Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Nouvelle-Calédonie

 | 
Claude E. Payri

Partie 2. Les récifs coralliens, un réservoir de vie

Chapitre 10. Les invertébrés marins de Nouvelle-Calédonie

Gustav Paulay

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image

A : Galathea n. sp., une espèce nouvelle de Galathée de Nouvelle-Calédonie. B : Calcinus spicatus, une espèce endémique subtropicale méridionale ; l’espèce s’étend de la Nouvelle-Galles du sud aux îles Gambier. © G. Paulay

Une biodiversité insoupçonnée

La faune marine de Nouvelle-Calédonie est l’une des plus étudiées et des plus diversifiées du Pacifique, avec plus de 9 000 espèces recensées dans la littérature. Cependant, une grande partie des recherches scientifiques se sont concentrées sur les eaux profondes, tandis que les organismes récifaux ont été moins étudiés.

Des études faunistiques et taxinomiques ciblées démontrent néanmoins que les récifs néo-calédoniens sont parmi les plus riches d’Océanie. Par exemple, alors que seules quatre espèces de langoustines du genre Galathea avaient été recensées en Nouvelle-Calédonie, une étude publiée en 2015 a porté ce chiffre à 34 espèces, dépassant ainsi toute autre région du monde. Bien que la plus grande diversité du genre se situe dans l...

Auteur

Biologie marine
Florida Museum of Natural History
Université de Floride
Gainesville FL32611-7800, USA

© IRD Éditions, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540