 300 espèces réparties en 85 genres. On la trouve principalement dans les régions tropicales et subtropicales des deux hémisphères. Ce sont des arbres ou des arbustes.

60Le genre Maytenus est cosmopolite, avec 225 espèces. En Patagonie, on trouve 5 espèces parmi lesquelles 4 sont endémiques d’Argentine et du Chili. Le « maitén » ou « horco molle », M. boaria, possède des fleurs blanc verdâtre. Ses fruits, en s’ouvrant, montrent une ou deux graines avec une enveloppe charnue de couleur rouge, d’où son nom de « abriboca ». On le trouve sur les bords des cours d’eau et des marais, et dans des zones inondables. On le rencontre dans le centre et le sud de l’Argentine et au Pérou, Brésil, Bolivie et Chili. Ses feuilles tendres sont appréciées du bétail. On utilise son bois pour fabriquer des meubles et des manches d’outils. En médecine populaire, on utilise ses feuilles comme fébrifuge et purgatif. La « leña dura », M. magellanica, forme un arbre ou un arbuste ; ses fleurs sont rouges et l’enveloppe de ses graines est jaune. On le trouve dans les forêts humides de Nothofagus en Argentine (depuis Neuquén jusqu’à la Terre de Feu) et au Chili (depuis La Araucanía jusqu’à Magallanes). La « chaurilla », M. chubutensis, est un arbuste que l’on trouve dans des sous-bois de coihue jusqu’à 900 m d’altitude, dans les forêts de cyprès et dans les forêts coihue-cyprès de la cordillère, depuis la province de Neuquén jusqu’à la province de Chubut, en Argentine ; on le trouve également au Chili. Le « maitén chico » ou « maitencito », M. disticha, est un arbuste qui pousse dans les forêts de lenga et dans les prairies d’altitude du Chili et d’Argentine.

Maytenus boaria fruit et feuille

Maytenus chubutensis vue détaillée d’une branche et fruits

Maytenus magellanica

Maytenus disticha

Coriariacea

61Cette famille cosmopolite est représentée par un genre d’arbustes et de petits arbres. Le genre Coriaria a une répartition géographique discontinue.

62Dans les forêts humides d’Argentine, du Chili et de Nouvelle-Zélande, on trouve le « deu » ou « huique », Coriaria ruscifolia, arbuste ornemental qui se répartit en Argentine, depuis la province de Neuquén jusqu’à la province de Chubut, et au Chili, entre les régions de Maule et d’Aisén. Ses fruits sont vénéneux, d’où son nom populaire de « mata-ratones (tue-rats) ». Ses feuilles sont riches en acide tannique.

Coriaria ruscifolia

Coriaria ruscifolia fleurs

Cornaceae

63Cette famille compte environ 100 espèces réparties en 5 genres d’arbres, arbustes ou plantes herbacées. On la rencontre principalement dans les régions tempérées des deux hémisphères, mais elle est également présente dans les régions subtropicales ou tropicales de montagne. Certaines sont cultivées comme plantes ornementales et une espèce européenne (Cornus mas), pour ses fruits comestibles.

64Dans le sud de l’Amérique du Sud, on trouve 4 espèces du genre Griselinia, dont deux se trouvent en Patagonie. Le « lilinquén », G. racemosa, est un petit arbuste rhizomateux, souvent épiphyte, que l’on trouve dans la région chilienne de Los Lagos et dans la zone occidentale de la province argentine de Chubut (parc national Lago Puelo).

Griselinia racemosa

Cunoniaceae

65Cette famille cosmopolite compte environ 22 genres et 340 espèces. Elle est très diversifiée dans l’hémisphère Sud. En Argentine, on trouve 3 genres et 5 espèces.

66Dans les forêts sempervirentes du Chili et d’Argentine, on rencontre Caldcluvia, un genre qui n’existe qu’en Amérique du Sud. La « tiaca », C. paniculata, est un arbre aux feuilles pérennes que l’on trouve dans les forêts humides des deux côtés de la cordillère. En Argentine, on le rencontre dans les provinces de Neuquén, Río Negro et Chubut ainsi qu’au Chili, entre les régions de Bío-Bío et Aisén. En médecine populaire, on utilise ses feuilles en infusion, pour soigner les rhumes et les infections intestinales.

Caldcluvia paniculata feuilles

Caldcluvia paniculata fleurs

Weinmannia trichosperma feuilles

Weinmannia trichosperma fleurs

67Le genre Weinmannia comprend des espèces d’Amérique du Sud, d’Asie et d’Océanie. Le « teniú » ou « tineo », W. trichosperma, est un arbre des forêts humides du sud de l’Argentine et du Chili. Il possède des fleurs mellifères et des feuilles composées au rachis rhomboïdal. Son bois a une forte teneur en tanins. Sa croûte macérée est utilisée en médecine populaire comme cicatrisant.

Weinmannia trichosperma fruits

Desfontainiaceae

68C’est une petite famille (parfois incluse dans la famille des Loganiaceae) comprenant une, ou au maximum quelques, espèces qui se rencontrent depuis le Costa Rica jusqu’au sud du Chili et en Argentine.

69Le « taique », Desfontainia spinosa, est un arbuste sempervirent, que l’on trouve dans les sous-bois des zones humides de la cordillère argentine (depuis la province de Neuquén jusqu’au Sud) et chilienne (dans les régions de Maule et jusqu’à Magallanes). Il est cultivé en ornement. Ses feuilles servent à teindre les laines et les tissus en jaune.

Desfontainia spinosa

Donatiaceae

70Cette famille comprend seulement le genre Donatia qui réunit 2 espèces des zones froides à tempérées de l’hémisphère Sud. L’une d’elles, D. fascicularis, se trouve en Argentine (province de Terre de Feu) et au Chili. Ce sont des sous-arbustes qui forment des coussins bas dans des zones continuellement humides, comme les tourbières.

Donatia fascicularis vue détaillée d’une branche et fleurs

Donatia fascicularis

Droseraceae

71Cette famille cosmopolite compte environ 100 espèces et 4 genres. Sa répartition est mondiale, mais elle est plus diversifiée en Australie et en Afrique du Sud. En général, ce sont des plantes herbacées insectivores des tourbières.

72Drosera uniflora pousse dans la Patagonie australe de l’Argentine (provinces de Santa Cruz et de Terre de Feu) et du Chili, elle forme des tapis dans les tourbières. Ses feuilles ont des glandes pédiculées et sessiles qui lui servent à capturer et manger les petits insectes et à pallier, ainsi, le manque d’azote dans le sol.

Drosera uniflora

Elaeocarpaceae

73Cette famille compte 12 genres et environ 500 espèces, principalement de régions tropicales ou subtropicales. Elle comporte des petits arbres ou arbustes ornementaux.

74Le genre Aristotelia se compose de 4 espèces en Océanie et une en Amérique du Sud. Le « maqui », A. chilensis, se rencontre des deux côtés de la cordillère argentino-chilienne, dans divers types de forêts. Les pétioles de ses feuilles sont de couleur rouge violacé. Sa forme peut être celle d’un arbuste ou d’un petit arbre. Il a un usage médicinal et son bois sert à fabriquer des instruments de musique. Ses fruits sont utilisés pour réaliser des confitures et des teintures. Ils possèdent une forte teneur en acide tannique. En Argentine, on le trouve depuis la province de Catamarca jusqu’à celle de Chubut, et au Chili, depuis la région de Coquimbo jusqu’à celle de Los Lagos.

Aristotelia chilensis vue détaillée d’une branche et fruits

Aristotelia chilensis vue détaillée d’une branche et fleurs

75Le genre Crinodendron se rencontre en Amérique du Sud. Au Chili, on trouve deux espèces. Le « polizonte », C. hookerianum, pousse depuis la région de Bío-Bío jusqu’à celle de Magallanes, dans les sols détrempés des forêts humides valdiviennes. C’est un arbre ou arbuste aux belles fleurs rouges longuement pédonculées. C. patagua, connu sous le nom de « patagua », est un arbuste sempervirent qui vit au bord des ruisseaux et des ravins, entre les régions de Valparaiso et Bío-Bío au Chili.

Crinodendron hookerianum fleur

Crinodendron hookerianum fruit

Crinodendron patagua fleur

Empetraceae

76Cette petite famille compte 3 genres et 5 espèces que l’on rencontre dans les régions froides. Le genre Empetrum présente une répartition discontinue.

77La « murtilla », E. rubrum, est un petit arbuste dioïque aux fruits rouge ou violet foncé. C’est une plante ornementale. On la trouve dans les forêts de lenga de la région altoandine, et également dans les tourbières et sur les coussins de Bolax, au Chili, en Argentine, et à Tristan da Cunha. En Argentine, on la rencontre depuis la province de Mendoza jusqu’à la province de Terre de Feu. Au Chili, elle est abondante depuis la région de Bío-Bío jusqu’à celle de Magallanes.

Empetrum rubrum plante isolée

Empetrum rubrum : plante poussant au milieu d’un coussin de Bolax

Ericaceae

Gaultheria antarctica

Gaultheria phillyreifolia vue détaillée d’une branche et fleurs

78Cette famille compte 100 genres et 3500 espèces. Bien que cosmopolite, elle se rencontre surtout dans l’Himalaya, en Nouvelle-Guinée et en Afrique du Sud. Certaines espèces sont cultivées comme plantes ornementales. En général, ce sont des arbustes, certains sont épiphytes, souvent pourvus de mycorhizes. De nombreuses espèces préfèrent les sols acides. En Argentine, il y a 15 espèces.

79Le genre Gaultheria est originaire d’Asie, d’Australie, de Nouvelle-Zélande et d’Amérique. Dix de ces espèces sont natives d’Argentine. Les espèces de ce genre qui se trouvent en Patagonie sont connues sous le nom de « chauras ». G. antarctica est un arbuste associé aux tourbières de Spaghum dans le sud de l’Argentine et du Chili. En Argentine, on le trouve dans les provinces de Neuquén, Rio Negro, Chubut et Terre de Feu, y compris dans l’île des États. G. phillyreifolia est un arbuste que l’on pourrait cultiver comme plante ornementale. Ses fruits sont comestibles. Il se répartit dans le sud de l’Argentine et le Chili, ainsi que dans les Sierras de Cura-Malal, dans la province de Buenos-Aires. G. mucronata fait partie du sous-bois des forêts de Nothofagus. On la trouve en Argentine, où elle se répartit depuis la province de Neuquén jusqu’à la province de Terre de Feu, et au Chili. Ses fruits sont comestibles. G. pumila est un arbuste en coussin dont les fruits sont comestibles et qui pousse jusqu’à 2 400 m d’altitude, au Chili et, en Argentine, depuis Neuquén jusqu’à la Terre de Feu. Le « hued-hued », G. insana, est un arbuste aux grandes feuilles que l’on trouve dans le sud du Chili (entre les régions de Maule et Los Lagos) et en Argentine (forêts peu élevées de la province de Chubut).

Gaultheria phillyreifolia vue détaillée d’une branche et fruits

Gaultheria mucronata

Gaultheria insana

Gaultheria pumila vue détaillée d’une branche et fruits

Eucryphiaceae

80Cette famille compte un seul genre et 5 espèces que l’on rencontre seulement dans l’hémisphère Sud. Ce sont des plantes ligneuses qui poussent dans les forêts sempervirentes et humides des régions montagneuses du sud-est de l’Australie, de Tasmanie, du sud du Chili et d’Argentine.

81Le « muermo » ou « ulmo », Eucryphia cordifolia, est un arbre qui se développe jusqu’à 500 m d’altitude dans les forêts sempervirentes des parcs nationaux Puyehue, Alerce Andino et Vicente Pérez Rosales, au Chili. Son bois de bonne qualité en fait un excellent arbre forestier. Le miel de qualité produit par les abeilles qui visitent ses fleurs est très populaire. En Patagonie argentine, on le trouve dans la région de Lago Puelo, province de Chubut et, rarement dans les provinces de Neuquén et Río Negro. Le « guindo santo », E. glutinosa, est un petit arbre originaire des zones humides de la région chilienne de Bío-Bío. On le cultive comme plante ornementale. C’est une espèce en voie de disparition.

Eucryphia cordifolia branche et feuilles

Eucryphia cordifolia fleur

Eucryphia glutinosa feuilles

Eucryphia glutinosa fleur

Euphorbiacea

Colliguaja integerrima branche et fleurs

Colliguaja integerrima

82Cette famille compte 321 genres et 7 950 espèces dans les deux hémisphères. 200 espèces environ font partie de la flore argentine. Ce sont des arbres, arbustes, lianes et plantes herbacées monoïques ou dioïques, généralement à latex. Nombre de ces espèces ont une importance économique en raison de leur utilisation médicinale, industrielle, alimentaire et ornementale. En Patagonie, on trouve 6 genres comprenant 14 espèces et quelques variétés.

83Le « coliguay » ou « duraznillo », Colliguaja integerrima, est un arbuste branchu, monoïque qui croît dans des sols sableux, pauvres et rocheux depuis la province de la Rioja jusqu’à la province de Santa Cruz. Son latex est utilisé en médecine populaire contre les maux de dents et les caries.

Colliguaja integerrima branche et fruits

84Le genre Dysopsis est monotypique du sud de l’Argentine et du Chili. D. glechomoides est une petite plante herbacée monoïque, rampante, que l’on trouve dans le sous-bois humide des forêts de Nothofagus. En Argentine, on la rencontre depuis la province de Neuquén jusqu’à la province de Terre de Feu. Au Chili, on la trouve entre les régions de Coquimbo et Magallanes.

Dysopsis glechomoides

85Le genre Stillingia comprend 35 espèces dont 30 se rencontrent sur le continent américain. En Argentine, il y a 4 espèces, l’une d’elles, la « mata crespa », S. patagonica, pousse depuis la province de Mendoza jusqu’à celle de Santa Cruz. C’est un arbuste aux branches flexueuses à croissance ascendante que l’on trouve dans les zones sableuses et à faibles précipitations.

Stillingia patagonica branche et fleurs

Fabaceae (= Leguminosae)

86Cette famille cosmopolite comprend 18 000 espèces et 650 genres. Ce sont des arbres, des arbustes, ou des plantes herbacées, annuelles ou pérennes. Nombre d’entre elles sont des plantes ornementales, alimentaires, adventices, fourragères, forestières ou industrielles. En Argentine, on trouve environ 100 genres et 750 espèces. En Patagonie, il y a 21 genres et 160 espèces.

