Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le fleuve, le barrage et les poissons

 | 
Bernard de Merona

Annexe

Texte intégral

Clé de détermination des espèces de poissons du Sinnamary

11 – Nageoires paires (pectorales et ventrales) absentes ou en forme de filaments dépourvus de rayons, corps cylindrique (anguilliforme) 2

2– Nageoires paires présentes 4

32 – Nageoires paires en forme de filaments (Lepidosirenidae) Lepidosiren paradoxa Fitzinger, 1836

4– Nageoires paires absentes 3

53 – Ouvertures branchiales réduites à un pore ouvrant sur une chambre branchiale. Présence seulement d’une nageoire dorsale (Synbranchidae) Synbranchus marmoratus (Bloch, 1795)

6– Ouvertures branchiales normales. Présence seulement d’une nageoire ventrale atteignant l’extrémité de la queue (Electrophoridae) Electrophorus electricus (Linné, 1766)

74 – Corps recouvert d’écailles parfois très petites se recouvrant partiellement 5

8– Corps nu (sans écaille) ou couvert totalement ou partiellement de plaques osseuses 102

95 – Absence d’une nageoire adipeuse 6

10– Présence d’une nageoire adipeuse 49

116 – Dorsale composée d’une partie antérieure garnie de rayons épineux et d’une partie postérieure garnie de rayons mous, les deux parties pouvant être séparées ou accolées 7

12– Dorsale absente ou garnie seulement de rayons mous 20

137 – Ligne latérale continue s’étendant jusqu’à l’extrémité de la caudale 8

14– Ligne latérale continue ou discontinue ne s’étendant pas jusqu’à l’origine de la caudale ou même absente 9

158 – Anale munie de 3 épines, la seconde très forte, les deux parties de la caudale bien séparés, deux orifices par narine (Centropomidae) Centropomus parallelus Bey, 1860

16– Anale munie d’une ou deux épines, la seconde moyenne ou petite, les deux parties de la dorsale unies ou à peine séparées, deux orifices par narine (Sciaenidae) Plagioscion squamosissimus (Heckel, 1840)

179 – Ligne latérale absente ou très peu visible 10

18– Ligne latérale en deux parties (Cichlidae) 12

1910 – Plus de 6 rayons durs à l’anale (Polycentridae) Polycentrus punctatus (Linné, 1758)

20– un seul rayon non ramifié à l’anale 11

2111 – moins de 37 écailles en ligne longitudinale Dormitator maculatus (Bloch, 1790)

22– plus de 40 écailles en ligne longitudinale Eleotris pisonis (Gmelin, 1789)

2312 – Corps allongé (hauteur plus de 3,7 fois dans la longueur standard), nageoire ventrale en position repliée n’atteignant pas l’anus Crenicichla saxatilis (Linné, 1758)

24– Corps trapu (hauteur moins de 3,7 fois dans la longueur standard), nageoire ventrale en position repliée atteignant l’anus 13

2513 – 4 rayons épineux à la nageoire anale Cichlasoma bimaculatum (Linné, 1758)

26– Trois rayons épineux à la nageoire anale 14

2714 – Branchiospines sur le premier arc branchial longue, frêles et nombreuses (plus de 50) Chaetobranchus flavescens Heckel, 1840

28– Branchiospines sur le premier arc branchial courtes, fortes et peu nombreuses (moins de 25) 15

29– Présence d’un lobe à la partie supérieure du premier arc branchial 16

30– Absence d’un lobe à la partie supérieure du premier arc branchial 17

3116 – Présence d’une petite tâche noire sur la partie supérieure de la base de la caudale. Base de l’anale sans écaille. Moins de 30 écailles en ligne longitudinale Satanoperca aff. jurupari Heckel, 1840

32– Absence d’une petite tâche noire sur la partie supérieure de la base de la caudale. Base de l’anale recouverte d’écailles chez l’adulte. Plus de 30 écailles en ligne longitudinale Geophagus surinamensis (Bloch, 1791)

3317 – Au moins une écaille et demi entre l’extrémité de la ligne latérale supérieure et la nageoire dorsale 18

