Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Nouvelle-Calédonie

 | 
Claude E. Payri

Partie 2. Les récifs coralliens, un réservoir de vie

Chapitre 18. Les réseaux trophiques en milieux coralliens

Marine Julie Briand et Yves Letourneur

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image

La tortue verte Chelonia mydas se nourrissant sur un herbier d’Halophila, côte ouest de la Grande Terre. © M. Juncker

L’algue Sargassum spinulligerum absorbe les sels nutritifs présents dans l’eau ; le crabe Pilumnus vespertilio picore l’algue ; la murène Gymnothorax chilospilus attrape le crabe ; le tricot rayé Laticauda saintgironsi avale la murène et le requin-tigre Galeocerdo cuvier engloutit le serpent.

Ainsi va la vie dans les récifs coralliens de Nouvelle-Calédonie, où les relations alimentaires entre proies et prédateurs sont d’une très grande diversité et complexité. En effet, chaque organisme du récif joue un rôle précis et tient une place déterminée dans cette toile à l’équilibre fragile, où les espèces sont connectées.

Une toile parfaitement tissée

Un très grand nombre de chaînes alimentaires coexistent dans les récifs coralliens néo-calédoniens. Chacune se construit d’un premier maillon constituant une source alimentaire de « base », de multiples maillons intermédiaires reg...

Auteurs

Écologie marine
UMR MIO (IRD, CNRS, Aix-Marseille Université)
Aix-Marseille Université
163 avenue de Luminy
13009, Marseille, France

Écologie marine
Institut Isea
Université de la Nouvelle-Calédonie,
BP R4
Avenue James Cook
98851 Nouméa, Nouvelle-Calédonie

© IRD Éditions, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540