87En Patagonie, le genre sud-américain Adesmia compte environ 50 espèces de plantes herbacées et d’arbustes. A. ameghinoi forme d’épais coussins feuillus sur les collines et les bords des marais dans les provinces de Chubut et Santa Cruz en Argentine. La « paramela » ou « pega-pega », A. boronioides, est un arbuste densément glanduleux, utilisé en médecine pour dégager les voies respiratoires. Ses feuilles sont utilisées en infusion comme digestif ; il sert également à la fabrication de substances aromatiques. En Argentine, on le trouve depuis la province de Neuquén jusqu’à celle de Santa Cruz. La « corimbosa » A. corymbosa, est une herbe pérenne qui se distribue, en Argentine, de la province de Neuquén à la province de Santa Cruz dans des régions sèches ou altoandines ; on la trouve également au Chili. A. longipes se rencontre sur les flancs rocailleux des prairies d’altitude en Argentine (depuis la province de Mendoza jusqu’à celle de Río Negro) et au Chili (depuis Santiago jusqu’à la région de Los Lagos), où il est connu sous le nom de « pasto de guanaco ». A. retusa pousse sur des sols sableux ou rocheux, dans des endroits humides, lits de rivières et dans les prairies d’altitude jusqu’à 2 000 m d’altitude, dans les provinces argentines de Neuquén, Río Negro et Chubut. On le trouve également au Chili.

Adesmia ameghinoi

Adesmia boronioides

Adesmia corymbosa

Adesmia longipes

Adesmia refusa
vue détaillée d’une branche et fleurs

Adesmia refusa vue détaillée d’une branche et fruits

88Le genre Anarthrophyllum compte 15 espèces d’arbustes aux feuilles dures et piquantes. On trouve 13 espèces en Argentine. Le « neneo macho », A. strigulipetalum, forme des coussins très épineux dans les régions sèches jusqu’à 1 000 m d’altitude ; il est endémique des provinces de Neuquén, Río Negro et Chubut. A. subandinum est un petit arbuste des sols sableux et secs et il est endémique des provinces de Neuquén, Río Negro et Chubut.

Anarthrophyllum strigulipetalum

Anarthrophyllum subandinum

Anarthrophyllum strigulipetalum

89Le genre Astragalus est le plus riche en espèces de la famille des Fabaceae (environ 2 000 espèces). 26 espèces se rencontrent en Patagonie argentine. L’« hierba loca » ou « violeta », A. cruckshanksii, est une plante herbacée pérenne des régions sèches et exposées. En Argentine, elle se répartit depuis la province de San Juan jusqu’à celle de Santa Cruz. On la trouve également dans le nord du Chili (régions d’Atacama et Coquimbo). A. patagonicus se rencontre en Argentine (depuis la province de Mendoza jusqu’à celle de Santa Cruz) et dans le sud du Chili.

Astragalus patagonicus

Astragalus cruckshanksii

90Lathyrus est un genre de plantes herbacées souvent grimpantes. La « arvejilla » ou « alverjilla », L. magellanicus, est une plante herbacée grimpante à vrilles. On la trouve en Argentine, depuis la province Neuquén jusqu’en Terre de Feu. L. nervosus se répartit depuis le sud du Brésil et de l’Uruguay jusqu’au Chili et à l’Argentine (depuis Buenos Aires jusqu’au Sud).

Lathyrus magellanicus

Cytisus scoparius

Lathyrus nervosus

91Le genre Cytisus comporte une soixantaine d’espèces originaire d’Europe, d’Afrique du Nord ou des Iles Canaries. La « retama de escobas », Cytisus scoparius, (ou « genêt à balais » en France), est une espèce native d’Europe. Il s’agit d’un arbuste très ramifié qu’on retrouve dans l’ouest de la Patagonie où il est souvent cultivé comme plante ornementale mais où il est parfois aussi devenu envahissant.

92La « alfata chilota », Lotus pedunculatus, est native d’Europe, d’Asie et d’Afrique et elle s’est naturalisée au Chili et en Argentine, dans des forêts valdiviennes et aux bords des chemins jusqu’en Terre de Feu.

Lotus pedunculatus

93Il y a 2 espèces de Lupinus exotiques en Patagonie. Le « chocho » ou « lupino », L. polyphyllus, a été introduit dans la région des lacs en Argentine et au Chili. Cette espèce est originaire de l’ouest américain depuis l’Alaska jusqu’au sud. On la cultive comme plante ornementale mais elle est parfois envahissante.

Lupinus polyphyllus

94Le genre cosmopolite Sophora comprend environ 50 espèces. Le « pelú » ou « mayomonte », S. microphylla, est natif du sud du Chili (entre les régions de Maule et Los Lagos) et se retrouve en Nouvelle-Zélande. On cultive cette espèce comme plante ornementale. Ses fleurs sont pollinisées par les colibris et les insectes. Elle préfère les endroits ombragés et humides.

Sophora microphylla fleurs

Sophora microphylla vue détaillée d’une branche et fruits

95Il y a environ 150 espèces de Vicia dans le monde. On en trouve 11 en Patagonie. Ce sont des plantes herbacées grimpantes. La « arvejilla », V. nigricans, pousse dans les forêts montagneuses de l’ouest de la province de Neuquén jusqu’au nord-ouest de la province de Chubut. C’est une plante ornementale et fourragère.

Fagaceae

96Cette famille compte 7 genres et 1 050 espèces ligneuses. C’est une famille presque cosmopolite ; elle domine les communautés végétales tempérées des deux hémisphères.

97Le genre Nothofagus, parfois inclus dans la famille des Nothofagaceae, est composé de 35 espèces originaires de Nouvelle-Guinée, Nouvelle-Calédonie, Australie, Nouvelle-Zélande, Chili et Argentine. Dans ce dernier pays, on trouve 6 des 9 espèces d’Amérique du Sud.

98Le « coihue », Nothofagus dombeyi, est l’espèce sud-américaine de Nothofagus qui présente les arbres de plus grande taille. C’est un arbre sempervirent que l’on trouve en Argentine, depuis la province de Neuquén jusqu’à celle de Chubut, et, au Chili, entre les régions de Maule et Aisén. Dans le sud, sa répartition chevauche celle d’une autre espèce sempervirente avec laquelle elle s’hybride : le « guindo » ou « coihue de Magallanes », N. betuloides.

Nothofagus dombeyi vue détaillée d’une branche et fleurs

Nothofagus dombeyi arbre

Nothofagus dombeyi vue détaillée d’une branche et feuilles

99Cette dernière se rencontre depuis la province de Chubut jusqu’à la Terre de Feu, en Argentine, et depuis la région de la Araucanía jusqu’à celle de Magallanes, au Chili. Les indigènes de la Terre de Feu utilisaient son écorce pour fabriquer des canoës. La troisième espèce sempervirente de ce genre en Amérique du Sud est le « roble de Chiloé » ou « coihue », N. nitida, qui ne se rencontre que dans les régions de Los Lagos et Aisén, au Chili.

Nothofagus betuloides vue détaillée d’une branche et fleurs

Nothofagus betuloides vue détaillée d’une branche et feuilles

Nothofagus nitida vue détaillée d’une branche et feuilles

100Deux espèces caducifoliées très proches sont le « ñire » ou « ñirre », N. antarctica, et la « lenga », N. pumilio. On les trouve au Chili (depuis la région de Maule jusqu’à celle de Magallanes) et en Argentine (entre les provinces de Neuquén et Terre de Feu). En fonction de l’altitude, elles sont dressées ou en touffe. Alors que l’on peut trouver le ñire à des altitudes très variées pour une même latitude, la lenga se rencontre presque uniquement dans les forêts d’altitude, où elle entre en contact avec la végétation altoandine.

Nothofagus antarctica forêt

Nothofagus antarctica arbre

Nothofagus antarctica vue détaillée d’une branche et feuilles

Nothofagus antarctica vue détaillée d’une branche et fleurs

Nothofagus pumilio arbre penché présentant un port en drapeau sous l’effet de vents violents, Terre de Feu

Nothofagus pumilio vue détaillée d’une branche et feuilles

Nothofagus pumilio vue détaillée d’une branche et fleurs

Nothofagus pumilio feuille

101Deux espèces caducifoliées de Nothofagus cultivées parfois en Europe du Nord pour la production de leur bois de qualité sont le « raulí », N. alpina (= N. nervosa) et le « roble pellín », « hualle pellín » ou « coyam », N. obliqua. Les deux espèces se trouvent dans le centre et le sud de la province argentine de Neuquén, et sont plus abondantes au Chili (entre les régions de Maule et Los Lagos).

102Deux autres espèces caducifoliées de Nothofagus ont une répartition beaucoup plus limitée et se trouvent uniquement au Chili (région de Maule), ce sont le « hualo », N. glauca, et le « ruil », N. alessandri.

103On a rencontré des individus aux caractères hybrides parmi les couples d’espèces suivants : N. antarctica-N. pumilio, N. antarctica-N. dombeyi, N. betuloides-N. dombeyi, N. dombeyi-N. nitida, N. betuloides-N. nitida, N. alpina-N. obliqua et N. glauca-N. obliqua.

Nothofagus alpina écorce

Nothofagus alpina vue détaillée d’une branche et fleurs

Nothofagus alpina vue détaillée d’une branche et fruits

Nothofagus obliqua

Nothofagus obliqua vue détaillée d’une branche et feuilles

Nothofagus obliqua vue détaillée d’une branche et fleurs

Nothofagus obliqua écorce

Nothofagus obliqua vue détaillée d’une branche et fruits

Flacourtiaceae

104Cette famille comprend des arbres ou des arbustes répartis en 89 genres et 1250 espèces des zones tropicales et tempérées. 21 d’entre elles se trouvent en Argentine. En Amérique du Sud, on trouve le genre Azara, avec des espèces ornementales aux fleurs voyantes, souvent aromatiques et sans pétales. Parmi les 4 espèces d’Azara présentes en Argentine, 3 se trouvent en Patagonie. Le « aromo » ou « corcolén », A. lanceolata, est un arbuste qui vit dans les forêts hygrophiles des deux côtés de la cordillère des Andes : provinces argentines de Neuquén, Río Negro et Chubut, et régions chiliennes de Bío-Bío à Magallanes. Le « chin-chin », A. microphylla, est un grand arbuste ou un petit arbre qui préfère les forêts mixtes de coihue et cyprès ou les forêts de cyprès, dans les provinces argentines de Neuquén, Río Negro et Chubut, et dans les régions chiliennes de Coquimbo, Bío-Bío et Los Lagos. Ses fleurs jaunes, au parfum de vanille très prononcé et ses fruits, des baies violettes à noires, sont disposées sous les branches.

Azara microphylla

Azara lanceolata vue détaillée d’une branche et fleurs

Azara lanceolata vue détaillée d’une branche et feuilles

Geraniaceae

105Cette famille comprend 750 espèces réunies en 11 genres. Ce sont des plantes herbacées annuelles ou pérennes et de petits arbustes de régions tempérées et subtropicales des deux hémisphères, souvent cultivés comme plantes ornementales. Nombre de ces espèces possèdent des poils glanduleux aux huiles essentielles. Elles sont riches en tanin. Le genre Geranium comprend 300 espèces, dont 7 se rencontrent en Patagonie. En médecine populaire, G. magellanicum, est utilisé comme astringent et contre le scorbut. On le trouve dans les provinces du centre et du sud de l’Argentine, et au Chili.

Géranium magellanicum fruits typiques

Géranium magellanicum vue détaillée d’une branche, feuille et fleur

Gesneriaceae

106Cette famille compte 150 genres et 2 400 espèces, surtout d’origine tropicale et du Vieux Monde. Connues en tant que plantes ornementales, ce sont des plantes herbacées, des arbustes, des lianes et, rarement, des arbres qui se rencontrent en Asie, à Madagascar, en Polynésie, en Australie, en Afrique, dans le sud-est de l’Europe, au Mexique, Chili et Argentine. Plusieurs des espèces américaines sont adaptées à la pollinisation par des oiseaux.

107Les genres Asteranthera et Mitraria sont monotypiques et endémiques du sud du Chili (entre les régions de Maule et Magallanes) et d’Argentine (provinces de Neuquén, Río Negro et Chubut). La « estrellita », Asteranthera ovata, est une espèce sempervirente et rampante qui grimpe sur les parties basses des arbres et arbustes et forme un couvert épais sur la strate herbacée des forêts humides. La « botellita », Mitraria coccinea, est un arbuste grimpant dont les feuilles et l’écorce sont utilisées en médecine populaire comme purgatif et dans le traitement des affections de la peau.

108La « medallita », Sarmienta repens, appartient également à un genre monotypique. Elle est épiphyte, grimpante et rampante, ses feuilles sont charnues, et elle se rencontre dans les forêts tropicales humides du Chili (région de Coquimbo et entre les régions de Maule et Los Lagos).

Asteranthera ovata

Asteranthera ovata

Mitraria coccinea

Sarmienta repens

Sarmienta repens

Gomortegaceae

109Cette famille comprend un seul genre et une seule espèce originaire du Chili central (régions de Maule et Bío-Bío). Le « keule », Gomortega keule, est un arbre sempervirent de port moyen, très apprécié pour son bois utilisé en ébénisterie. Ses fruits charnus sont comestibles. Il est en danger d’extinction en raison de la surexploitation de ses populations naturelles et de la récurrence des incendies de forêts.

Gunneraceae

110Cette famille comprend un seul genre, Gunnera, qui réunit 47 espèces d’Amérique (depuis le sud du Mexique jusqu’à la Terre de Feu), de Tasmanie, de Nouvelle-Zélande, de Nouvelle-Guinée, d’Indonésie, de Malaisie, d’Hawaï et d’Afrique. Ce sont des plantes herbacées pérennes aux rhizomes rampants. En Argentine, on trouve 4 espèces dont 3 en Patagonie. La « frutilla del diablo », G. magellanica, se développe dans les sols humides, détrempés, les tourbières et le bord des ruisseaux. Elle se répartit depuis la Colombie jusqu’au cap Horn. En Argentine, on la trouve depuis la province de Neuquén jusqu’à celle de Terre de Feu, l’île des États et les Malouines. Son fruit est comestible. Au Chili, on la trouve dans les régions de Bío-Bío et Magallanes. La « nalca » ou « pangue », G. tinctoria, est une plante herbacée géante, ornementale, parfois cultivée en Europe. On la trouve en Équateur, au Pérou, en Colombie, au Venezuela, au Chili et en Argentine. Au Chili, elle pousse de la région de Coquimbo jusqu’à celle de Magallanes et on la retrouve en Argentine, dans l’ouest des provinces de Neuquén, Río Negro et Chubut. On la rencontre sur les bords des cours d’eau et les versants des forêts boisées. Ses feuilles et tiges sont comestibles. En médecine populaire, on l’utilise pour ses propriétés diurétiques. Les feuilles servent à préparer le « curanto » et les confitures. La racine sert à teindre la laine en gris. On trouve des colonies d’algues vert-bleu (Nostoc) qui vivent en symbiose sur ses tiges.