34– Une demi-écaille entre l’extrémité de la ligne latérale supérieure et la nageoire dorsale Nannacara anomala Regan, 1905

3518 – Présence d’une tache noire dans la partie supérieure de la base de la caudale 19

36– Absence d’une tache noire dans la partie supérieure de la base de la caudale Cleithracara maronii (Steindachner, 1882)

3719 – Tache noire à la base de l’œil. Bande longitudinale absente ou peu visible. Ligne pré-dorsale avec 4 écailles médianes puis 4 paires d’écailles Aequidens tetramerus (Heckel, 1840)

38– Bande noire oblique de la base de l’œil jusqu’au pré-opercule. Présence d’une bande noire longitudinale plus ou moins continue avec une grosse tache centrale. Ligne pré-dorsale avec une rangée d’écailles médianes Krobia aff. guianensis Regan, 1905

3920 – Nageoire dorsale absente, pas de ventrale, anus placé sous la gorge, corps très allongé (Gymnotiformes) 21

40– Nageoire dorsale présente munie de rayons mous, présence de ventrales, anus non situé sous la gorge 26

4121 – Tête nettement aplatie dorso-ventralement. Corps plus ou moins cylindrique (Gymnotoidei) 22

42– Tête et corps aplatis latéralement 23

4322 – Corps très allongé, bandes transversales blanches seulement sur l’extrémité postérieure du corps Gymnotus anguillaris Hoedeman, 1962

44– Corps plus trapu, bandes blanches transversales sur toute la longueur du corps Gymnotus carapo Linné, 1758

4523 – Dents présentes aux deux mâchoires. Anus débouchant dans la moitié antérieure de la tête (Sternopygidae) 24

46– Dents absentes sur la mâchoire inférieure. Anus débouchant dans la moitié postérieure de la tête 25

4724 – Bord de l’orbite libre. Bande longitudinale blanche, sensiblement médiane, sur les 2/3 postérieurs de chaque flanc Sternopygus macrurus (Block & Schneider, 1801)

48– Œil recouvert totalement de peau Eigenmania virescens (Valenciennes, 1847)

4925 – Museau long. Narine postérieure située à égale distance entre le bout du museau et le bord antérieur de l’œil (Hypopomidae) Hypopomus artedi (Kaup, 1856)

50– Museau court. Narine postérieure située très près du bord antérieur de l’oeil Brachyhypopumus beebei (Schultz, 1944)

5126 – Origine des nageoires dorsale et anale pratiquement ou exactement en vis-à-vis 27

52– Origine de la dorsale en avant de l’anale 37

5327 – Mandibule très allongée comme un bec (Belonidae) Potamorrhaphis guianensis (Schomburgk, 1843)

54– Le caractère ci-dessus absent 28

5528 – Anale du mâle non modifiée, les trois premiers rayons de l’anale branchus (Rivulidae) 29

56– Anale du mâle transformée en organe copulateur, les trois premiers rayons de l’anale des femelles simples (Poecilidae) 33

5729 – Présence d’une bande longitudinale épaisse et noire sur toute la longueur du corps Rivulus xiphidius Huber 1979

58– Absence de bande longitudinale 30

5930 – Présence d’une ponctuation formant des rangées longitudinales 31

60– Présence de chevrons sur la partie postérieure des flancs 32

6131 – Moins de 43 écailles en ligne latérale Rivulus lungi Berkenkamp, 1984

62– Plus de 46 écailles en ligne latérale Rivulus igneus Huber, 1991

6332 – Caudale du mâle avec une bande inférieure noire et une bordure jaune. Rivulus agilae Hoedeman, 1954

64– Caudale du mâle orange unie Rivulus cladophorus Huber, 1991

6533 – Présence d’une membrane hyaline entre anale et caudale. Corps très allongé et transparent Tomeurus gracilis Eigenmann, 1909

66– Absence d’une membrane hyaline entre anale et caudale. Corps opaque 34

6734 – Tâche humérale, souvent circulaire, nettement détachée de l’horizon dorsal. Chez l’adulte, présence d’une marge noire de part et d’autre du pédoncule caudal Poecilia vivipara Bloch & Schneider, 1801

