Version classiqueVersion mobile

L’odyssée des plantes sauvages et cultivées

 | 
Serge Hamon

Partie 1. De l’apparition des plantes à la naissance de la génétique

1. L’évolution des plantes avant l’arrivée de l’homme

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image

Lorsque les premiers hommes modernes commencèrent leurs déplacements sur la planète, il y a environ 100 000 ans, ils découvrirent une végétation résultant d’une très longue histoire évolutive. On peut en effet considérer qu’à l’Oligocène (il y a 30 Ma) la quasi-totalité des espèces ancestrales de toutes les familles végétales était apparue et différenciée sur les différents continents. Quels furent les mécanismes majeurs qui leur permirent de survivre et de se diversifier ?

Des étapes initiales longues, mais déterminantes

Les premiers organismes monocellulaires

Vers- 3 800 millions d’années (Ma), à l’Archéen, les premiers organismes vivants – les procaryotes – apparurent. Ils n’étaient composés que d’une seule cellule. Aujourd’hui, il en existe encore de nombreux telles les bactéries. Ces premiers procaryotes étaient déjà pourvus d’un « matériel génétique », qui leur permettait de stocker de l’information transmissible à leurs descendants.

Les procaryotes se multiplient très simplement ...

© IRD Éditions, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

IRD Éditions
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search