Gunnera magellanica feuille et fruits

Gunnera magellanica

Gunnera tinctoria

Gunnera tinctoria vue détaillée des fruits

Haloragaceae

111Cette famille cosmopolite compte 9 genres et 120 espèces, surtout des régions tempérées et subtropicales de l’hémisphère Sud. Ce sont des plantes herbacées aquatiques, submergées ou non, et certaines sont terrestres.

112Myriophyllum réunit 40 espèces, dont 13 sud-américaines en Argentine. La « gambarusa », M. quitense, se rencontre dans les eaux froides des lacs, lagunes, ruisseaux et fleuves de l’ouest du Venezuela, Colombie, Équateur, Pérou, Bolivie, Chili, Uruguay et Argentine. On la trouve également en Nouvelle-Zélande et Tasmanie. En Argentine, on la rencontre depuis le centre du pays jusqu’à la province de Terre de Feu et les îles Malouines. On la cultive pour les aquariums.

Myriophyllum quitense

Hippuridaceae

113Cette famille ne comprend qu’un seul genre, Hippuris, et une seule espèce, H. vulgaris, des régions tempérées et froides, très répandue dans l’hémisphère Nord. Ce sont des plantes herbacées pérennes, rhizomateuses qui produisent des pousses aériennes ou submergées.

114Cette espèce se répartit, en Argentine depuis la province de Chubut jusqu’à celle de Terre de Feu, et au Chili, entre la région de Los Lagos et celle de Magallanes. On la trouve dans les terrains inondables, les tourbières, les eaux stagnantes, les ruisseaux et les lacs.

Hippuris vulgaris

Hippuris vulgaris vue détaillée d’une branche

Hydrophyllaceae

115Cette famille est subcosmopolite et comprend 22 genres et 275 espèces. Ce sont des plantes herbacées ou de petits arbustes. Plusieurs espèces sont ornementales et présentent des poils glanduleux. En Argentine, on rencontre 14 espèces de cette famille.

116Le genre Phacelia comprend 150 espèces. La plupart d’entre elles vivent dans l’ouest de l’Amérique du Nord, mais certaines se répartissent jusqu’au sud de l’Argentine et au Chili.

117En Argentine, il y a 9 espèces. La « cuncuna », « té de burro » ou « flor de la champa », P. secunda, se rencontre dans tout le continent américain, depuis les États-Unis jusqu’à la Terre de Feu, dans les régions montagneuses. Son aspect végétatif est très variable. Elle préfère les sols souples, sableux, la steppe et les forêts de coihue et de cyprès. On l’utilise en médecine populaire et comme plante fourragère.

Phacelia secunda

Lardizabalaceae

Boquila trifoliolata

118Cette famille comprend 30 espèces réparties en 8 genres. Elle est native des zones tempérées et subtropicales des deux hémisphères, mais elle est mieux représentée en Asie centrale. Ce sont souvent des plantes grimpantes, dont certaines se cultivent comme des plantes ornementales. Au Chili, on trouve 2 espèces, dont une seule, le « voqui blanco », Boquila trifoliolata, se rencontre dans les forêts des provinces argentines de Neuquén et Chubut.

Boquila trifoliolata

Lauraceae

119Cette famille compte environ 54 genres et 3 000 espèces, principalement ligneuses. Elle est très diversifiée dans les régions tropicales et subtropicales des deux hémisphères, mais surtout dans le sud-est de l’Asie et en Amérique. On en trouve peu dans les zones tempérées. Le genre Persea, est le genre de l’avocatier ; il comprend des espèces asiatiques et américaines. On rencontre le « lingue », P. lingue, entre les régions chiliennes de Valparaiso et de Magallanes, et dans la province argentine de Chubut.

Lentibulariaceae

120Cette famille compte 250 espèces réparties en 4 genres. Elle est subcosmopolite. Ce sont des plantes herbacées, annuelles ou pérennes, de milieux aquatiques ou marécageux dans des régions tropicales ou tempérées. C’est la seule famille de plantes carnivores parmi les plantes gamopétales. Certaines se cultivent comme plantes ornementales.

Pinguicula chilensis

121Il y a 46 espèces de Pinguicula qui poussent dans des sols humides et acides. Deux espèces sont circumboréales ; d’autres se rencontrent en Europe, en particulier en Méditerranée jusqu’au Maroc, et d’autres, en Amérique depuis le sud des États-Unis jusqu’à la Terre de Feu et l’île des États.

122Les feuilles ont des stomates sur les deux faces et un pigment jaune clair. Elles piègent les insectes sur des glandes mucilagineuses situées sur le bord enroulé des feuilles .

123La « violeta del pantano », Pinguicula chilensis, pousse dans les tourbières de Spaghum d’Argentine (provinces de Neuquén et Río Negro) et du Chili (centre-sud jusqu’à la région de Los Lagos) entre 765 et 3 000 m d’altitude. Ses feuilles ont des propriétés antiseptiques et sont utilisées pour faire cailler le lait frais.

Loasaceae

124Cette famille compte 15 genres et 260 espèces, elle est principalement américaine et surtout présente dans l’ouest de l’Amérique du Sud. Il y a deux espèces en Arabie et dans le sud-ouest de l’Afrique. Ce sont des plantes herbacées, quelques arbustes et des arbres, surtout de zones tropicales et subtropicales. Elles présentent des poils rigides, souvent urticants. Certaines espèces de Loasa et Caiophora se cultivent comme plantes ornementales. En Patagonie argentine, on rencontre 4 genres et 15 espèces. Caiophora réunit 60 espèces originaires du Pérou, de Bolivie, du Brésil, du Chili et d’Argentine. Dans ce dernier pays, il y a 17 espèces, 3 d’entre elles sont des espèces patagoniques. C. silvestris est une plante herbacée que l’on trouve dans les provinces de Mendoza, Neuquén, Río Negro et Chubut, et au Chili.

125Loasa est un genre d’Amérique centrale et du Sud ; en Argentine, il y a 12 espèces dont 9 sont en Patagonie. La « ortiga brava », L. acerifolia, est une plante très urticante aux grandes feuilles. Elle vit dans les forêts humides d’Argentine et du Chili. En Argentine, on la rencontre dans les provinces de Neuquén, Río Negro et Chubut. L. bergii est dépourvue de poils urticants et est endémique d’Argentine où on la rencontre depuis le sud de la province de Buenos Aires jusqu’à celle de Santa Cruz.

Loasa acerifolia fleur

Caiophora silvestris

Lobeliaceae

126Cette famille comprend environ 750 espèces réparties dans 25 genres et se trouve dans les deux hémisphères. Ce sont des plantes herbacées aux fleurs voyantes.

127Lobelia est un genre regroupant plus de 350 espèces. Au Chili, on trouve la « tupa » ou « trupa », L. tupa, une plante herbacée robuste très abondante le long des routes et des chemins depuis la région de Valparaiso jusqu’à la région de Los Lagos. On la cultive comme plante ornementale. Le caractère fortement irritant de sa sève lui a valu le nom de « tabaco del diablo » (cf. « tabac du diable » en fançais).

Loranthaceae

128Cette famille compte 36 genres et 1 300 espèces. Ce sont des plantes hémiparasites, parasites ou parfois autotrophes, surtout des régions tropicales et tempérées, principalement australes. Le genre hémiparasite Tristerix comprend 2 espèces d’Amérique du Sud et 3 d’Australie. Le « quintral », T. corymbosus, est un arbuste hémiparasite qui peut vivre sur plusieurs espèces comme le maqui, le maitén, le coihue, le chin-chin, le peuplier, ou le fucsia, entre autres espèces ligneuses. On le rencontre dans le centre et le sud du Chili et dans les provinces argentines de Neuquén et Río Negro. Ses fleurs sont visitées par les colibris en hiver et ses fruits sont dispersés par un marsupial, Dromiciops australis. En médecine populaire, on l’utilise comme astringent et ses feuilles servent à teindre en noir.

129L’espèce Desmaria mutabilis, connue également sous le nom de « quintral », se rencontre seulement dans le centre et le sud du Chili (régions de Bío-Bío à Los Lagos) et elle pousse, exclusivement, sur le coihue.

Tristerix corymbosus

Desmaria mutabilis

Desmaria mutabilisfleurs

Misodendraceae

130Cette famille compte 8 espèces réparties en un seul genre, Misodendrum. Elle est endémique des forêts tempérées du sud du Chili et de l’Argentine. Ce sont des plantes herbacées ou des arbustes hémiparasites, dioïques, qui poussent exclusivement sur les branches des espèces de Nothofagus (exceptionnellement on les a vues sur les branches d’autres espèces ligneuses). 7 espèces vivent en Argentine. Leurs graines sont dispersées par le vent. C’est une petite famille, relativement isolée et à la biologie peu connue pour laquelle il faut sans doute être vigilant pour assurer sa conservation.

131L’« injerto » ou « flor del ñire », M. punctulatum, est une plante herbacée jaunâtre presque aphylle qui forme des boules de rameaux verruqueux sur les arbres de Nothofagus, en Argentine, depuis Neuquén jusqu’à la Terre de Feu et, au Chili, depuis les provinces de Bío-Bío jusqu’à celle de Magallanes. M. linearifolium et M. brachystachium sont des plantes herbacées ou petits sous-arbustes aux petites feuilles que l’on trouve sur les arbres de toute la Patagonie chilienne et argentine.

Misodendrum brachystachium

Misodendrum punctulatum

Misodendrum linearifolium

Monimiaceae

132Cette famille réunit 150 espèces en 26 genres. Ce sont des arbres ou des arbustes, surtout originaires des régions tropicales et subtropicales de l’hémisphère Sud.

133Le genre Laureliopsis (parfois inclus dans une famille plus petite : les Atherospermataceae) est monotypique d’Argentine (provinces de Neuquén, Río Negro et Chubut) et du Chili (régions de La Araucanía et Los Lagos). Le « hua-huán » ou « tepa », L. philippiana, est un arbre sempervirent qui fait partie de la deuxième strate des forêts humides de coihue, Nothofagus dombeyi. Son bois, quand il est frais, dégage une odeur désagréable. Lorsqu’on les casse, ses feuilles ont un arôme semblable à celui du laurier méditerrannéen utilisé en cuisine (Laurus nobilis). On s’en sert comme plante ornementale et médicinale. En médecine populaire, on utilise ses fleurs en infusion pour soigner les rhumes et les maux de tête, comme antispasmodique et comme remède antivénérien.

Laureliopsis philippiana vue détaillée d’une branche et fleurs

Laureliopsis philippiana vue détaillée d‘une branche

Myrtaceae

134Cette famille compte 120 genres et 3 850 espèces. Bien que sa répartition soit mondiale, la plupart des espèces se rencontrent dans les régions tropicales et subtropicales d’Amérique et dans l’est et le sud-ouest de l’Australie. Ce sont des sous-arbrisseaux, des arbustes ou des arbres aux glandes oléifères. Ses feuilles sont opposées et sempervirentes. Plusieurs espèces ont des usages médicinaux. En Patagonie argentine, on rencontre 9 espèces, 2 variétés et 1 hybride. Une des 2 espèces du genre Amomyrtus, A. luma, connue sous le nom de « luma », est un arbuste ou petit arbre au bois dur et à fruits comestibles, présent dans les forêts humides des provinces argentines de Neuquén, Río Negro et Chubut, et depuis la région chilienne de Maule jusqu’à celle de Magallanes.

135Blepharocalyx est un genre sud-américain comportant 25 espèces. Le « temu », B. cruckshanksii, est une espèce chilienne qui vit depuis la région de Maule jusqu’à celle de Los Lagos.

Blepharocalyx cruckshanksii

136Le genre Luma comprend 4 espèces des forêts du sud de l’Amérique du Sud. Le « arrayán » ou « quetri », L. apiculata, est un arbuste ou un arbre. Son écorce est de couleur cannelle et ses feuilles sont aromatiques. On le cultive comme plante ornementale. Il forme des forêts pures dans le parc national Nahuel Huapi (péninsule de Quetrihué et île Victoria), mais on le trouve plus fréquemment dans les sous-bois de coihue, au bord des ruisseaux, rivières et lacs de montagne des provinces de Neuquén, Río Negro et Chubut. Au Chili, on le rencontre depuis la région de Maule jusqu’à celle de Los Lagos. Ses fruits comestibles sont utilisés en médecine populaire comme stimulant, baume et cicatrisant.

Luma apiculata fleurs

Luma apiculata écorce

Myrceugenia chrysocarpa

137Le genre Myrceugenia comprend environ 38 espèces sud-américaines. Les espèces australes poussent seulement dans les régions très humides. La « luma blanca » ou « pitrilla », M. chrysocarpa, est un arbre aux fruits de couleur orange qui vit dans le sous-bois des alerces et coihues depuis la latitude 39° S jusqu’à la latitude 42° S, tant au Chili qu’en Argentine. La « patagua » ou « pitra », M. exsucca, forme des petits bosquets dans des régions basses, marécageuses, au bord des lacs de montagne depuis la province de Neuquén jusqu’à la province de Chubut. Au Chili, on la trouve depuis le centre jusqu’à la région de Los Lagos. Ses baies sont noires. Le « arrayancillo » ou « ñipa », M. lanceolata, est un arbuste présent dans les forêts côtières du Chili. Ses baies sont colorées.

Myrceugenia exsucca

Myrceugenia exsucca

Myrceugenia lanceolata

138Une des 12 espèces du genre sud-américain Myrteola vit en Patagonie. Le « huarapo » ou « té de las Malvinas » (cf. « thé des Malouines » en français), M. nummularia, est un petit arbuste rampant ou dressé, qui pousse, généralement, sur des sols acides, dans les tourbières de Spaghum. On le trouve de la province argentine de Neuquén jusqu’à celle de la Terre de Feu, et depuis la région de La Araucanía jusqu’à celle de Magallanes, au Chili. Il pousse également en Bolivie et au Brésil. Ses fruits sont comestibles et on les utilise en infusion.