68– Tâche humérale, souvent allongée, en contact avec l’horizon dorsal. Chez l’adulte absence de marge noire sur le pédoncule caudal 35

6935 – Corps trapu, hauteur contenue 3 à 3,9 fois dans la longueur standard 36

70– Corps plus allongé, hauteur contenue 3,8 à 4,1 fois dans la longueur standard Micropoecilia cf. picta (Regan, 1913)

7136 – Chez le mâle présence d’une marge noire de part et d’autre de la nageoire caudale Micropoecilia bifurca (Eigenmann, 1909)

72– Ce caractère absent Micropoecilia parae (Eigenmann, 1894)

7337 – Caudale ronde ou tronquée (Erythrinidae) 38

74– Caudale bifurquée ou émarginée 41

7538 – Plus de 10 rayons ramifiés à la dorsale 39

76– Moins de 10 rayons ramifiés à la dorsale 40

7739 – Membrane branchiostège se terminant en pointe vers l’avant (forme un Y sur la partie inférieure de la tête) Ho plias malabaricus (Bloch, 1794)

78– Membrane branchiostège se terminant en arrondi Hoplias aimara (Valenciennes, 1840)

7940 – Une bande longitudinale sombre sur les flancs Hoplerythrinus unitaeniatus (Spix, 1829)

80– Pas de bande Erythrinus erythrinus (Schneider, 1801)

8141 – Absence de ligne latérale 42

82– Présence d’une ligne latérale 46

8342 – Carène abdominale dentelée (Clupeidae) Pellona flavipinnis (Valenciennes, 1847)

84– Carène abdominale lisse. Mâchoire supérieure plus longue que l’inférieure (Engraulidae) 43

8543 – Présence de fortes dents caniniformes à la mâchoire inférieure Lycengraulis batesii

86– Absence de fortes dents caniniformes à la mâchoire inférieure 44

8744 – Insertions des nageoires dorsale et anale situées au même niveau Pterengraulis atherinoides

88– Insertion de l’anale située à l’arrière de l’insertion de la dorsale 45

8945 – Branchiospines très longues atteignant l’ouverture de la bouche. Insertion de l’anale à la verticale du dernier rayon de la dorsale. 25 à 26 rayons à l’anale Anchovia surinamensis (Bleeker, 1866)

90– Branchiospines courtes. Insertion de l’anale à la verticale du milieu de la dorsale. 19 à 22 rayons à l’anale Anchoviella lepidentostole (Fowler, 1911) 46

91– Présence d’un long filament dans le prolongement postérieur de la dorsale, absence de paupière adipeuse (Mégalopidae) Tarpon atlanticus Cuvier & Valenciennes, 1846

92– Absence de ces caractères (Lebiasinidae) 47

9347 – Caudale symétrique (lobes égaux). Dorsale à l’aplomb des pelviennes Nannostomus beckfordi (Günther, 1872)

94– Lobe supérieur de la caudale plus long que l’inférieur 48

9548 – Dorsale longue atteignant la caudale Copella carsevennensis (Regan, 1912)

96– Dorsale courte Pyrrhulina filamentosa Valenciennes, 1846

9749 – Anale de longueur moyenne à grande, au moins 3 rayons simples et 11 rayons branchus 50

98– Anale courte, 2 à 3 rayons simples et moins de 11 rayons branchus 84

9950 – Corps très comprimé avec une carène très développée, pectorales très développées (Gasteropelecidae) Gasteropelecus sternicla (Linné, 1758)

100– Ces caractères absents 51

10151 – Dorsale grande plus de 15 rayons, présence d’une épine pré-dorsale (Serrasalmidae) 52

102– Dorsale courte (10 à 13 rayons).Très rarement une épine pré-dorsale (Characidae) 55

10352 – Longueur de l’adipeuse supérieure à la distance inter dorsale Metynnis cf. lippincottianus (Cope, 1870)

104– Longueur de l’adipeuse inférieure à la distance inter dorsale 53

10553 – Absence de serrae dans la région pré-ventrale Mylesinus sp. ???

