Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Habiter la forêt tropicale au XXIe siècle

 | 
Geneviève Michon
, 
Stéphanie Carrière
, 
Bernard Moizo

Partie 5. La déforestation : d’un constat global à la diversité des dynamiques locales

21. Palmier à huile et déforestation en Indonésie

Patrice Levang et Alain Rival

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image 10000000000002F3000001AC89D7F23A26157EC3.jpg

Régime de fruits de palmier à huile (Indonésie).

© IRD/S. Hem

Le palmier à huile, Elæis guineensis Jacq., est une plante monocotylédone de la famille des Arécacées originaire des forêts tropicales humides bordant le golfe de Guinée. Avant de devenir l’archétype de la monoculture industrielle et la bête noire des ONG de conservation, le palmier à huile n’était qu’un simple produit forestier non ligneux endémique des forêts des pays d’Afrique de l’Ouest et centrale.

Encore appelé « arbre sorcier » par les Bassa du Cameroun, le palmier à huile est une plante aux multiples usages. Il présente une caractéristique unique dans le règne végétal en raison de son fruit, qui contient deux huiles de composition extrêmement différente : l’huile de palme et l’huile de palmiste. L’huile de palme, extraite du péricarpe des fruits, aussi appelée huile rouge (couleur due à sa richesse en carotènes), est un ingrédient essentiel de nombreux plats de la cuisine traditionnelle en Afrique de l’Ouest et centr...

© IRD Éditions, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.