Myrteola nummularia vue détaillée d’une branche et fleurs

Myrteola nummularia vue détaillée d’une branche et fruits

139Le genre Tepualia est monotypique et endémique d’Amérique du Sud, où il est l’unique représentant de la sous-famille des Leptospermoideae, dans laquelle le fruit typique est une capsule et non une baie. Le « tepú », T. stipularis, se répartit dans les provinces argentines de Neuquén, Río Negro, Chubut et Terre de Feu, et dans les régions chiliennes depuis Maule jusqu’à Magallanes. On utilise son bois comme combustible. En médecine populaire, on se sert des feuilles en infusion pour traiter les maux d’estomac.

140La « murtilla » ou « murta », Ugni molinae, est la seule des 4 espèces du genre en Argentine où elle est rare (provinces de Neuquén, Río Negro et Chubut). Par contre, elle est abondante au Chili (depuis la région de Maule jusqu’à celle de Los Lagos). C’est un arbuste aux fruits parfumés et comestibles utilisés dans la préparation de confitures et liqueurs.

Tepualia stipularis branches, fleurs et fruits

Tepualia stipularis vue détaillée d’une branche et fleurs

Oleaceae

141Cette famille compte environ 30 genres et 600 espèces, principalement de régions tropicales et tempérées.

142Le genre Menodora comprend 17 espèces, dont 2 vivent en Patagonie argentine. Le « manca potrillo », M. robusta, vit dans les régions sèches, sableuses et côtières des provinces de Río Negro, Chubut et Santa Cruz.

Menodora robusta vue détaillée d’une branche et fleurs

Menodora robusta plante

Onagracea

143Cette famille compte 18 genres et 650 espèces. Elle est cosmopolite. Ce sont des plantes herbacées annuelles ou pérennes, des arbustes ou des arbres. Certaines sont pollinisées par les oiseaux. En Patagonie argentine, on trouve 8 genres et 25 espèces.

144Le genre Fuchsia comprend 100 espèces d’Amérique centrale et du Sud, 1 de Tahiti et 3 de Nouvelle-Zélande. Une des 2 espèces présentes en Argentine vit dans les forêts patagoniques, depuis la province de Neuquén jusqu’à celle de Terre de Feu, et depuis la région chilienne de Coquimbo jusqu’à celle de Magallanes. C’est la « aljaba », « chilco » ou « fucsia », F. magellanica. On la cultive comme plante ornementale et elle est naturalisée dans la province de Tucumán et en Bolivie. On la trouve dans les régions humides, les clairières et au bord des cours d’eau. Ses fruits sont comestibles. En médecine populaire, on l’utilise comme fébrifuge, emménagogue et diurétique.

Fuchsia magellanica

Fuchsia magellanica écorc

Fuchsia magellanica fleur

Fuchsia magellanica vue détaillée d‘une branche et fleurs

Oxalidaceae

145Cette famille, de répartition mondiale, compte 6 genres et 900 espèces. Ce sont de petits arbres, des arbustes et des plantes herbacées. Oxalis réunit 800 espèces.

Oxalis adenophylla

146En Patagonie, il y a un genre, Oxalis, et 18 espèces herbacées ou sous-arbustives en coussin, avec des rhizomes ou des bulbes. Plusieurs d’entre elles sont cultivées comme plantes ornementales. Le « cuye Colorado », O. adenophylla, est presque acaule et se répartit depuis le sud de la province de Mendoza jusqu’au nord de Santa Cruz, jusqu’à 2 600 m d’altitude. On la trouve aussi dans le centre du Chili, entre Santiago et la région de Maule. Le « vinagrillo », « cuye » ou « cuyi-cuyi », O. valdiviensis, est endémique d’Argentine (provinces de Neuquén, Río Negro et Chubut) et du Chili (depuis le centre jusqu’à la région de Los Lagos). Elle pousse dans les endroits humides, sur les sols rocailleux ou sableux, au bord des lacs jusqu’à 1 400 m d’altitude. Ses feuilles et ses tiges sont comestibles.

Oxalis valdiviensis

Plantaginacea

147Cette famille compte 3 genres et 270 espèces. Elle est cosmopolite et largement répartie dans les régions froides, tempérées et subtropicales. Ce sont surtout des plantes herbacées. En Argentine, on rencontre 36 espèces dont 16 poussent en Patagonie. Plusieurs espèces de Plantago originaires du Vieux Monde, et actuellement cosmopolites, sont considérées comme des mauvaises herbes. Plusieurs espèces de ce genre sont natives de Patagonie, dont le « pinito plateado », P. patagonica, plante annuelle que l’on trouve depuis le centre de l’Argentine jusqu’à la province de Santa Cruz.

Plantago patagonica

Plumbaginacea

148C’est une famille de plantes herbacées ou ligneuses qui compte quelque 700 espèces dans le monde. Quatre d’entre elles vivent en Argentine et deux seulement habitent en Patagonie. Le genre Armeria comporte une centaine d’espèces. Une d’entre elles, A. maritima se rencontre principalement en Europe dans les pelouses sablonneuses du littoral atlantique et de la Manche. En Argentine, elle est appelée « flor de papel ». On la rencontre également sur des sols sablonneux et rocailleux du sud de la Patagonie jusqu’à des régions plus centrales.

Polygalacea

149Cette famille pratiquement cosmopolite est composée de 19 genres et presque 900 espèces. Elle regroupe des arbres, des arbustes mais aussi des plantes herbacées ou grimpantes. Plusieurs d’entre elles se cultivent comme ornementales à cause de la beauté de leurs fleurs. Certaines espèces sont médicinales ou fournissent des fibres.

150Le genre Polygala est largement présent en Argentine et présente 15 espèces en Patagonie. Parmi elles, P. salaciana est une plante herbacée qui habite les zones sèches et rocheuses même si on peut parfois la trouver à la limite des zones forestières ou alto-andines.

Polygala salaciana

Polygonacea

151Cette famille compte 800 espèces réparties en 35 genres. Elles sont originaires des régions tempérées et froides des deux hémisphères. Certaines des espèces ont une importance économique en qualité de mauvaises herbes ou de plantes ornementales. Leurs feuilles ont une ochréa. En Argentine, on trouve 10 genres. En Patagonie argentine, on rencontre 5 genres et 28 espèces, plusieurs d’entre elles sont des espèces introduites parmi lesquelles 14 appartiennent au genre Rumex. Largement répartie au Chili et en Argentine, la « petite oseille » ou « vinagrillo », R. acetosella, espèce originaire du nord de l’Europe, est une plante herbacée pérenne naturalisée dans une grande partie du monde. Ses feuilles sont consommées en salade. La « lengua de vaca » ou « romasa », R. crispus, est native d’Europe et est adventice dans une grande partie du monde. Ses pétioles servent à fabriquer des confitures, ses feuilles se consomment bouillies et la racine sert à teindre la laine en jaune.

Rumex acetosella

Rumex crispus fruits

Portulacaceae

152Cette famille compte environ 20 genres et 500 espèces, qu’on trouve plus fréquemment dans les régions tropicales et subtropicales de l’ouest de l’Amérique et de l’Océanie. Ce sont des plantes herbacées, des sous-arbrisseaux ou des arbustes. Ils ont des racines fibreuses, tubéreuses ou charnues. Plusieurs espèces sont cultivées comme ornementales. En Argentine, on trouve 11 genres et 66 espèces. La « lechuga del minero » (appelée « Claytone de Cuba », « Claytonia perfoliée » ou encore « Pourpier d’hiver » en français), Claytonia perfoliata, est une plante herbacée annuelle originaire d’Amérique du Nord. Elle est adventice dans d’autres régions, y compris la Patagonie. Ses feuilles peuvent se consommer crues ou cuites. En médecine populaire, on l’utilise contre le scorbut.

153Le genre Montiopsis se répartit dans les montagnes occidentales d’Amérique, depuis Vancouver jusqu’à la Terre de Feu, aux îles Malouines et en Australie. Il croît dans des endroits rocheux ou humides, et dans des marais d’altitude ; de nombreuses espèces comme M. gayana sont résistantes aux gelées.

Claytonia perfoliata

Montiopsis gayana

Primulaceae

154Cette famille compte environ 22 genres et 800 espèces. Elle est subcosmopolite, mais elle est plus diversifiée dans l’hémisphère Nord. Ce sont des plantes herbacées annuelles ou pérennes, plusieurs d’entre elles sont cultivées comme ornementales.

155Le genre Anagallis comprend 25 espèces d’Europe, d’Afrique et d’Amérique du Sud. A. alternifolia, connue sous le nom de « pimpinela », est une des 3 espèces présentes en Argentine. Elle pousse sur les rivages des lacs, ruisseaux de montagne et de la mer, et forme des pelouses, du niveau de la mer jusqu’à 765m d’altitude. Elle est exclusivement subantarctique : elle vit dans l’ouest de l’Argentine depuis la latitude 26° S jusqu’à la province de Terre de Feu et les îles de l’Atlantique sud. On la trouve également au Chili, depuis la région de Coquimbo jusqu’à celle de Magallanes.

Anagalis altemifolia

Proteaceae

156Cette famille compte 75 genres et 1 350 espèces, c’est une des familles les plus illustres de l’hémisphère Sud. Ses aires de répartition les plus larges sont l’Afrique du Sud et l’Australie. En Afrique, on trouve 450 espèces. Certains des genres de l’Amérique du Sud sont utilisés comme plantes ornementales.

157Le genre Embothrium comprend une seule espèce endémique du Chili et d’Argentine : E. coccineum, le « ciruelillo » ou « notro ». C’est un petit arbre ou arbuste que l’on trouve dans les matorrals et forêts humides d’altitude. En Argentine, on le rencontre depuis la province de Neuquén jusqu’à celle de Terre de Feu et l’île des États, et au Chili, entre la région de Maule et celle de Magallanes. Son bois tendre est utilisé en ébénisterie et en construction. En médecine populaire, on se sert de ses feuilles et de son écorce contre les maux de dents et comme cicatrisants. Ses fleurs sont utilisées pour teindre la laine et les tissus en rose.

Embothrium coccineum fruits

Embothrium coccineum vue détaillée d’une branche et fleurs

Embothrium coccineum vue détaillée d’une branche et fleurs

Lomatia hirsuta fleurs

158L. ferruginea, connue localement sous le nom de « fuinque », est un arbuste ou petit arbre présent en Argentine (de Neuquén à Santa Cruz) et au Chili (depuis la région de Maule jusqu’à celle de Magallanes). Elle est utilisée comme plante ornementale (en Europe) et comme plante médicinale.

Lomatia ferruginea

159Le genre Lomatia réunit 12 espèces, dont 3 vivent en Argentine et au Chili. Le « radal » ou « raral », L. hirsuta, est un arbuste ou arbre des forêts subantarctiques et de l’écotone forêt-steppe. En Argentine, on le trouve dans les provinces de Neuquén, Río Negro et Chubut. On le trouve également en Équateur, Pérou et Chili (entre les régions de Coquimbo et Los Lagos). Il possède un bois d’excellente qualité. Son écorce sert à faire des teintures marron. En médecine populaire, on utilise ses feuilles et son écorce en infusion comme purgatif.

Lomatia ferruginea

160Le « piñol », « avellanillo », « guardafuego », ou « palo negro », L. dentata, est un arbuste ou petit arbre du centre et du sud du Chili (entre les régions de Maule et Los Lagos) ; jusqu’à présent, il n’a été mentionné en Argentine qu’à Hua-Hum (province de Neuquén).

Gevuina avellana vue détaillée d’une branche et fleurs

161Il y a 3 espèces du genre Gevuina, 2 au Queensland et en Nouvelle-Guinée, et 1 espèce endémique des forêts humides d’Argentine et du Chili. L’« avellano » ou « guevín », G. avellana, se rencontre au Chili, depuis la région de Valparaiso et celle de Los Lagos jusqu’en Argentine dans le parc national Lago Puelo, province de Chubut. C’est une plante ornementale dont la croissance est rapide les premières années. On extrait de l’huile de bonne qualité de sa graine comestible. Son écorce a une forte teneur en tanins. On utilise son bois en ébénisterie et en charpenterie.

Gevuina avellana fruits

Ranunculaceae

162Cette famille compte 58 genres et 1 750 espèces des zones froides et tempérées des deux hémisphères. Ce sont des plantes herbacées annuelles ou pérennes que l’on rencontre en altitude. Plusieurs d’entre elles sont cultivées comme plantes ornementales. En Patagonie, on trouve 7 genres et 36 espèces.

163Anemone regroupe 120 espèces, principalement de l’hémisphère Nord. Il y a 3 espèces natives de Patagonie argentine. L’« anémona », A. multifida, est une espèce américaine que l’on trouve, en Argentine, depuis la province de Mendoza jusqu’à celle de Terre de Feu et, au Chili, depuis la région de Maule jusqu’à celle de Magallanes. Elle pousse sur les sols sableux, rocailleux et meubles.

Ranunculus peduncularis

Anemone multifida

164Ranunculus est un genre comprenant une grande quantité d’espèces aquatiques ou de milieux humides des deux hémisphères. En Patagonie, on trouve 21 espèces, dont 10 sont endémiques des marais andins, des bords de ruisseaux, fleuves et tourbières. Le « botón de oro », ou « pailüñmayantü », R. peduncularis, pousse dans les forêts de lenga et les prairies d’altitude en Argentine (depuis la province de Neuquén jusqu’à celle de Terre de Feu) et au Chili (depuis la région de Valparaiso jusqu’à celle de Magallanes).

Rhamnaceae

165Cette famille cosmopolite comprend 875 espèces réparties en 53 genres. Ce sont des arbres, des arbustes, quelques-uns épineux, et parfois des plantes herbacées. Certaines sont médicinales et d’autres sont cultivées comme plantes ornementales. En Patagonie argentine, il y a 4 genres et 9 espèces d’arbres ou arbustes subaphylles et xérophiles.