106– Présence de serrae dans la région pré-ventrale 54

10754 – Adipeuse plus longue que haute Myleus rhomboidalis (Cuvier, 1818)

108– Adipeuse plus haute que longue Myleus ternetzi (Norman, 1929)

10955 – Grandes dents caniniformes 56

110– Dents moyennes à petites 58

11156 – Forme très allongée. Museau très allongé 57

112– Forme haute. Museau court Charax pauciradiatus Günther, 1864

11357 – Tâche humérale aussi grande que l’œil. Nageoires rouge vif Acestrorhynchus falcatus (Bloch, 1794)

114– Tâche humérale plus petite que la pupille. Nageoires incolores ou jaunâtres Acestrorynchus guianensis Menezes, 1969

11558 – Pré maxillaire avec plus de 2 rangées de dents 59

116– Pré maxillaire avec moins de 3 rangées 60

11759 – Mandibule avec deux rangées de dents Triportheus rotundatus (Schomburk, 1841)

118– Mandibule avec une seule rangée de dents Creagutus melanzonus Eigenmann, 1909

11960 – Présence d’une épine pré-dorsale Poptella brevispina Reis, 1989

120– Pas d’épine pré-dorsale 61

12161 – 2 rangées de dents pré maxillaires 62

122– 1 rangée de dents pré maxillaires 83

12362 – Présence d’une quille ventrale Piabucus dentatus (Koelreuter, 1761)

124– Absence d’une quille ventrale 63

12563 – Rangée intérieure du pré maxillaire avec 4 dents de chaque côté. Corps allongé Bryconamericus aff. stramineus Eigenmann, 1909

126– Rangée intérieure du pré maxillaire avec au moins 5 dents de chaque côté 64

12764 – Zone pré-ventrale aplatie avec des écailles allongées et agencées en chevron Phenacogaster aff. megalostictus Eigenmann, 1909

128– Zone pré-ventrale peu aplatie sans écailles allongées 65

12965 – Taille modérée, ligne latérale complète 66

130– Petite taille, ligne latérale incomplète 78

13166 – Caudale non écailleuse 67

132– Caudale couverte partiellement d’écailles 72

13367 – Corps allongé. Partie antérieure du maxillaire long et très arqué, formant avec le pré maxillaire un angle droit 68

134– Corps plus trapu. Maxillaire court et peu arqué formant avec le pré maxillaire un angle obtus 70

13568 – 8 rangées et demi d’écailles entre la ligne latérale et la dorsale. Tâche rouge dans la partie supérieure de l’œil chez l’adulte Bryconops melanurus (Bloch, 1795)

136– 7 rangées et demi d’écailles entre la ligne latérale et la dorsale 69

13769 – Œil jaune Bryconops caudomaculatus (Günther, 1869)

138– Œil blanc Bryconops affinis (Günther, 1864)

13970 – Présence d’épines pelviennes dirigées vers l’avant 71

140– Absence d’épines pelviennes. Grande tâche allongée sur le pédoncule caudal Astyanax bimaculatus (Linné, 1758)

14171 – Œil petit (2,5 à 2,8 fois dans la tête) Jubiaba keithi (Géry, Planquette & Le Bail, 1996)

142– Œil grand (2,0 à 2,4 fois dans la tête) Jubiaba meunieri (Géry, Planquette & Le Bail, 1996)

14372 – Adipeuse rouge orangée. Petite taille 73

144– Adipeuse incolore 74

14573 – Dorsale avec une tâche noire couvrant les premiers rayons. Anale avec le premier rayon noir et rouge Moenkhausia hemigramoides Géry, 1966

146– Sans ces caractères (dorsale et anale de couleur à peu près uniforme.... Moenkhausia collettii (Steindachner, 1882)

14774 – Absence de tâche sur le pédoncule caudal 75

148– Présence d’une tâche sur le pédoncule caudal 76

14975 – Tâche humérale peu visible. 6 à 7 rangées d’écailles au dessus de la ligne latérale. Dorsale longue atteignant l’adipeuse. Écailles à radii parallèles. Pas de bande longitudinale argentée sur les flancs Moenkhausia chrysargyrea (Günther, 1864)

