Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Nouvelle-Calédonie

 | 
Claude E. Payri

Partie 4. Paroles, pratiques et représentations autour des récifs

Chapitre 28. Trois millénaires au vent des récifs

Christophe Sand

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image

Ile des Pins se détachant sur l'horizon. © P.-A. Pantz

La barre d’écume à l’horizon d’une nouvelle terre

Dans le monde d’îles du pays néo-calédonien, les brisures d’un récif ne sont jamais loin du regard des clans côtiers. Approchant du ressac produit par les vagues s’enroulant sur le corail de surface, les premiers explorateurs de langues austronésiennes, qui s’approchèrent il y a environ 3 000 ans de cette masse énigmatique et apparemment sans fin que constituait sur l’horizon la côte nord-est de la Grande Terre, ont recherché des passes. À ce moment unique et fugace d’histoire qu’est la première découverte d’une nouvelle terre, les marins n’étaient pas intéressés par les richesses potentielles de l’environnement marin, mais par la promesse de l’eau douce, là-bas, à terre, dans le prolongement de la passe que doublait leur pirogue à balancier. Ces découvreurs océaniens étaient originaires de la région du « grand triangle de corail » très loin dans le nord-ouest, entre Asie du Sud-Es...

© IRD Éditions, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540