166Colletia comprend des arbustes ou petits arbres épineux, subaphylles, dont 17 espèces se trouvent en Amérique du Sud, depuis l’Équateur jusqu’à la latitude 47° S. Le « crucero », « espino negro » ou « llaqui », Colletia hystrix, vit en Argentine (dans les provinces de Neuquén à Santa Cruz) et au Chili (région de Valparaiso à la région de Los Lagos). En médecine populaire, on l’utilise comme purgatif ; son écorce possède de la saponine dont on se sert pour laver le linge et les cheveux.

167Discaria regroupe 15 espèces en Amérique du Sud, Australie et Nouvelle-Zélande. Cinq d’entre elles vivent en Argentine. Ce sont des arbres ou arbustes épineux aux feuilles opposées. La « mata negra » ou « manca caballo », D. articulata, est un arbuste subaphylle qui pousse dans les régions arides et sur les versants rocailleux du Chili et de l’Argentine (dans les provinces de Neuquén, Río Negro et Chubut). Le « chacay de la cordillera » ou « espino blanco », D. chacaye, est un arbre de l’écotone forêt-steppe et des forêts de Nothofagus. On le trouve au bord des cours d’eau et des ruisseaux, des lacs et dans les zones temporairement inondables depuis le nord-ouest de la province de Neuquén jusqu’à la province de Terre de Feu. C’est une plante fourragère.

Colletia hystrix

168Colletia et Discaria possèdent des nodules symbiotiques où vivent des champignons actinomycètes du genre Frankia, dans lesquels se fixe l’azote atmosphérique.

Discaria articulata

Discaria chacaye

Rosaceae

169Cette famille compte 122 genres et 3 370 espèces à travers le monde. Elle est native des régions tempérées et froides des deux hémisphères. Ce sont des arbres, arbustes, sous-arbustes et plantes herbacées, certaines avec des aiguillons et des épines. Plusieurs de ces espèces ont une importance économique en raison de leurs fruits comestibles (fraisiers, framboisiers, pommiers, poiriers...). Beaucoup sont des plantes ornementales. Elles sont riches en huiles essentielles et sont donc utilisées en parfumerie. En Patagonie argentine, on trouve 11 genres et 33 espèces.

170Dans le monde, il y a 100 espèces du genre Acaena, dont 17 se trouvent en Patagonie argentine. Ses fruits, communément appelés « abrojos » collent aux vêtements ou aux animaux qui les dispersent. Dans la steppe du centre et du sud de l’Argentine, entre les provinces de Mendoza et de Santa Cruz, se rencontre A. caespitosa, une herbe dont les plantes forment de petits coussins bas d’où émergent des inflorescences. Le « cepa caballo », A. integerrima, pousse généralement à l’est des Andes et dans l’écotone forêt-steppe. C’est une herbe aux feuilles argentées qui abonde en Argentine, depuis la province de Mendoza jusqu’à la province de Terre de Feu. L’« amor seco », A. magellanica, et le « abrojo » ou « cadillo », A. ovalifolia, poussent dans une grande partie de la cordillère des Andes du Chili et de l’Argentine. En Patagonie argentine, on le trouve depuis l’ouest de la province de Neuquén jusqu’à la province de Terre de Feu et les îles de l’Atlantique sud. Le « abrojo » ou « pimpinela », A. pinnatifida, a un fruit petit et épineux et il se répartit, en Argentine, depuis le nord de la cordillère et le centre du pays jusqu’à la province de Terre de Feu. Au Chili, cette espèce vit entre les régions de Coquimbo et celle de Magallanes.

Acaena caespitosa

Acaena integerrima fleurs

Acaena magellanica

Acaena ovalifolia

171Les fruits de la « frutilla silvestre », Fragaria chiloensis, sont utilisés pour fabriquer des confitures. Cette espèce pousse dans les clairières, le long des sentiers et chemins, au Chili (entre les régions de Bío-Bío et Aisén) et en Argentine (provinces de Neuquén, Río Negro et Chubut). Des études récentes incluent le genre Fragaria dans le genre Potentilla.

Geiun magellanicum

Acaena pinnatifida fruits

Fragaria chiloensis

172Le genre Geum, majoritairement boréal, regroupe 65 espèces originaires des deux hémisphères. G. magellanicum, connue sous le nom de « llallante », est une plante herbacée en forme de rosette qui vit dans les clairières et les forêts humides. En Argentine, on la rencontre depuis la province de Neuquén jusqu’à la Terre de Feu, et au Chili, depuis le centre jusqu’à la région de Magallanes.

173Le genre Margyricarpus est monotypique. La « perlilla » ou « yerba de la perdiz », M. pinnatus, est un petit arbre branchu qui pousse dans les sols sableux, rocailleux et secs. Il se répartit depuis l’Équateur jusqu’au sud du Chili et de l’Argentine. En médecine populaire, on utilise ses feuilles en infusion comme diurétique et émollient.

174Il y a, dans le monde, 500 espèces de Potentilla, principalement boréales ; en Patagonie argentine, vivent 2 espèces originaires de l’hémisphère Nord, dont la plus commune est la « plateada » ou « cincoenrama », P. anserina, plante herbacée basse que l’on trouve dans les sols fréquemment inondés et marécageux, surtout dans la steppe.

Potentilla anserina

175Le « rosa mosqueta », Rosa rubiginosa, est un arbuste épineux naturalisé dans l’ouest de l’Argentine (depuis la province de Neuquén jusqu’à la province de Chubut) et au Chili (régions de Valparaiso à Bío-Bío). Il est originaire d’Europe. Ses fruits, riches en vitamine C, sont utilisés en infusion et en confiture. L’huile de ses graines sert à fabriquer des crèmes et lotions.

Margyricarpus pinnatus

176Le genre Rubus comprend 250 espèces et a une répartition mondiale. Le « miñe-miñe », R. geoides, est une plante rampante aux fleurs blanches qui couvre les clairières. Ses fruits sont comestibles. En Argentine, il vit depuis la province de Neuquén jusqu’au canal de Beagle et à l’île des États, et au Chili, depuis la région de Bío-Bío jusqu’à celle de Magallanes. Il se développe dans les forêts et les prairies d’altitude. La « frutilla del chucao » ou « miñe-miñe », R. radicans, est une plante herbacée aux fleurs roses qui pousse dans les clairières des forêts humides du Chili et d’Argentine (provinces de Neuquén et Río Negro).

Rubus geoides fruit

Rubus geoides fleur

Rubiaceae

Galium hypocarpium branche avec fruits

177Cette famille compte 630 genres et 10 400 espèces dans le monde. La plupart des espèces sont concentrées sous les tropiques et dans les zones sub-tropicales ; quelques-unes se trouvent dans les régions tempérées. Ce sont des arbres, des arbustes, des plantes herbacées ou des lianes. Certaines, comme le caféier, ont une importance économique.

178Le genre Galium comprend 400 espèces herbacées des deux hémisphères. Le « coral » ou « relbún », G. hypocarpium, est une espèce américaine qui vit depuis le Mexique jusqu’à la Patagonie argentino-chilienne. On la rencontre généralement dans les forêts des provinces argentines de Neuquén, Río Negro et Chubut, et dans les régions chiliennes depuis Coquimbo jusqu’à Los Lagos. Les racines servent à teindre les tissus en rouge.

Nertera granadensis feuilles et fruits

179Nertera est un genre largement réparti dans le monde. Il comprend des espèces herbacées. Le « coralito », N. granadensis, est une plante herbacée rampante ou grimpante qui pousse sur les troncs des arbres et forme un couvert dense dans les sols humides et acides. Elle se répartit en Amérique centrale, du Sud et en Océanie. Au Chili, elle vit dans la région de Coquimbo et entre les régions de Maule et Magallanes. En Argentine, elle vit dans les provinces de Neuquén, Río Negro, Chubut et Terre de Feu. En médecine populaire, on l’utilise comme cicatrisant.

180Le genre Oreopolus comprend une espèce sud-américaine, l’« oreópolo », O. glacialis, plante herbacée qui forme des coussins bas. En Argentine, on la trouve dans la région altoandine centrale et australe depuis la province de Mendoza jusqu’à celle de Terre de Feu. On la trouve également au Chili, depuis Santiago jusqu’à la région de Magallanes. Elle préfère des terrains meubles et sableux. Elle se développe dans la zone de l’écotone forêt-steppe et dans la steppe patagonique.

Oreopolus glacialis

Santalaceae

181Cette famille subcosmopolite comprend 500 espèces réparties en 36 genres. Ce sont des plantes hémiparasites. Leurs racines comportent des haustoria (racines suçoir). En Patagonie, il y a 5 genres, dont 3 se trouvent exclusivement dans la région andino-patagonique.

Myoschilos oblongum

182Le genre Myoschilos est monotypique. Le « codocoipu » ou « comida del coipu », M. oblongum, est un arbuste qui vit dans les sous-bois de Nothofagus et Austrocedrus au Chili (depuis la région de Coquimbo jusqu’à celle d’Aisén) et en Argentine (province de Neuquén à Terre de Feu). En médecine populaire, ses racines et ses feuilles sont utilisées en infusion contre les maux d’estomac et les digestions difficiles et comme laxatif doux.

183Le genre Quinchamalium comprend 25 espèces andines. Le « quinchamalí », Q. chilense, est une plante herbacée qui pousse dans différents milieux steppiques ou dans des régions boisées. Elle se répartit en Bolivie, Chili et Argentine. Dans ce pays, on la rencontre le long de la cordillère, depuis la province de Jujuy jusqu’à celle de Santa Cruz. Cette plante herbacée est utilisée en médecine populaire comme cicatrisant et contre les hématomes et troubles digestifs.

Quinchamalium chilense

Saxifragaceae

184Actuellement, cette famille comprend environ 1250 espèces réparties en 80 genres de plantes ligneuses ou herbacées. La plupart de ces espèces sont originaires de régions tempérées de l’hémisphère Nord. Plusieurs espèces sont cultivées comme plantes ornementales ou fruitières.

185Le genre Escallonia comprend 39 espèces qui vivent depuis le Costa Rica jusqu’à la Terre de Feu, dans les montagnes du sud-est du Brésil et l’archipel de Juan Fernández. En Patagonie, il y a 8 espèces. La « siete camisas », E. rubra, est un arbuste cultivé comme plante ornementale, il est natif d’Argentine (province de Neuquén à Santa Cruz) et du Chili (régions de Coquimbo à Magallanes) et pousse au bord des cours d’eau jusqu’à 1 500 m d’altitude. En médecine populaire, on utilise ses feuilles en infusion contre les troubles hépatiques et digestifs. La « ñipa », E. rosea, est un arbuste aux fleurs roses. On le trouve dans les régions australes du Chili (région de Los Lagos) et d’Argentine (près du lac Menéndez, province de Chubut). Le « chapel », E. virgata, est un arbuste qui pousse dans les deux pays, depuis le niveau de la mer (en Terre de Feu) jusqu’à 3 000 m d’altitude (au nord de la Patagonie), généralement dans des régions temporairement inondées. E. leucantha, connu sous le nom de « luncillo » est un arbuste de grande taille ou arbre qui vit dans le centre et le sud du Chili (entre les régions de Coquimbo et Los Lagos) et en Argentine (provinces de Neuquén et Chubut).

186Le « llaupangue », Francoa appendiculata, est une plante herbacée des régions ombragées et humides du centre et du sud du Chili (entre les régions de Valparaiso et Los Lagos).

Escallonia rubra

Escallonia rosea

Escallonia virgata

Escallonia leucantha

Francoa appendiculata

187Le genre Hydrangea comprend 23 espèces, surtout asiatiques. Plusieurs sont des plantes ornementales dont les hortensias. Dans les forêts humides de Patagonie, aussi bien au Chili (entre les régions de Valparaiso et Aisén) qu’en Argentine (provinces de Neuquén, Río Negro et Chubut), on rencontre le « pahueldín » ou « voqui-paulún », H. serratifolia, la plus grande des plantes grimpantes de Patagonie. Elle peut être rampante dans le sous-bois ou grimper jusqu’à 30 m dans les arbres, grâce à ses racines-crampons.

Hydrangea serratifolia inflorescence

188Le genre Ribes a une répartition presqu’exclusivement sud-américaine (peu d’espèces sont originaires de l’hémisphère Nord). On les cultive comme plantes ornementales ou fruitières. 10 espèces vivent en Patagonie (4 en Argentine et Chili, le reste seulement au Chili). La « parrilla », R. magellanicum, est un arbuste aux fleurs en longues grappes qui produisent des fruits noir bleuté utilisés dans la fabrication des confitures.

Hydrangea serratifolia feuilles

Ribes magellanicum

Scrophulariaceae

189Cette famille est cosmopolite et compte plus de 300 genres et 3 000 espèces originaires, en général, de régions tempérées et de montagnes tropicales. Elle regroupe de nombreuses espèces cultivées comme plantes ornementales à travers le monde. La plupart sont des plantes herbacées, et certaines sont hémiparasites de racines. Leurs fleurs sont pollinisées par des insectes ou des oiseaux. En Patagonie argentine, il y a 17 genres et 62 espèces.

Calceolaria uniflora

190Le genre Calceolaria comprend 500 espèces. On les appelle « topa-topa » ou « zapatito de la virgen » (cf. « soulier de la vierge » en français). Elles se répartissent en Amérique, depuis le sud du Mexique jusqu’à la Terre de Feu. Au Chili et en Argentine, on les trouve à faible altitude jusqu’à 200 m et au Pérou, Bolivie, Équateur, Colombie et Venezuela, elles vivent en altitude. C. uniflora est la plus australe, on la rencontre en Argentine, depuis la province de Chubut jusqu’à celle de Terre de Feu et les îles du détroit de Magellan. C. biflora, appelée « capachito de las vegas », se répartit, en Argentine, depuis la province de San Juan jusqu’à celle de Terre de Feu. Les espèces C. palenae, C. polyrrhiza et le « capachito mínimo », C. tenella, se rencontrent, en Argentine, depuis la province de Neuquén jusqu’à celle de Santa Cruz. C. germainii pousse dans le centre de l’Argentine jusqu’à la province de Chubut. C. crenatiflora vit entre les rochers des forêts des provinces de Neuquén, Río Negro et Chubut, alors que l’on trouve C.filicaulis seulement dans les deux premières provinces citées. L’espèce la plus commune des endroits secs de Patagonie est la « zapatilla », C. lanceolata, que l’on trouve depuis la province de Mendoza jusqu’à celle de Chubut, sur des sols sableux. Toutes les espèces mentionnées poussent également dans le centre et le sud du Chili.