15076 – Très grande tâche caudale d’un noir fonçé, couvrant le pédoncule ainsi que le tiers à la moitié de la caudale et précédée d’une zone lumineuse Moenkhausia oligolepis (Günther, 1864)

151– Tâche caudale réduite au pédoncule caudal 77

15277 – 36 à 38 écailles en ligne latérale, œil petit (2,6 à 2,9 fois dans la tête) Moenkhausia surinamensis Géry, 1965

153– 30 à 32 écailles en ligne latérale. Œil grand (2,0 à 2,3 fois dans la tête) Moenkhausia georgiae Géry, 1966

15478 – Caudale non écailleuse Hyphessobrycon aff. sovichthys Schultz, 1944

155– Caudale partiellement écailleuse 79

15679 – Une grande tâche noire sur la dorsale et une bande noire sur les premiers rayons de l’anale Hemigrarnmus uniiineatus Géry, 1959

157– Pas de tâche noire sur la dorsale 80

15880 – Pas de tâche humérale 81

159– Une ou deux tâches humérales 82

16081 – Œil petit (3,1 fois dans la tête). Un liseré noir à la base de l’anale Hemigrarnmus boesemani Géry, 1959

161– Œil grand (un peu plus de 2 fois dans la tête). Pas de liseré noir à la base de l’anale Hemigrammus rodwayi Durbin, 1909

16282 – Une seule tache humérale Hemigrammus aff. schmardae Steindachner, 1882

163– Deux tâches humérales Hemigrammus ocellifer (Steindachner, 1882)

16483 – Maxillaire avec quelques dents. Une tâche noire sur la dorsale soulignée de jaune Pseudopristella simulata Géry, 1960

165– Petites dents coniques tout le long du maxillaire. Une tâche noire sur la dorsale soulignée de jaune et le patron symétrique sur l’anale Pristella maxillaris Ulrey, 1894

16684 – Pectorales très développées, avec les premiers rayons généralement épaissi. Petites espèces (< 10cm) Characidiidae 85

167– Pectorales rarement très développées. Espèces de taille moyenne 87

16885 – Absence de stries noires sur les ventrales, anale et caudale. Présence d’une petite tâchenoire sur le pédoncule caudal Characidium fasciadorsale Fowler, 1914

169– Présence de stries noires sur les ventrales, anale et caudale. Absence d’une petite tâche noire sur le pédoncule caudal 86

17086 – Ligne latérale incomplète. Moins de 10 rayons à la pectorale Microcharacidium eleotrioides

171– Ligne latérale complète. Plus de 10 rayons à la pectorale Melanocharacidium cf. blennioides (Eigenmann, 1909)

17287 – Absence de dents sur les machoires (Curimatidae) 88

173– Présence de dents sur au moins une machoire 92

17488 – Écailles portant chacune une tâche noire. Anale avec 3 ou 4 rayons simples Chilodus zunevei Puyo, 1945

175– Écailles sans tâche noire. Anale avec 2 rayons simples 89

17689 – Pas de tâche sur le pédoncule caudal. Écailles petites et nombreuses (46 à 60 en ligne latérale) Curimata cyprinoides (Linné, 1758)

177– Une tâche sur le pédoncule caudal. Écailles grandes (moins de 38 en ligne latérale) 90

17890 – Zones supérieures et inférieures des écailles assombries formant des bandes longitudinales en zig-zag bien marquées Cyphocharax helleri (Steindachner, 1910)

179– Ce caractère absent 91

18091 – Tâche du pédoncule caudal ronde ou allongée horizontalement parfois peu marquée Cyphocharax spilurus (Günther, 1864)

181– Tâche du pédoncule caudal bien marquée, allongée verticalement Cyphocharax sp. 1

18292 – Dents très petites, présentes seulement à la machoire supérieure (Hemiodidae) 93

183– 4 fortes dents au maximum sur chaque demi- mâchoire (Anostomidae) 96

18493 – Présence de dessins sombres en forme de Y ou de V renversé sur les flancs qui joignent des bandes longitudinales noires. Pectorales avec les rayons épaissis Parodon guyanensis Géry, 1959

