Version classiqueVersion mobile

Les terroirs au Sud, vers un nouveau modèle ?

 | 
Mohamed Berriane
, 
Geneviève Michon

Liste des auteurs

Texte intégral

1Ahmed Abdollah

2doctorant du LMI MediTer, inscrit à la faculté des Lettres et des Sciences humaines de Marrakech. Il travaille sur le développement de l’économie sociale et solidaire dans les arrière-pays marocains.

3Antonin Adam

4doctorant du LMI MediTer depuis 2014, inscrit à l’université Montpellier-3 (UM3 PV). Sa thèse porte sur les dynamiques des systèmes apicoles au Maroc et en Corse.

5Mohammed Aderghal

6géographe, professeur à la faculté des Lettres et des Sciences humaines, université Mohammed V de Rabat, et directeur de l’équipe E3R. Il travaille sur les mutations socio-économiques à l’origine des dynamiques territoriales et du changement des rapports société-environnement naturel, en particulier dans les systèmes agraires de montagne.

7Noureddine Ait Errays

8spécialiste d’économie et de gestion, professeur assistant à la faculté polydisciplinaire de Taroudant, université Ibn Zohr d’Agadir. Ses intérêts scientifiques actuels portent sur les produits de terroir et les filières.

9Mohamed Alifriqui

10écologue et botaniste, professeur à la faculté des Sciences Semlalia, université Cadi Ayyad de Marrakech, et membre associé au Lerma. Il travaille sur les relations entre pratiques locales de gestion des ressources et dynamiques de la biodiversité.

11Lahoucine Amzil

12géographe, professeur habilité à la faculté des Lettres et des Sciences humaines, université Mohammed V de Rabat et membre de l’équipe E3R. Il s’intéresse aux transformations récentes des systèmes socio-économiques traditionnels dans le Haut Atlas en rapport avec la diffusion d’une activité touristique rurale.

13Pierre-Marie Aubert

14formé à l’interface entre la foresterie et la sociologie. Il s’intéresse aux problèmes de gestion de l’environnement et des ressources naturelles sous l’angle de l’évaluation des politiques publiques et de la prospective territoriale. Il est aujourd’hui chercheur en politiques agricoles et alimentaires à l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri).

15Laurent Auclair

16géographe, chargé de recherche à l’IRD, membre du LPED. Il travaille sur les espaces ruraux au Maghreb, dans le cadre d’une approche globale du système socio-écologique mettant en perspective les dynamiques environnementales et la transformation des pratiques, des normes et des institutions des ressources.

17Angela Barthes

18professeure en sciences de l’éducation à Aix-Marseille université (AMU) et chercheuse associée au LPED. Elle travaille sur les savoirs et les enjeux éducatifs du développement des territoires ruraux.

19Patrick Baudot

20démographe et écologue, maître de conférence à Aix-Marseille université (AMU), membre du LPED. Il travaille dans le domaine de l’écologie humaine.

21Mariam Benkhallouk

22doctorante du LMI MediTer en tourisme et patrimoine depuis 2014, inscrite à la faculté des Lettres et des Sciences humaines de Marrakech, sur le thème de l’entreprenariat féminin en zone rurale.

23Guillaume Benoit

24ingénieur agronome, ingénieur général des Ponts, des Eaux et des Forêts, membre du Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER, Paris), membre de l’Académie d’agriculture de France et administrateur d’Échanges méditerranéens pour l’eau, la forêt et le développement. Il a appuyé, de 2006 à 2010, la réflexion prospective et stratégique du Maroc sur l’agriculture et le monde rural. Il est l’auteur/coordinateur du rapport de prospective du Plan Bleu sur l’environnement et le développement en Méditerranée (2005).

25Mohamed Berriane

26géographe, professeur retraité à l’université Mohammed V de Rabat. Ancien doyen de la faculté des Lettres et des Sciences humaine de Rabat, il a dirigé l’équipe E3R de 1995 à 2014 et a été, de 2011 à 2015, le directeur pour la partie marocaine du LMI MediTer ; il est membre résident de l’Académie Hassan II des Sciences et Techniques. Il s’intéresse aujourd’hui à la question des mobilités, au tourisme en tant qu’activité génératrice de revenus, ainsi qu’au terroir et à sa pertinence comme unité spatiale de développement.

27Julien Blanco

28forestier et ethno-écologue, doctorant du LMI MediTer (2011-2015). Il a soutenu sa thèse en décembre 2015, à l’école doctorale ABIES d’AgroParisTech (Paris), sur le fonctionnement des socio-écosystèmes à acacias de la bordure nord du Sahara (région de Guelmin).

29Hanane Bouaabid

30doctorante du LMI MediTer depuis 2014, économiste et spécialiste en tourisme et patrimoine, inscrite à la faculté des Lettres et des Sciences humaines de Marrakech, sur le thème de l’articulation entre tourisme et artisanat.