Calceolaria palenae

Calceolaria biflora

Calceolaria polyrrhiza

Calceolaria tenella

Calceolaria germainii

Calceolaria filicaulis

Calceolaria crenatiflora

Calceolaria lanceolata fleur

Euphrasia meiantha

Euphrasia flavicans

191Le genre Euphrasia comprend environ 200 espèces dans le monde ; il se répartit dans les deux hémisphères et regroupe des espèces hémiparasites de racines. En médecine populaire, E. meiantha qui pousse au bord des tourbières en Argentine et au Chili, est utilisée dans le traitement des affections oculaires. E. subexserta, présente également dans les deux pays, se rencontre dans les prairies d’altitude jusqu’à 1 500 m. Dans la région chilienne de Los Lagos, pousse l’« eufrasia blanca », E. flavicans.

Euphrasia subexserta

Euphrasia flavicans

Mimulus glabratus

192Le genre Mimulus comprend 80 espèces en Amérique, Australie et Nouvelle-Guinée. Ce sont des plantes semi-aquatiques, ce qui, ajouté à la forme de leurs feuilles, leur a valu le nom de « berro de agua ». M. luteus, connue sous le nom de « mímulo andino », et M. glabratus, connue sous le nom de « berro dulce », « berro amarillo », ou « placa », ont une vaste répartition dans toute l’Argentine et au Chili. La première de ces espèces est une plante adventice en Europe.

193Ourisia comprend 20 espèces d’Amérique du Sud qui poussent sur les versants rocailleux et humides, et au bord des ruisseaux. La « ourisia rosada », O. alpina, vit dans les provinces argentines de Neuquén et Río Negro entre 1 200 et 2 700 m d’altitude. La « lágrima del arroyo », O. ruelloides, pousse depuis la province de Neuquén jusqu’à celle de Santa Cruz. Les deux vivent également dans le centre et le sud du Chili. O. coccinea se rencontre dans la province argentine de Neuquén et entre les régions chiliennes de Maule et Aisén.

Ourisia ruelloides

Ourisia coccinea variante blanche

Ourisia coccinea variante rouge

194La « digitale », connue localement sous le nom de « dedalera » ou « cartucho », Digitalis purpurea, est une plante herbacée originaire d’Europe, mais très répandue comme adventice aussi bien au Chili qu’en Argentine.

Digitalis purpurea

Solanaceae

195Cette famille compte environ 90 genres et 2 600 espèces. Bien qu’elle soit subcosmopolite, elle est plus diversifiée dans les régions chaudes de l’Amérique du Sud, où vivent 56 genres, dont 25 sont endémiques. Elle regroupe des espèces d’importance économique (comme la tomate, Lycopersiccm esculentum, et la pomme de terre, Solanum tuberosum). Certaines sont des plantes médicinales ; d’autres sont comestibles et d’autres sont ornementales. Environ 350 espèces vivent en Argentine.

196Le genre Fabiana comprend 12 espèces. Le « palo piche », F. imbricata, est un arbuste aux feuilles en forme d’écailles, qui pousse dans les endroits ensoleillés, au bord des chemins et dans les sols arides et rocailleux. En médecine populaire, on utilise ses feuilles en infusion contre les maladies vénériennes, les indigestions et comme diurétique. Il vit au Chili (depuis la région d’Atacama jusqu’à la Patagonie) et en Argentine (depuis la province de San Juan jusqu’à celle de Chubut).

Lycium chilense fleurs

Fabiana imbricata

197Le genre Lycium comprend 80 espèces d’arbustes ou de petits arbres à travers le monde. Le « yaoyín », L. chilense, est un arbuste épineux natif du Chili et de tout le territoire argentin.

Lycium chilense fruits

Nicotiana acaulis

Solarium valdiviense

198Le genre Nicotiana, auquel appartient la plante dont s’extrait le tabac, regroupe environ 80 espèces herbacées ou arbustives dont la majorité est d’origine américaine. Nicotiana acaulis, est une plante basse dont les feuilles gaufrées et au bord ondulé sont regroupées en une rosette basale proche du sol d’où émergent des fleurs tubulaires de couleur crème à marron clair. On la rencontre en Argentine dans la steppe patagonique entre les provinces de Neuquén et de Santa Cruz.

199Il y a environ 1 400 espèces de Solanum dans le monde. Le « natri », S. gayanum, est une espèce arbustive présente dans les régions chiliennes de Bío-Bío, La Araucanía, Los Lagos et Aisén. S. valdiviense, connu sous le nom de « refu » au Chili, est un grand arbuste que l’on trouve dans les forêts humides du Chili (depuis la région de Bío-Bío jusqu’à celle de Los Lagos) et d’Argentine (province de Neuquén).

Thymelaeacea

200Cette famille compte 50 genres et 720 espèces. Elles sont originaires des deux hémisphères, mais la plupart vivent en Afrique du Sud, Australie, Méditerranée et Asie. Ce sont des arbres ou des arbustes souvent toxiques. En Argentine, il y a 3 genres, chacun comprenant une espèce.

201Le « pillo-pillo », Ovidia andina, pousse dans les forêts de Nothofagus et de Austrocedrus chilensis entre 700 et 2 300 m d’altitude, aussi bien au Chili (entre les régions de Maule et Aisén) qu’en Argentine (depuis la province de Neuquén jusqu’à celle de Chubut). En médecine populaire, on utilise son écorce comme vermifuge et purgatif.

Tropaeolaceae

202Cette famille, comprend 88 espèces réparties en 3 genres. Elle est exclusivement américaine et elle est largement distribuée le long de la cordillère depuis le Mexique jusqu’au sud du Chili et de l’Argentine. En Patagonie, il y a 2 genres. L’un d’eux est Tropaeolum.

203T.incisum, le « relicario », est une plante herbacée aux tiges rampantes et succulentes qui grimpe grâce à ses pétioles. On pourrait la cultiver comme plante ornementale. Elle se répartit depuis le sud de la province de Mendoza jusqu’à celle de Chubut, en Argentine, et également au Chili. Dans le parc national Nahuel Huapi, on la rencontre dans l’écotone forêt-steppe, dans les sols sableux ou rocheux.

Tropaeolum incisum

Urticaceae

204Cette famille regroupe 52 genres et 1 050 espèces des régions tempérées subtropicales et tropicales. En Patagonie argentine, il y a 2 genres et 6 espèces.

205Le genre Urtica comprend 30 espèces de plantes herbacées à travers le monde. La « ortiga », U. magellanica, possède des poils urticants, c’est une plante herbacée que l’on trouve de manière peu fréquente dans les forêts de Bolivie, du Chili (entre les régions de Coquimbo et Magallanes) et d’Argentine (depuis la province de Neuquén jusqu’à celle de Terre de Feu).

Urtica magellanica

206Il y a environ 250 espèces de Pilea dans le monde. P. elliptica est typique de la forêt valdivienne, elle pousse entre les régions chiliennes de La Araucanía et Aisén, dans les milieux humides et sur les sols acides, elle ne possède pas de poils urticants.

Valerianaceae

207Cette famille comprend environ 400 espèces réparties en 17 genres. Elle est cosmopolite, mais elle abonde dans l’hémisphère Nord et le long des Andes. La plupart de ces espèces sont des plantes herbacées ou des sous-arbustes aux racines malodorantes. Certaines espèces sont médicinales et d’autres sont cultivées comme plantes ornementales.

208Le genre Valeriana comprend 250 espèces et il est bien représenté en Amérique du Sud et dans la cordillère des Andes. Les espèces annuelles sont natives de la région Pacifique de l’Amérique ; les espèces pérennes sont natives des montagnes d’Europe, d’Amérique et d’Asie. Le « ñancolahuén », E laxiflora, pousse dans le sud du Chili et en Argentine (provinces de Neuquén à Santa Cruz et il se rencontre également à Mendoza). Le « hua-huilque », V. lapathifolia, vit dans les zones humides depuis la province de Neuquén jusqu’à celle de Santa Cruz, en Argentine, et depuis la région de Los Lagos jusqu’à celle de Magallanes, au Chili. En médecine populaire, on utilise l’acide valérianique produit par les espèces de Valeriana comme sédatif et antispasmodique.

Valeriana laxiflora

Valeriana laxiflora

Valeriana lapathifolia

Verbenaceae

209Cette famille comprend environ 2 000 espèces réparties en 100 genres. Ce sont des arbres, arbustes, plantes herbacées ou lianes de régions tropicales, subtropicales, et parfois, tempérées, surtout de l’hémisphère Sud. Plusieurs espèces sont utilisées comme plantes médicinales, aromatiques ou ornementales. Elles possèdent des huiles essentielles. Il y a 41 espèces en Patagonie argentine.

210En Amérique du Sud, il y a 3 espèces de Diostea. Le « retamo », D.juncea, est un arbuste ou petit arbre qui pousse dans les milieux perturbés de la précordillère au Chili et en Argentine.

211Junellia est un genre du sud de l’Amérique du Sud qui comprend 50 espèces. Parmi elles, la « junelia de hojas carnosas », J. succulentifolia, est un arbuste bas pouvant atteindre 80 cm de hauteur et qui fleurit au printemps et en été. Cette espèce est endémique d’Argentine, et on la trouve du niveau de la mer jusqu’à 1 100 m d’altitude de la province de la Pampa à celle du Chubut. La « mata negra », J. tridens, est un arbuste xérophile de la steppe patagonique d’Argentine (provinces de Chubut et Santa Cruz) et du Chili.

Junellia tridens vue générale

Diostea juncea fleurs

Junellia succulentifolia

Junellia tridens vue détaillée d’une branche et fleurs

212Parmi les 2 espèces de Rhaphithamnus, il y en a une en Patagonie. Le « arrayán macho » ou « espino azul », R. spinosus, est un petit arbre ou arbuste épineux qui mériterait d’être cultivé comme plante ornementale. Il pousse dans les forêts de Nothofagus. Le genre est endémique du centre et du sud du Chili (entre la région de Valparaiso et celle de Magallanes) et de l’Argentine (province de Neuquén à celle de Chubut).

Rhaphithamnus spinosus fleur

Rhaphithamnus spinosus fruits

Violaceae

213Cette famille compte 23 genres et 830 espèces dans les deux hémisphères. Ce sont des plantes herbacées annuelles ou pérennes, des sous-arbustes ou des arbustes. Certaines sont des plantes médicinales ou des plantes ornementales. On les utilise également en parfumerie pour leurs huiles essentielles. En Patagonie argentine, il y a 2 genres.

214Le genre Viola comprend 400 espèces, dont 19 vivent en Patagonie argentine. La « violeta amarilla », V.reichei, est une plante herbacée qui vit dans la cordillère andine, depuis la province de Neuquén jusqu’à celle de Terre de Feu, en Argentine, et entre les régions de Cautín et de Magallanes, au Chili. Elle pousse dans les clairières, ainsi que dans les régions altoandines.

Vitaceae

215Cette famille compte environ 700 espèces réparties en 15 genres. Elle est cosmopolite. Elles vivent dans les régions tropicales à tempérées. Certaines espèces sont des plantes grimpantes cultivées comme ornementales. L’espèce la plus connue est la « vigne », Vitis vinifera, cultivée depuis des millénaires pour la production de raisin et de vin.

216En Argentine, il y a 7 espèces natives du genre Cissus dont une, C. striata, le « pilpilvoqui » ou « voqui rojo » pousse dans les forêts humides de la province de Chubut. Toutefois, on la rencontre plus souvent dans les forêts du Chili, entre les régions de Coquimbo et Los Lagos.

Winteraceae

217Cette famille compte 5 genres et 60 espèces d’arbres ou d’arbustes du sud-est de l’Asie, de l’Océanie, de l’Amérique centrale et de l’Amérique du Sud.

Drimys winteri vue détaillée d’une branche et fleurs

218Le genre Drimys comprend 70 espèces originaires de l’hémisphère Sud et de l’Amérique centrale. En Argentine, il y a 2 espèces, dont une vit en Patagonie. Le « canelo », D. winteri, vit dans le sud-ouest de l’Argentine (entre les provinces de Neuquén et de Terre de Feu) et dans le centre et le sud du Chili (entre les régions de Bío-Bío et Magallanes). Elle peut pousser sous forme d’arbuste ou d’arbre. Son écorce aromatique est riche en tanins et en vitamine C. Ses feuilles produisent des huiles essentielles. En médecine populaire, on l’utilise comme désinfectant, anti-rhumatisant, antispasmodique et fébrifuge. C’est un arbre sacré pour les Mapuches.

Drimys winteri vue détaillée d’une branche et fruits

Drimys winteri vue détaillée d’une branche et fruits

Drimys winteri fleur

Zygophyllaceae

219Cette famille compte 27 genres et 250 espèces des régions chaudes à tempérées-chaudes à travers le monde. On les trouve fréquemment dans des sols salins ou dans des régions arides ou semi-arides. Ce sont de petits arbres, arbustes et plantes herbacées. En Patagonie argentine, 3 genres regroupent 6 espèces.

220Larrea est un genre typiquement américain comprenant 5 espèces. Ce sont des arbustes ou sous-arbustes résineux. Ce genre se répartit dans les régions sèches de l’ouest des États-Unis, du Mexique, de Bolivie, du Chili et d’Argentine. Dans ce pays, on rencontre 4 espèces en haute montagne dont la « jarilla », L. nitida, présente depuis la province de Salta jusqu’à la province de Chubut. On la trouve également dans le centre du Chili. En médecine populaire, on l’utilise pour ses propriétés excitantes, laxatives et antiseptiques, et pour calmer les douleurs rhumatismales. Elle est toxique pour le bétail.