185– Absence des caractères ci-dessus 94

18694 – Présence de quatre bande transverslaes noires sur le corps Hemiodopsis quadrimaculatus (Pellegrin, 1908)

187– Présence d’une tâche noire au milieu des flancs 95

18895 – Museau fortement protractile Bivibranchia bimaculata Vari, 1985

189– Museau très faiblement protractile.. Hemiodus unimaculatus (Bloch, 1794)

19096 – Bandes longitudinales noires sur les flancs 97

191– Pas de bande longitudinale noire sur les flancs 98

19297 – Bouche dirigée vers le bas Leporinus despaxi Puyo, 1943

193– Bouche dirigée vers le haut Ansotomus brevior Géry, 1960

19498 – Des bandes transversales sur le flanc 99

195– Des tâches sur les flancs 100

19699 – Trois bandes larges alternant avec d’autres moins marquées. Nageoires hyalines Leporinus maculatus Müller & Troschel, 1844

197– 9 à 10 bandes. Nageoires orange vif Leporinus fasciatus (Bloch, 1794)

198100 – Trois tâches noires situées sur la ligne latérale. Extrémité du plus grand rayon de l’anale atteignant replié la naissance de la caudale Leporinus friderici (Bloch, 1794)

199– Nombreuses tâches noires sur tout le flanc. Extrémité du plus grand rayon de l’anale éloignée de la naissance de la caudale 101

200101 – Présence d’une barre post operculaire rouge. Apex des écailles marqué de rouge. Nageoires rouge vif Leporinus granti Eigenmann, 1912

201– Pas de barre post operculaire. Nageoires de coloration plus pâle Leporinus gossei Géry, Planquette & Le Bail, 1991

202102 – Corps couvert de plaques, lames ou écussons osseux 103

203– Corps nu, sans plaques, lames ou écussons osseux 118

204103 – Une seule série de plaques osseuses sur les flancs (Doradidae) Doras carinatus (Linné, 1766)

205– Plusieurs séries de plaques osseuses sur les flancs 104

206104 – Deux séries de plaques osseuses sur les flancs (Callichtyidae) 105

207– Plus de deux séries de plaques osseuses sur les flancs (Loricariidae) 107

208105 – Deux paires de longs barbillons buccaux dépassant le premier rayon de la pectorale. Espèce de taille moyenne Megalechis thoracata (Valenciennes, 1840)

209– 3 ou 4 paires de courts barbillons buccaux atteignant très rarement le premier rayon de la pectorale. Espèces de petite taille106 106 – Une petite tâche noire à la base de la dorsale Corydoras geoffroy Lacépède, 1803

210– Pas de tâche, coloration relativement uniforme Corydoras aeneus (Gill, 1858)

211107 – Pédoncule caudal comprimé latéralement 108

212– Pédoncule caudal déprimé dorso – ventralement (Loricariinae) 113

213108 – Épines jugales éversibles nettementplus fortes que les éventuelles soies du museau (Ancistrinae) 109

214– Épines jugales absentes ou, quand elles sont présentes, non éversibles et de même taille ou à peine plus fortes que les soies du museau 111

215109 – Bouche petite, sa largeur contenue plus de 2 fois dans la largeur du disque suceur. Présence d’un sillon longitudinal sur la partie inférieure du disque buccal Lithoxus planquettei Boeseman, 1982

216– Bouche grande, sa largeur contenue moins de 2 fois dans la largeur du disque suceur 110

217110 – Pourtour du museau dur, couvert de plaques osseuses (sauf parfois l’extrémité). Absence de longs tentacules sur le museau des mâles matures Lasiancistrus brevispinnis Heitmans, Nijssen & Isbrucker, 1983

218– Pourtour du museau (jusqu’au pré-opercule) mou, sans plaques osseuses. Présence de longs tentacules sur le museau des mâles matures Ancistrus aff. hoplogenys (Günther, 1864)

219111 – Présence simultanée d’une crête occipitale aiguë et bien développée, et d’un espace entre l’extrémité de la dorsale et la plaque de l’adipeuse occupé par plus d’une plaque osseuse. Partie ventrale entièrement couverte de plaques osseuses (rugueuse) (excepté une très fine frange autour des nageoires ventrales) Hypostomus watwata Hancock, 1828

