Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Nouvelle-Calédonie

 | 
Claude E. Payri

Partie 5. Des espèces sensibles dans un espace fragile. Gestion, protection et conservation

Chapitre 35. Les bénitiers, une ressource à préserver

Cécile Fauvelot, Pascal Dumas et Josina Tiavouane

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image

Tridacna maxima est la plus petite espèce de bénitier et la plus convoitée en aquariophilie en raison des couleurs éclatantes du manteau. © IRD/S. Andréfouët

En Nouvelle-Calédonie, comme dans de nombreux pays du Pacifique, les bénitiers constituent une ressource très convoitée et cette exploitation peut menacer la disponibilité de cette ressource, pouvant même aller jusqu’à sa disparition. Il est à noter que Tridacna gigas, l’espèce la plus grande, autrefois présente sur les récifs de Nouvelle-Calédonie n’est maintenant plus visible qu’à l’état fossile. D’après les statistiques officielles de l’observatoire des pêches de Nouvelle-Calédonie, les volumes de captures annuels officiellement enregistrés entre 2000 et 2014 montrent des prélèvements importants, jusqu’à 9 t/an toutes espèces confondues. Depuis 2009, des mesures de protection ont été mises en place afin d’enrayer la diminution observée des stocks. Ainsi, la pêche des bénitiers est réglementée en province Nord (article 341-54 ...

Auteurs

Génétique des populations
IRD
UMR Entropie (Université de La Réunion, CNRS, IRD)
Laboratoire d’océanographie de Villefranche
181, chemin du Lazaret
06230 Villefranche-sur-Mer, France

Écologie marine
IRD
UMR Entropie (Université de La Réunion, CNRS, IRD)
BP A5
98848 Nouméa, Nouvelle-Calédonie

© IRD Éditions, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540