Desktop versionMobile Version
OpenEdition Books

Nouvelle-Calédonie

 | 
Claude E. Payri

Partie 5. Des espèces sensibles dans un espace fragile. Gestion, protection et conservation

Chapitre 35. Les bénitiers, une ressource à préserver

Cécile Fauvelot, Pascal Dumas und Josina Tiavouane

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Image

Tridacna maxima est la plus petite espèce de bénitier et la plus convoitée en aquariophilie en raison des couleurs éclatantes du manteau. © IRD/S. Andréfouët

En Nouvelle-Calédonie, comme dans de nombreux pays du Pacifique, les bénitiers constituent une ressource très convoitée et cette exploitation peut menacer la disponibilité de cette ressource, pouvant même aller jusqu’à sa disparition. Il est à noter que Tridacna gigas, l’espèce la plus grande, autrefois présente sur les récifs de Nouvelle-Calédonie n’est maintenant plus visible qu’à l’état fossile. D’après les statistiques officielles de l’observatoire des pêches de Nouvelle-Calédonie, les volumes de captures annuels officiellement enregistrés entre 2000 et 2014 montrent des prélèvements importants, jusqu’à 9 t/an toutes espèces confondues. Depuis 2009, des mesures de protection ont été mises en place afin d’enrayer la diminution observée des stocks. Ainsi, la pêche des bénitiers est réglementée en province Nord (article 341-54 ...

Autoren

Génétique des populations
IRD
UMR Entropie (Université de La Réunion, CNRS, IRD)
Laboratoire d’océanographie de Villefranche
181, chemin du Lazaret
06230 Villefranche-sur-Mer, France

Écologie marine
IRD
UMR Entropie (Université de La Réunion, CNRS, IRD)
BP A5
98848 Nouméa, Nouvelle-Calédonie

© IRD Éditions, 2018

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540