220– Ces caractères non présents simultanément. Le ventre est toujours en partie nu, surtout autour des nageoires ventrales (sur au moins 1/4 de l’espace entre les deux nageoires) 112

221112 – Largeur cleithrale (à la base des pectorales) contenue moins de 3,4 fois dans la longueur standard. Hauteur du pédoncule caudal contenu moins de 10,5 fois dans la longueur standard. Espèce des estuaires et cours inférieurs des rivières Hypostornus ventromaculatus Boeseman, 1968

222– Largeur cleithrale contenue plus de 3,4 fois dans la longueur standard. Hauteur du pédoncule caudal contenu plus de 10,5 fois dans la longueur standard. Espèces des cours haut et moyen Hypostornus gymnorhynchus (Norman, 1926)

223113 – Présence d’un rostre céphalique Farlowella reticulata Boeseman, 1971

224– Absence d’un rostre céphalique 114

225114 – Lèvre inférieure pourvue de long tentacules sur l’ensemble de sa surface Loricaria gr. cataphracta Linné, 1758

226– Lèvres avec seulement 2 barbillons rictaux 115

227115 – Les barbillons sont longs Rineloricaria stewarti (Eigenmann, 1910)

228– Les barbillons sont courts 116

229116 – Lèvre inférieure contenant environ 2 fois la hauteur de la lèvre supérieure. Ouverture buccale contenue plus de 2 fois dans la largeur de la lèvre inférieure Metaloricaria paucidens Isbrucker, 1975

230– Lèvre inférieure contenant environ I fois la hauteur de la lèvre supérieure. Ouverture buccale contenue moins de 2 fois dans la largeur de la lèvre inférieure 117

231117 – Zone médiane de la partie de l’abdomen située entre les pectorales et les ventrales, toujours nue chez les individus d’une taille supérieure à 10 cm Harttia surinamensis Boeseman, 1971

232– Zone médiane de la partie de l’abdomen située entre les pectorales et les ventrales, couverte de plaques osseuses chez les individus d’une taille supérieure à 10 cm Cteniloricaria maculata (Boeseman, 1971)

233118 – Opercule petit. Ouvertures branchiales réduites à deux fentes en avant des pectorales. Présence d’un bouclier céphalique (Aspredinidae) Dysichthys coracoideus (Cope, 1874)

234– Ouvertures branchiales normales. Caractères ci-dessus absents 119

235119 – Absence de nageoire adipeuse 120

236– Présence d’une nageoire adipeuse 121

237120 – Ventrales à l’aplomb de la dorsale ou devant. Présence de crochets sur l’opercule et le pré-opercule. (Trichomycteridae) Ituglanis amazonicus (Steindachner, 1882)

238– Dorsale très en avant des ventrales. Pas de crochets sur les opercules ou pré-opercule (Cetopsidae) Pseudocetopsis cf. minutus Eigenmann, 1912

239121 – Anale très longue (39 à 48 rayons mous), son origine en avant de la dorsale (Helogenidae) Helogenes marmoratus Günther, 1863

240– Anale courte, totalement en arrière de la dorsale 122

241122 – Membrane branchiostège soudée à l’isthme (extrémité inférieure de l’ouverture branchiale au niveau du rayon épineux de la pectorale) (Auchenipteridae) 123

242– Membrane branchiostège non soudée à l’isthme (Extrémité inférieure de l’ouverture branchiale plus basse que le rayon épineux de la pectorale) 126

243123 – Caudale tronquée obliquement Parauchenipterus galeatus (Linné, 1766)

244– Caudale fourchue 124

245124 – Plus de 11 rayons à l’anale. Bord antérieur des épines dorsale et pectorales lisse 125

246– Moins de 11 rayons à l’anale. Bord antérieur des épines dorsale et pectorales denticulé Tatia intermedia (Steindachner, 1876)

247125 – Plus de 35 rayons à l’anale Auchenipterus nuchalis (Spix, 1829)