31Said Boujrouf

32géographe, professeur à la faculté des Lettres et des Sciences humaines, université Cadi Ayyad de Marrakech, directeur du Lerma. Il travaille sur les relations entre développement touristique et développement territorial.

33Marc Coudel

34doctorant du LMI MediTer depuis 2012, inscrit à l’école doctorale ABIES de AgroParisTech (Paris). Il a soutenu sa thèse en octobre 2015 sur la dynamique écologique et sociétale des forêts de cèdres dans le Moyen Atlas marocain.

35Didier Genin

36pastoraliste, chargé de recherche à l’IRD, membre du LPED. Il travaille sur les pratiques paysannes en matière de gestion pastorale et d’élevage dans une perspective de gestion durable des ressources naturelles.

37Christelle Hély

38directrice d’études à l’EPHE, co-directrice de la thèse de Marc Coudel.

39Hassan Kamil

40socio-anthropologue, professeur assistant à la faculté des Lettres et des Sciences humaines, université Cadi Ayyad de Marrakech, et membre associé au Lerma.

41Il travaille sur les systèmes pastoraux et le développement rural du point de vue de l’anthropologie.

42Sana Kejjaji

43doctorante du LMI MediTer en tourisme et patrimoine depuis 2013, inscrite à la faculté des Lettres et des Sciences humaines de Marrakech, sur le thème de la patrimonialisation et de la mise en tourisme des gravures rupestres du Haut Atlas marocain.

44Mhamed Mahdane

45sociologue, professeur habilité à l’université d’Agadir, associé au LMI MediTer. Il travaille sur la gestion sociale des territoires hydrauliques.

46Geneviève Michon

47ethnobotaniste, directrice de recherche à l’IRD, membre de l’UMR Gred. Elle a été, de 2011 à 2015, la directrice pour la partie française du LMI MediTer. Elle travaille sur les savoirs locaux associés à la gestion des ressources et leur prise en compte par les politiques publiques.

48Bernard Moizo

49anthropologue, directeur de recherche à l’IRD, directeur de l’UMR Gred. Il travaille aujourd’hui sur l’impact de l’écotourisme sur les perceptions et les représentations identitaires des populations locales.

50Mohammed Naciri

51professeur émérite à la faculté des Lettres et Sciences humaines de Rabat et à l’Institut agronomique et vétérinaire. Ses principaux intérêts sont d’abord les études urbaines, sur le plan géographique, culturel et dans le domaine de l’intégration à la ville ; puis la géo-histoire, l’aménagement du territoire, l’étude des milieux montagnards (Alpes-Haut Atlas) et la gestion traditionnelle de l’eau ; enfin, le développement rural envisagé comme recherche-action.

52Mari Oiry Varacca

53post-doctorante associée au LMI MediTer, elle travaille sur les relations entre tourisme et construction des identités locales.

54Nada Oussoulous

55doctorante de l’équipe E3R et du LMI MediTer, inscrite depuis 2014 à la faculté des Lettres et des Sciences humaines de Rabat. Sa thèse porte sur le thème des résidents étrangers, le tourisme et le patrimoine dans le pays d’Ouarzazate.

56Bruno Romagny

57économiste, directeur de recherche à l’IRD, membre du LPED. Il travaille sur les bases politiques, sociales, et institutionnelles de la gestion des ressources.

58Thierry Ruf

59géographe, directeur de recherche à l’IRD, membre de l’UMR Gred. Il conduit ses recherches depuis plus de deux décennies sur le développement comparé des agricultures irriguées et la gestion sociale de l’eau.

60Mohamed Sabir

61hydrologue, professeur à l’École nationale forestière d’ingénieurs de Salé, associé au LMI MediTer. Il travaille sur les systèmes agroforestiers et l’hydrologie des territoires.

62Romain Simenel

63anthropologue, chargé de recherche à l’IRD, ancien membre du LPED, aujourd’hui rattaché à l’UMR Paloc. Il étudie les pratiques, savoirs et savoir-faire sur l’environnement et les terroirs, en contexte de développement, et les modes d’apprentissage culturel qui les véhiculent socialement.

64Ahmed Skounti

65anthropologue, professeur à l’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine (Insap, Rabat), membre associé au Lerma, spécialiste des questions de patrimonialisation au Maroc, et consultant de l’Unesco sur les questions liées à la Convention du patrimoine culturel immatériel.

66Ouidad Tebbaa

67docteure en littérature française, professeure à la faculté des Lettres et des Sciences humaines, université Cadi Ayyad de Marrakech, membre associé au Lerma, ancienne doyenne de la faculté des Lettres et des Sciences humaine de Marrakech. Elle s’intéresse au patrimoine et à la question des femmes dans le développement.

© IRD Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search