Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Habiter la forêt tropicale au XXIe siècle

 | 
Geneviève Michon
, 
Stéphanie Carrière
, 
Bernard Moizo

Partie 4. Cueillir, chasser, cultiver la forêt

16. La chasse

Une activité de plus en plus lucrative et de moins en moins durable

Edmond Dounias

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image 10000000000002F4000001ADC2613B70235152E4.jpg

Retour de chasse.
Fidèles à leur collectivisme de chasseurs-cueilleurs nomades d’antan, les Punan Tubu de la forêt partagent toujours la viande de gibier, ici celle d’un sambar de Malaisie (Kalimantan Est, Indonésie).

© IRD/ E. Dounias

L’homme, ce prédateur naturel

La chasse constitue l’un des plus anciens modes de prélèvement des ressources naturelles conçu par l’homme. La diversité des gibiers traqués et des milieux dans lesquels elle se pratique a servi de cadre à une incroyable inventivité des hommes pour se procurer de la viande. La chasse est un art, reposant sur des moyens techniques d’une richesse infinie, l’acquisition d’un savoir et d’un savoir-faire confirmés, et une excellente connaissance de l’écologie et de la biologie de la faune. La chasse peut se décliner en solitaire ou en groupes pouvant excéder plusieurs dizaines de participants, de tous âges et des deux sexes, et mobiliser toutes sortes d’instruments et d’auxiliaires.

En région forestière humide, il convient de disti...

© IRD Éditions, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.