248– Moins de 30 rayons à l’anale Pseudochenipterus nodosus (Bloch, 1794)

249126 – Narines antérieures et postérieures éloignées : distance entre les deux contenue moins de deux fois dans le diamètres de l’œil (Pimelodidae) 127

250– Narines antérieurs et postérieures rapprochées : distance entre les deux contenue plus de deux fois dans le diamètres de l’œil (Ariidae) 140

251127 – Contour orbital libre, œil tournant librement dans l’orbite 128

252– Œil solidaire de l’épiderme céphalique 136

253128 – Plaques de dents villiformes sur le palais. Espèces de grande taille 129

254– Pas de plaque de dents villiformes sur le palais. Espèces de taille moyenne à petite 131

255129 – Base de l’adipeuse environ deux fois plus grande que la base de l’anale Brachyplatystoma vaillanti (Valenciennes, 1840)

256– Base de l’adipeuse à peu près égale à la base de l’anale 130

257130 – Mâchoire supérieure nettement plus longue que la mâchoire inférieure Brachyplatystoma filamentosum (Lichtenstein, 1819)

258– Mâchoire supérieure presque égale à la mâchoire inférieure Brachyplatystoma flavicans (Castelnau, 1855)

259131 – Processus post occipital n’atteignant pas la plaque pré dorsale 132

260– Processus post occipital uni à la plaque pré dorsale formant un pont osseux entre la tête et la dorsale 133

261132 – Processus post occipital couvrant près des 2/3 de la distance entre l’occiput et la plaque pré dorsale.Adipeuse longue, contenue moins de 3,5 fois dans la longueur standard. Couleur foncée Rhambdia quelen (Quoy & Gaimard, 1824)

262– Processus post occipital rudimentaire. Adipeuse courte contenue plus de 4,5 fois dans la longueur standard. Corps allongé (hauteur contenue environ 7 fois dans la longueur standard).Couleur claire Imparfinis minutus (Lütken, 1874)

263133 – Processus post occipital à base large, de forme triangulaire. Adipeuse courte 134

264– Processus post occipital étroit sur toute sa longueur. Adipeuse longue.. 135

265134 – Grande tâche noire sur la dorsale, bandes noires sur les deux lobes de la caudale Pimelodus ornatus Kner, 1858

266– Couleur uniforme gris clair Pimelodus blochii (Valenciennes, 1840)

267135 – Bande longitudinale fine ne se prolongeant pas sur la tête Pimelodella cristata (Müller & Troschel, 1848)

268– Bande longitudinale épaisse, se prolongeant jusqu’à l’extrémité du museau Pimelodella geryi Hoedeman, 1961

269136 – Corps très allongé, aplati antérieurement. Dorsale et pectorales sans épines 137

270– Corps trapu, grosse tête déprimée. Dorsale et pectorales munies de fortes épines 138

271137 – Anale avec 10-11 rayons. Une tâche sombre cerclée de clair sur la caudale. Une bande transversale claire dans la région occipitale Heptapterus longior (Eigenmann, 1912)

272– Anale avec 13-14 rayons. Pas de tâche sur la caudale, ni dans la région occipitale Heptapterus tamanahoniensis Mees, 1967

273138 – Pectorale à 7 rayons mous et une épine cachée sous une peau épaisse. Caudale franchement fourchue Pseudopimelodus bufonius (Valenciennes, 1840)

274– Pectorale à 6 rayons mous et une épine recouverte d’une peau fine qui laisse les dents clairement visibles 139

275139 – Caudale légèrement émarginée. Bande claire transversale occipitale Pseudopimelodus raninus (Valenciennes, 1840)

276– Caudale lancéolée. Bande occipitale faiblement visible. Nageoires noires avec une base et une marge blanche Pseudopimelodus albomarginatus Eigenmann, 1912

277140 – Processus supraoccipital à carène médiane légérement marquée. Plaques palatines toujours en forme d’U Arius herzbergii (Bloch, 1794)

278– Processus supraoccipital arrondi sans carène médiane. Plaques palatines en forme de bandes chez les jeunes, de U chez les adultes Arius couma (Valenciennes, 1839)

© IRD Éditions, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540