Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les marchés de la biodiversité

 | 
Catherine Aubertin
, 
Florence Pinton
, 
Valérie Boisvert

Partie 4. À la recherche du marché

Chapitre 7. Un marché pour la biodiversité ?

Valérie Boisvert et Franck-Dominique Vivien

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

On sait que le fantasme d’une ruée vers l’« or vert » a joué un rôle de premier plan dans la manière dont s’est posé le problème de l’érosion de la biodiversité dans les années 1980 et dans la façon dont on s’est efforcé d’y répondre une dizaine d’années plus tard. Une autre source d’inspiration relève de la recherche de la rationalité collective et de la science qui en a fait son objet. La lutte contre l’érosion de la diversité biologique est exemplaire en matière d’élaboration et de justification d’une politique, du fait de la place qu’y occupent les recommandations de la théorie économique dominante.

Une économie de la biodiversité s’est constituée, comme nous allons le voir tout d’abord, à partir des années 1980, dont les principaux objets d’étude sont la détermination de sa valeur économique et la définition des outils de régulation les plus efficients pour la gérer. Parmi ces derniers, un sort tout particulier est réservé par le courant économique néo-institutionnaliste aux dro...

Auteurs

(économiste, IRD, UR 168)
valerie.boisvert@orleans.ird.fr
Économiste de l’environnement, elle travaille sur l’évolution et la mise en œuvre du régime instauré par la Convention sur la diversité biologique, auquel elle a consacré sa thèse de doctorat. Elle s’intéresse principalement à l’organisation des échanges de ressources biologiques dans une perspective d’économie politique et institutionnaliste. Elle travaille actuellement sur les filières de valorisation des ressources biologiques et sur les questions de labellisation et de certification de leurs produits.

(économiste, université de Reims-Champagne-Ardennes, laboratoire « Organisations marchandes et institutions »)
fd.vivien@orange.fr
Co-auteur avec Catherine Aubertin de l’ouvrage Les enjeux de la biodiversité (Economica, 1998), éditeur scientifique de Biodiversité et appropriation : les droits de propriété en question (Elsevier-NSS, 2002), co-éditeur avec Pascal Marty, Jacques Lepart et Raphaël Larrère de l’ouvrage Les biodiversités : objets, théories, pratiques (CNRS Éditions, 2005).

© IRD Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540