Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Habiter la forêt tropicale au XXIe siècle

 | 
Geneviève Michon
, 
Stéphanie Carrière
, 
Bernard Moizo

Partie 3. Penser, représenter, partager la forêt

7. Les Pwo Karen de Thaïlande, enfants de la forêt

Une identité fondée sur l’harmonie

Bernard Moizo

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image 10000000000002F5000001ADFA96302D8A344DE2.jpg

Rassemblement annuel des Pwo Karen dans la région de Kanchanaburi (Thaïlande).

© IRD/B. Moizo

Les Karen de Thaïlande

Les Karen sont originaires de Birmanie. Cinq sous-groupes Karen sont présents en Thaïlande, où les plus anciens sont installés depuis le milieu du xviiie siècle. Les Pwo Karen ne sont pas les plus nombreux, environ 50 000 sur plus de 400 000 Karen, mais ils ont su préserver leurs croyances et leurs pratiques agraires. Ils sont représentatifs d’une façon « d’être karen » et d’une relation particulière au monde forestier.

Dans le passé, par rapport aux autres minorités ethniques montagnardes, les Karen ont bénéficié d’une position privilégiée de la part des Thaïlandais, qui les considéraient moins « arriérés » que les autres ethnies montagnardes, du fait que comme eux ils étaient bouddhistes et cultivaient du riz irrigué. Aujourd’hui, ils estiment être les « oubliés » du développement, alors que les destructeurs de la forêt (Hmong et Yao selon eux) reçoivent des aides gouve...

© IRD Éditions, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.