Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Brasília, ville fermée, environnement ouvert

 | 
Marcia Regina De Andrade Mathieu
, 
Ignez Costa Barbosa Ferreira
, 
Dominique Couret

L’agglomération capitale de Brasília

Introduction

Texte intégral

1Brasília, dans sa forme première du périmètre du Plano Piloto, a été conçue pour devenir le siège des trois pouvoirs d'État ; en cela elle est une ville capitale. La ville actuelle de Brasília comprend le Plano Piloto et ses extensions premières, c'est-à-dire les actuelles régions administratives Lago Sul, Lago Norte et Cruzeiro (fig. 2).

2Le Distrito Federal est lui-même une unité fédérative particulière. Il s'agit d'un quasi-rectangle, d'une superficie de 5 814 km2 découpé en 1960 sur le haut plateau central brésilien, en plein coeur intérieur du pays et dans les territoires des États de Goiás et de Minas Gerais qui l'entourent aujourd'hui. Sa création correspond au besoin d'un territoire de statut particulier pour recevoir la capitale fédérale. Son statut est donc autonome vis-à-vis des États de Goiás et de Minas Gerais. Pendant longtemps il fut dirigé et géré directement par le pouvoir national. Ainsi, il faut attendre 1990 pour voir se tenir les premières élections du gouverneur et des députés du Distrito Federal.

3Aujourd'hui, il s’agit surtout du lieu principal de déploiement de l'urbanisation actuelle à partir de la ville de Brasília. Elle déborde largement les plans premiers et de nombreuses localités urbaines secondaires existaient déjà quand, à peine 30 ans après sa création le Plano Piloto, centre de la ville de Brasília, est classé patrimoine de l’humanité. Des cidades satélites ont ainsi été créées dans le Distrito Federal au fur et à mesure que la population augmentait. Ces localités sont distantes de 12 à 60 km du centre. Sur l'axe routier partant de Brasília vers le sud-ouest se trouvent les plus importantes : Taguatinga, Ceilândia, Gama et Samambaia. Núcleo Bandeirante, Candangolândia et Guará se localisent vers l'ouest en continuité du Plano Piloto. Sobradinho et Planaltina se situent sur l'axe routier partant vers le nord, Brazlândia sur celui du nord-ouest et Paranoá sur la route du sud-est. Santa Maria, Recanto das Emas et Riacho Fundo ont été créées plus tardivement (en 1993) sur l’axe sud-ouest, ainsi que São Sebastião (en 1994) au sud-est de la région administrative de Paranoá. Maintenant cette urbanisation va encore plus loin et touche neuf communes limitrophes au sein des États voisins. L'objet de cette partie est d'exposer en quoi la ville de Brasília et l'ensemble de ces localités urbaines, centrées sur le Plano Piloto, font agglomération urbaine…

© IRD Éditions, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540