Larrea nitida arbuste

Larrea nitida branche et fleurs

Table des illustrations

Légende Coriaria ruscifolia
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 295k
Légende Aextoxicon punctatum
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 42k
Légende Aextoxicon punctatum fleur et fruit
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 31k
Légende Schinus patagonicus
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 19k
Légende Schinus johnstoni
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 46k
Légende Azorella diversifolia
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 79k
Légende Azorella monantha
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 124k
Légende Eryngium paniculatum
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 51k
Légende Bolax gummifera
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 49k
Légende Eryngium paniculatum
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 18k
Légende Osmorhiza chilensis fruit
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 15k
Légende Mulinum spinosum
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 54k
Légende Osmorhiza chilensis
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 40k
Légende Sanicula graveolens
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-14.jpg
Fichier image/jpeg, 92k
Légende Elytropus chilensis
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-15.jpg
Fichier image/jpeg, 39k
Légende Pseudopanax valdiviensis
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-16.jpg
Fichier image/jpeg, 110k
Légende Pseudopanax laetevirens
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-17.jpg
Fichier image/jpeg, 38k
Légende Cynanchum diemii fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-18.jpg
Fichier image/jpeg, 24k
Légende Cynanchum diemii fruit
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-19.jpg
Fichier image/jpeg, 54k
Légende Cynanchum chilense
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-20.jpg
Fichier image/jpeg, 25k
Légende Grisebachiella hieronymi fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-21.jpg
Fichier image/jpeg, 35k
Légende Grisebachiella hieronymi fruit
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-22.jpg
Fichier image/jpeg, 71k
Légende Adenocaulon chilense
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-23.jpg
Fichier image/jpeg, 13k
Légende Antennaria chilensis
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-24.jpg
Fichier image/jpeg, 32k
Légende Baccharis magellanica
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-25.jpg
Fichier image/jpeg, 111k
Légende Baccharis sphaerocephala
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-26.jpg
Fichier image/jpeg, 66k
Légende Baccharis rhomboidalis
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-27.jpg
Fichier image/jpeg, 31k
Légende Belloa chilensis
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-28.jpg
Fichier image/jpeg, 58k
Légende Brachyclados caespitosus plante (en haut)et fleurs (en bas)
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-29.jpg
Fichier image/jpeg, 51k
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-30.jpg
Fichier image/jpeg, 65k
Légende Chiliotrichum diffusum
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-31.jpg
Fichier image/jpeg, 40k
Légende Chuquiraga aurea
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-32.jpg
Fichier image/jpeg, 88k
Légende Chuquiraga aurea fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-33.jpg
Fichier image/jpeg, 49k
Légende Dasyphyllum diacanthoides épines
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-34.jpg
Fichier image/jpeg, 41k
Légende Grindelia chiloensis bourgeon résineux
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-35.jpg
Fichier image/jpeg, 22k
Légende Dasyphyllum diacanthoides fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-36.jpg
Fichier image/jpeg, 28k
Légende Grindelia chiloensis capitule
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-37.jpg
Fichier image/jpeg, 37k
Légende Gutierrezia baccharoides
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-38.jpg
Fichier image/jpeg, 128k
Légende Haplopappus glutinosus
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-39.jpg
Fichier image/jpeg, 43k
Légende Hypochaeris incana
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-40.jpg
Fichier image/jpeg, 48k
Légende Lepidophyllum cupressiforme
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-41.jpg
Fichier image/jpeg, 47k
Légende Leptinella scariosa
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-42.jpg
Fichier image/jpeg, 50k
Légende Leucheria purpurea
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-43.jpg
Fichier image/jpeg, 57k
Légende Leucheria thermarum
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-44.jpg
Fichier image/jpeg, 27k
Légende Mutisia decurrensfeuilles
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-45.jpg
Fichier image/jpeg, 31k
Légende Mutisia decurrenscapitule
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-46.jpg
Fichier image/jpeg, 43k
Légende Mutisia spinosa capitule
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-47.jpg
Fichier image/jpeg, 16k
Légende Mutisia spinosa fruit
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-48.jpg
Fichier image/jpeg, 40k
Légende Mutisia oligodon branche et capitule
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-49.jpg
Fichier image/jpeg, 26k
Légende Mutisia oligodon capitule
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-50.jpg
Fichier image/jpeg, 33k
Légende Nardophyllum bryoides
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-51.jpg
Fichier image/jpeg, 107k
Légende Nassauvia glomerulosa
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-52.jpg
Fichier image/jpeg, 38k
Légende Perezia pedicularidifolia capitule vu de face
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-53.jpg
Fichier image/jpeg, 23k
Légende Perezia pilifera
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-54.jpg
Fichier image/jpeg, 48k
Légende Perezia pedicularidifolia capitule avec bractées
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-55.jpg
Fichier image/jpeg, 18k
Légende Perezia linearis
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-56.jpg
Fichier image/jpeg, 61k
Légende Senecio leucophyton
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-57.jpg
Fichier image/jpeg, 63k
Légende Senecio bracteolatus
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-58.jpg
Fichier image/jpeg, 24k
Légende Senecio chionophilus
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-59.jpg
Fichier image/jpeg, 22k
Légende Senecio filaginoides
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-60.jpg
Fichier image/jpeg, 68k
Légende Senecio trifurcatus
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-61.jpg
Fichier image/jpeg, 21k
Légende Senecio otites
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-62.jpg
Fichier image/jpeg, 34k
Légende Senecio yegua
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-63.jpg
Fichier image/jpeg, 53k
Légende Solidago chilensis
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-64.jpg
Fichier image/jpeg, 38k
Légende Taraxacum officinale
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-65.jpg
Fichier image/jpeg, 48k
Légende Berberis buxifolia vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-66.jpg
Fichier image/jpeg, 20k
Légende Berberis buxifolia vue détaillée d’une branche et fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-67.jpg
Fichier image/jpeg, 25k
Légende Berberis buxifolia
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-68.jpg
Fichier image/jpeg, 98k
Légende Berberis darwinii
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-69.jpg
Fichier image/jpeg, 37k
Légende Berberis congestiflora
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-70.jpg
Fichier image/jpeg, 26k
Légende Berberis empetrifolia
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-71.jpg
Fichier image/jpeg, 44k
Légende Berberis parodii vue détaillée d’une branche et fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-72.jpg
Fichier image/jpeg, 27k
Légende Berberis linearifolia
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-73.jpg
Fichier image/jpeg, 31k
Légende Berberis parodii vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-74.jpg
Fichier image/jpeg, 21k
Légende Campsidium valdivianum
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-75.jpg
Fichier image/jpeg, 90k
Légende Campsidium valdivianum vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-76.jpg
Fichier image/jpeg, 29k
Légende Eccremocarpus scaber fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-77.jpg
Fichier image/jpeg, 15k
Légende Eccremocarpus scaber inflorescence
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-78.jpg
Fichier image/jpeg, 29k
Légende Plagiobothrys corymbosus
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-79.jpg
Fichier image/jpeg, 125k
Légende Chorispora tenella
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-80.jpg
Fichier image/jpeg, 43k
Légende Draba gilliesii
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-81.jpg
Fichier image/jpeg, 42k
Légende Buddleja globosa
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-82.jpg
Fichier image/jpeg, 80k
Légende Boopis australis
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-83.jpg
Fichier image/jpeg, 184k
Légende Pratia repens
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-84.jpg
Fichier image/jpeg, 96k
Légende Silene andicola
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-85.jpg
Fichier image/jpeg, 24k
Légende Maytenus boaria
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-86.jpg
Fichier image/jpeg, 53k
Légende Maytenus boaria fruit et feuille
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-87.jpg
Fichier image/jpeg, 30k
Légende Maytenus chubutensis vue détaillée d’une branche et fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-88.jpg
Fichier image/jpeg, 51k
Légende Maytenus magellanica
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-89.jpg
Fichier image/jpeg, 24k
Légende Maytenus disticha
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-90.jpg
Fichier image/jpeg, 29k
Légende Coriaria ruscifolia
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-91.jpg
Fichier image/jpeg, 86k
Légende Coriaria ruscifolia fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-92.jpg
Fichier image/jpeg, 31k
Légende Griselinia racemosa
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-93.jpg
Fichier image/jpeg, 36k
Légende Caldcluvia paniculata feuilles
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-94.jpg
Fichier image/jpeg, 56k
Légende Caldcluvia paniculata fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-95.jpg
Fichier image/jpeg, 36k
Légende Weinmannia trichosperma feuilles
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-96.jpg
Fichier image/jpeg, 47k
Légende Weinmannia trichosperma fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-97.jpg
Fichier image/jpeg, 34k
Légende Weinmannia trichosperma fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-98.jpg
Fichier image/jpeg, 22k
Légende Desfontainia spinosa
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-99.jpg
Fichier image/jpeg, 51k
Légende Donatia fascicularis vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-100.jpg
Fichier image/jpeg, 80k
Légende Donatia fascicularis
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-101.jpg
Fichier image/jpeg, 96k
Légende Drosera uniflora
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-102.jpg
Fichier image/jpeg, 99k
Légende Aristotelia chilensis vue détaillée d’une branche et fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-103.jpg
Fichier image/jpeg, 32k
Légende Aristotelia chilensis vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-104.jpg
Fichier image/jpeg, 57k
Légende Crinodendron hookerianum fleur
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-105.jpg
Fichier image/jpeg, 17k
Légende Crinodendron hookerianum fruit
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-106.jpg
Fichier image/jpeg, 25k
Légende Crinodendron patagua fleur
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-107.jpg
Fichier image/jpeg, 41k
Légende Empetrum rubrum plante isolée
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-108.jpg
Fichier image/jpeg, 56k
Légende Empetrum rubrum : plante poussant au milieu d’un coussin de Bolax
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-109.jpg
Fichier image/jpeg, 78k
Légende Gaultheria antarctica
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-110.jpg
Fichier image/jpeg, 20k
Légende Gaultheria phillyreifolia vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-111.jpg
Fichier image/jpeg, 28k
Légende Gaultheria phillyreifolia vue détaillée d’une branche et fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-112.jpg
Fichier image/jpeg, 33k
Légende Gaultheria mucronata
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-113.jpg
Fichier image/jpeg, 55k
Légende Gaultheria insana
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-114.jpg
Fichier image/jpeg, 25k
Légende Gaultheria pumila vue détaillée d’une branche et fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-115.jpg
Fichier image/jpeg, 58k
Légende Eucryphia cordifolia branche et feuilles
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-116.jpg
Fichier image/jpeg, 58k
Légende Eucryphia cordifolia fleur
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-117.jpg
Fichier image/jpeg, 54k
Légende Eucryphia glutinosa feuilles
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-118.jpg
Fichier image/jpeg, 25k
Légende Eucryphia glutinosa fleur
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-119.jpg
Fichier image/jpeg, 37k
Légende Colliguaja integerrima branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-120.jpg
Fichier image/jpeg, 32k
Légende Colliguaja integerrima
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-121.jpg
Fichier image/jpeg, 58k
Légende Colliguaja integerrima branche et fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-122.jpg
Fichier image/jpeg, 40k
Légende Dysopsis glechomoides
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-123.jpg
Fichier image/jpeg, 38k
Légende Stillingia patagonica branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-124.jpg
Fichier image/jpeg, 17k
Légende Adesmia ameghinoi
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-125.jpg
Fichier image/jpeg, 107k
Légende Adesmia boronioides
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-126.jpg
Fichier image/jpeg, 24k
Légende Adesmia corymbosa
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-127.jpg
Fichier image/jpeg, 22k
Légende Adesmia longipes
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-128.jpg
Fichier image/jpeg, 51k
Légende Adesmia refusavue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-129.jpg
Fichier image/jpeg, 61k
Légende Adesmia refusa vue détaillée d’une branche et fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-130.jpg
Fichier image/jpeg, 17k
Légende Anarthrophyllum strigulipetalum
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-131.jpg
Fichier image/jpeg, 65k
Légende Anarthrophyllum subandinum
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-132.jpg
Fichier image/jpeg, 34k
Légende Anarthrophyllum strigulipetalum
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-133.jpg
Fichier image/jpeg, 27k
Légende Astragalus patagonicus
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-134.jpg
Fichier image/jpeg, 24k
Légende Astragalus cruckshanksii
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-135.jpg
Fichier image/jpeg, 52k
Légende Lathyrus magellanicus
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-136.jpg
Fichier image/jpeg, 31k
Légende Cytisus scoparius
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-137.jpg
Fichier image/jpeg, 34k
Légende Lathyrus nervosus
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-138.jpg
Fichier image/jpeg, 39k
Légende Lotus pedunculatus
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-139.jpg
Fichier image/jpeg, 29k
Légende Lupinus polyphyllus
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-140.jpg
Fichier image/jpeg, 33k
Légende Sophora microphylla fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-141.jpg
Fichier image/jpeg, 37k
Légende Sophora microphylla vue détaillée d’une branche et fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-142.jpg
Fichier image/jpeg, 37k
Légende Vicia nigricans
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-143.jpg
Fichier image/jpeg, 35k
Légende Nothofagus dombeyi vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-144.jpg
Fichier image/jpeg, 33k
Légende Nothofagus dombeyi arbre
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-145.jpg
Fichier image/jpeg, 41k
Légende Nothofagus dombeyi vue détaillée d’une branche et feuilles
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-146.jpg
Fichier image/jpeg, 19k
Légende Nothofagus betuloides vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-147.jpg
Fichier image/jpeg, 50k
Légende Nothofagus betuloides vue détaillée d’une branche et feuilles
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-148.jpg
Fichier image/jpeg, 20k
Légende Nothofagus nitida vue détaillée d’une branche et feuilles
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-149.jpg
Fichier image/jpeg, 28k
Légende Nothofagus antarctica forêt
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-150.jpg
Fichier image/jpeg, 58k
Légende Nothofagus antarctica arbre
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-151.jpg
Fichier image/jpeg, 45k
Légende Nothofagus antarctica vue détaillée d’une branche et feuilles
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-152.jpg
Fichier image/jpeg, 23k
Légende Nothofagus antarctica vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-153.jpg
Fichier image/jpeg, 25k
Légende Nothofagus pumilio arbre penché présentant un port en drapeau sous l’effet de vents violents, Terre de Feu
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-154.jpg
Fichier image/jpeg, 55k
Légende Nothofagus pumilio vue détaillée d’une branche et feuilles
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-155.jpg
Fichier image/jpeg, 31k
Légende Nothofagus pumilio vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-156.jpg
Fichier image/jpeg, 20k
Légende Nothofagus pumilio feuille
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-157.jpg
Fichier image/jpeg, 31k
Légende Nothofagus alpina écorce
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-158.jpg
Fichier image/jpeg, 47k
Légende Nothofagus alpina vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-159.jpg
