Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Au cœur des mondes de l'aide internationale

 | 
Philippe Lavigne-Delville
, 
Marion Fresia

12. Enquêter au cœur des mondes de l’aide

Positionnements, relations d’enquête, restitutions

Philippe Lavigne Delville et Marion Fresia

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Enquêter au sein des mondes de l’aide pose avec une acuité particulière la question de la relation d’enquête avec de multiples acteurs et celle de la gestion de l’accès au terrain : négocier sa présence est difficile et soulève l’enjeu de la pleine participation comme mode de production des données, ses avantages et ses limites. Cet enjeu se double, dans le cas de l’aide plus encore que dans d’autres types d’organisations, de celui du rapport au projet moral et politique inhérent à l’idée d’aide, de développement ou de promotion des droits humains, et aux rapports inégaux entre pays que l’aide suppose et reproduit. Face à un univers chargé en valeurs et en normes (Quarles van Ufford et Kumar Giri, 2003), « saturé d’idéologie » et de stéréotypes (Olivier de Sardan, 1995), de nombreux chercheurs en sciences sociales sont très critiques et se tiennent à distance. Pour Tania Li (2013), participer et produire une analyse critique sont incompatibles. Pour autant, une partie importante des...

Auteurs

Socio-anthropologue, directeur de recherche à l’IRD (UMR GRED IRD/UPV). Il est président de l’APAD. Ses recherches visent à construire une socio-anthropologie de l’action publique dans les pays « sous régime d’aide », en particulier sur les politiques foncières en Afrique. Il a récemment publié Aide internationale et sociétés civiles au Niger (APAD/IRD/Karthala, 2015).

Anthropologue, professeure à l’Institut d’ethnologie de l’Université de Neuchâtel. Ses recherches portent sur la gouvernance des réfugiés et la bureaucratie de l’asile, avec des terrains en Afrique et en Suisse. Elle a publié plusieurs articles sur le travail quotidien des fonctionnaires du Haut Commissariat des Nations Unies aux Réfugiés et est l’auteure de Les Mauritaniens réfugiés au Sénégal : une anthropologie critique de l’asile et de l’aide humanitaire (L’Harmattan, 2009).

© IRD Éditions, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540