Fichier image/jpeg, 36k
Légende Nothofagus alpina vue détaillée d’une branche et fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-160.jpg
Fichier image/jpeg, 34k
Légende Nothofagus obliqua
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-161.jpg
Fichier image/jpeg, 212k
Légende Nothofagus obliqua vue détaillée d’une branche et feuilles
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-162.jpg
Fichier image/jpeg, 39k
Légende Nothofagus obliqua vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-163.jpg
Fichier image/jpeg, 38k
Légende Nothofagus obliqua écorce
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-164.jpg
Fichier image/jpeg, 52k
Légende Nothofagus obliqua vue détaillée d’une branche et fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-165.jpg
Fichier image/jpeg, 40k
Légende Azara microphylla
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-166.jpg
Fichier image/jpeg, 42k
Légende Azara lanceolata vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-167.jpg
Fichier image/jpeg, 37k
Légende Azara lanceolata vue détaillée d’une branche et feuilles
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-168.jpg
Fichier image/jpeg, 32k
Légende Géranium magellanicum fruits typiques
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-169.jpg
Fichier image/jpeg, 16k
Légende Géranium magellanicum vue détaillée d’une branche, feuille et fleur
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-170.jpg
Fichier image/jpeg, 50k
Légende Asteranthera ovata
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-171.jpg
Fichier image/jpeg, 64k
Légende Asteranthera ovata
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-172.jpg
Fichier image/jpeg, 37k
Légende Mitraria coccinea
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-173.jpg
Fichier image/jpeg, 19k
Légende Sarmienta repens
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-174.jpg
Fichier image/jpeg, 43k
Légende Sarmienta repens
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-175.jpg
Fichier image/jpeg, 22k
Légende Gomortega keule
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-176.jpg
Fichier image/jpeg, 85k
Légende Gunnera magellanica feuille et fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-177.jpg
Fichier image/jpeg, 57k
Légende Gunnera magellanica
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-178.jpg
Fichier image/jpeg, 61k
Légende Gunnera tinctoria
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-179.jpg
Fichier image/jpeg, 92k
Légende Gunnera tinctoria vue détaillée des fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-180.jpg
Fichier image/jpeg, 58k
Légende Myriophyllum quitense
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-181.jpg
Fichier image/jpeg, 154k
Légende Hippuris vulgaris
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-182.jpg
Fichier image/jpeg, 111k
Légende Hippuris vulgaris vue détaillée d’une branche
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-183.jpg
Fichier image/jpeg, 40k
Légende Phacelia secunda
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-184.jpg
Fichier image/jpeg, 96k
Légende Boquila trifoliolata
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-185.jpg
Fichier image/jpeg, 54k
Légende Boquila trifoliolata
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-186.jpg
Fichier image/jpeg, 106k
Légende Persea lingue
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-187.jpg
Fichier image/jpeg, 106k
Légende Pinguicula chilensis
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-188.jpg
Fichier image/jpeg, 68k
Légende Loasa acerifolia fleur
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-189.jpg
Fichier image/jpeg, 25k
Légende Caiophora silvestris
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-190.jpg
Fichier image/jpeg, 28k
Légende Loasa bergii
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-191.jpg
Fichier image/jpeg, 23k
Légende Lobelia tupa
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-192.jpg
Fichier image/jpeg, 46k
Légende Tristerix corymbosus
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-193.jpg
Fichier image/jpeg, 27k
Légende Desmaria mutabilis
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-194.jpg
Fichier image/jpeg, 56k
Légende Desmaria mutabilisfleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-195.jpg
Fichier image/jpeg, 42k
Légende Misodendrum brachystachium
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-196.jpg
Fichier image/jpeg, 32k
Légende Misodendrum punctulatum
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-197.jpg
Fichier image/jpeg, 45k
Légende Misodendrum linearifolium
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-198.jpg
Fichier image/jpeg, 32k
Légende Laureliopsis philippiana vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-199.jpg
Fichier image/jpeg, 26k
Légende Laureliopsis philippiana vue détaillée d‘une branche
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-200.jpg
Fichier image/jpeg, 61k
Légende Amomyrtus luma
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-201.jpg
Fichier image/jpeg, 20k
Légende Blepharocalyx cruckshanksii
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-202.jpg
Fichier image/jpeg, 73k
Légende Luma apiculata
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-203.jpg
Fichier image/jpeg, 50k
Légende Luma apiculata fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-204.jpg
Fichier image/jpeg, 49k
Légende Luma apiculata écorce
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-205.jpg
Fichier image/jpeg, 59k
Légende Myrceugenia chrysocarpa
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-206.jpg
Fichier image/jpeg, 21k
Légende Myrceugenia exsucca
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-207.jpg
Fichier image/jpeg, 51k
Légende Myrceugenia exsucca
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-208.jpg
Fichier image/jpeg, 56k
Légende Myrceugenia lanceolata
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-209.jpg
Fichier image/jpeg, 23k
Légende Myrteola nummularia vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-210.jpg
Fichier image/jpeg, 25k
Légende Myrteola nummularia vue détaillée d’une branche et fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-211.jpg
Fichier image/jpeg, 56k
Légende Ugni molinae
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-212.jpg
Fichier image/jpeg, 28k
Légende Tepualia stipularis branches, fleurs et fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-213.jpg
Fichier image/jpeg, 38k
Légende Tepualia stipularis vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-214.jpg
Fichier image/jpeg, 32k
Légende Menodora robusta vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-215.jpg
Fichier image/jpeg, 47k
Légende Menodora robusta plante
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-216.jpg
Fichier image/jpeg, 97k
Légende Fuchsia magellanica
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-217.jpg
Fichier image/jpeg, 116k
Légende Fuchsia magellanica écorc
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-218.jpg
Fichier image/jpeg, 33k
Légende Fuchsia magellanica fleur
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-219.jpg
Fichier image/jpeg, 21k
Légende Fuchsia magellanica vue détaillée d‘une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-220.jpg
Fichier image/jpeg, 90k
Légende Oxalis adenophylla
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-221.jpg
Fichier image/jpeg, 54k
Légende Oxalis valdiviensis
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-222.jpg
Fichier image/jpeg, 65k
Légende Plantago patagonica
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-223.jpg
Fichier image/jpeg, 77k
Légende Armeria maritima
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-224.jpg
Fichier image/jpeg, 169k
Légende Polygala salaciana
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-225.jpg
Fichier image/jpeg, 107k
Légende Rumex acetosella
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-226.jpg
Fichier image/jpeg, 48k
Légende Rumex crispus
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-227.jpg
Fichier image/jpeg, 43k
Légende Rumex crispus fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-228.jpg
Fichier image/jpeg, 23k
Légende Claytonia perfoliata
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-229.jpg
Fichier image/jpeg, 15k
Légende Montiopsis gayana
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-230.jpg
Fichier image/jpeg, 108k
Légende Anagalis altemifolia
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-231.jpg
Fichier image/jpeg, 102k
Légende Embothrium coccineum fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-232.jpg
Fichier image/jpeg, 32k
Légende Embothrium coccineum vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-233.jpg
Fichier image/jpeg, 38k
Légende Embothrium coccineum vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-234.jpg
Fichier image/jpeg, 34k
Légende Lomatia hirsuta fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-235.jpg
Fichier image/jpeg, 46k
Légende Lomatia ferruginea
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-236.jpg
Fichier image/jpeg, 37k
Légende Lomatia ferruginea
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-237.jpg
Fichier image/jpeg, 49k
Légende Gevuina avellana vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-238.jpg
Fichier image/jpeg, 41k
Légende Lomatia dentata
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-239.jpg
Fichier image/jpeg, 42k
Légende Gevuina avellana fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-240.jpg
Fichier image/jpeg, 33k
Légende Ranunculus peduncularis
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-241.jpg
Fichier image/jpeg, 49k
Légende Anemone multifida
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-242.jpg
Fichier image/jpeg, 48k
Légende Colletia hystrix
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-243.jpg
Fichier image/jpeg, 24k
Légende Discaria articulata
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-244.jpg
Fichier image/jpeg, 25k
Légende Discaria chacaye
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-245.jpg
Fichier image/jpeg, 32k
Légende Acaena caespitosa
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-246.jpg
Fichier image/jpeg, 62k
Légende Acaena integerrima fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-247.jpg
Fichier image/jpeg, 25k
Légende Acaena magellanica
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-248.jpg
Fichier image/jpeg, 28k
Légende Acaena ovalifolia
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-249.jpg
Fichier image/jpeg, 33k
Légende Geiun magellanicum
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-250.jpg
Fichier image/jpeg, 22k
Légende Acaena pinnatifida fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-251.jpg
Fichier image/jpeg, 23k
Légende Fragaria chiloensis
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-252.jpg
Fichier image/jpeg, 37k
Légende Potentilla anserina
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-253.jpg
Fichier image/jpeg, 59k
Légende Margyricarpus pinnatus
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-254.jpg
Fichier image/jpeg, 27k
Légende Rosa rubiginosa
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-255.jpg
Fichier image/jpeg, 41k
Légende Rubus geoides fruit
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-256.jpg
Fichier image/jpeg, 49k
Légende Rubus geoides fleur
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-257.jpg
Fichier image/jpeg, 77k
Légende Rubus radicans
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-258.jpg
Fichier image/jpeg, 31k
Légende Galium hypocarpium branche avec fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-259.jpg
Fichier image/jpeg, 24k
Légende Nertera granadensis feuilles et fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-260.jpg
Fichier image/jpeg, 59k
Légende Oreopolus glacialis
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-261.jpg
Fichier image/jpeg, 173k
Légende Myoschilos oblongum
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-262.jpg
Fichier image/jpeg, 32k
Légende Quinchamalium chilense
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-263.jpg
Fichier image/jpeg, 36k
Légende Escallonia rubra
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-264.jpg
Fichier image/jpeg, 25k
Légende Escallonia rosea
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-265.jpg
Fichier image/jpeg, 43k
Légende Escallonia virgata
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-266.jpg
Fichier image/jpeg, 41k
Légende Escallonia leucantha
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-267.jpg
Fichier image/jpeg, 22k
Légende Francoa appendiculata
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-268.jpg
Fichier image/jpeg, 43k
Légende Hydrangea serratifolia inflorescence
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-269.jpg
Fichier image/jpeg, 26k
Légende Hydrangea serratifolia feuilles
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-270.jpg
Fichier image/jpeg, 42k
Légende Ribes magellanicum
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-271.jpg
Fichier image/jpeg, 32k
Légende Calceolaria uniflora
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-272.jpg
Fichier image/jpeg, 53k
Légende Calceolaria palenae
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-273.jpg
Fichier image/jpeg, 58k
Légende Calceolaria biflora
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-274.jpg
Fichier image/jpeg, 21k
Légende Calceolaria polyrrhiza
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-275.jpg
Fichier image/jpeg, 20k
Légende Calceolaria tenella
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-276.jpg
Fichier image/jpeg, 56k
Légende Calceolaria germainii
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-277.jpg
Fichier image/jpeg, 34k
Légende Calceolaria filicaulis
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-278.jpg
Fichier image/jpeg, 21k
Légende Calceolaria crenatiflora
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-279.jpg
Fichier image/jpeg, 27k
Légende Calceolaria lanceolata fleur
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-280.jpg
Fichier image/jpeg, 16k
Légende Euphrasia meiantha
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-281.jpg
Fichier image/jpeg, 34k
Légende Euphrasia flavicans
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-282.jpg
Fichier image/jpeg, 37k
Légende Euphrasia subexserta
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-283.jpg
Fichier image/jpeg, 37k
Légende Euphrasia flavicans
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-284.jpg
Fichier image/jpeg, 42k
Légende Mimulus luteus
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-285.jpg
Fichier image/jpeg, 18k
Légende Mimulus glabratus
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-286.jpg
Fichier image/jpeg, 80k
Légende Ourisia alpina
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-287.jpg
Fichier image/jpeg, 43k
Légende Ourisia ruelloides
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-288.jpg
Fichier image/jpeg, 98k
Légende Ourisia coccinea variante blanche
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-289.jpg
Fichier image/jpeg, 45k
Légende Ourisia coccinea variante rouge
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-290.jpg
Fichier image/jpeg, 51k
Légende Digitalis purpurea
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-291.jpg
Fichier image/jpeg, 118k
Légende Lycium chilense fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-292.jpg
Fichier image/jpeg, 23k
Légende Fabiana imbricata
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-293.jpg
Fichier image/jpeg, 37k
Légende Lycium chilense fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-294.jpg
Fichier image/jpeg, 33k
Légende Nicotiana acaulis
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-295.jpg
Fichier image/jpeg, 64k
Légende Solarium valdiviense
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-296.jpg
Fichier image/jpeg, 30k
Légende Solanum gayanum
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-297.jpg
Fichier image/jpeg, 26k
Légende Ovidia andina
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-298.jpg
Fichier image/jpeg, 48k
Légende Tropaeolum incisum
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-299.jpg
Fichier image/jpeg, 159k
Légende Urtica magellanica
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-300.jpg
Fichier image/jpeg, 24k
Légende Pilea elliptica
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-301.jpg
Fichier image/jpeg, 74k
Légende Valeriana laxiflora
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-302.jpg
Fichier image/jpeg, 18k
Légende Valeriana laxiflora
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-303.jpg
Fichier image/jpeg, 16k
Légende Valeriana lapathifolia
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-304.jpg
Fichier image/jpeg, 45k
Légende Junellia tridens vue générale
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-305.jpg
Fichier image/jpeg, 35k
Légende Diostea juncea fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-306.jpg
Fichier image/jpeg, 22k
Légende Junellia succulentifolia
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-307.jpg
Fichier image/jpeg, 32k
Légende Junellia tridens vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-308.jpg
Fichier image/jpeg, 31k
Légende Rhaphithamnus spinosus fleur
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-309.jpg
Fichier image/jpeg, 48k
Légende Rhaphithamnus spinosus fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-310.jpg
Fichier image/jpeg, 43k
Légende Viola reichei
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-311.jpg
Fichier image/jpeg, 99k
Légende Cissus striata
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-312.jpg
Fichier image/jpeg, 134k
Légende Drimys winteri vue détaillée d’une branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-313.jpg
Fichier image/jpeg, 53k
Légende Drimys winteri vue détaillée d’une branche et fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-314.jpg
Fichier image/jpeg, 46k
Légende Drimys winteri vue détaillée d’une branche et fruits
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-315.jpg
Fichier image/jpeg, 48k
Légende Drimys winteri fleur
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-316.jpg
Fichier image/jpeg, 50k
Légende Larrea nitida arbuste
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-317.jpg
Fichier image/jpeg, 44k
Légende Larrea nitida branche et fleurs
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/37639/img-318.jpg
Fichier image/jpeg, 70k

© IRD Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search