Version classiqueVersion mobile

Interactions insectes-plantes

 | 
Paul-André Calatayud
, 
Frédéric Marion-Poll
, 
Nicolas Sauvion
, 
et al.

Partie 6. Des réseaux trophiques plus ou moins complexes autour des plantes

Chapitre 33. Interactions plantes-champignons-phytophages

François Lieutier et Marie-France Corio-Costet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les associations insectes-champignons ont déjà été abordées dans le chapitre 18, où les bénéfices pour les deux partenaires ainsi qu’un panorama des associations insectes-champignons ont été présentés. Dans ce chapitre, nous développons quelques exemples remarquables d’interaction de cette symbiose avec une plante hôte, choisis parmi le panorama présenté au chapitre 18. Les quelques exemples de mutualisme développés ci-dessous sont représentatifs d’une exploitation réciproque qui conduit à un bénéfice net pour chaque partenaire.

Interaction tritrophique lobesia botrana-botrytis cinerea-vitis vinifera

Ce n’est que récemment qu’une relation mutualiste entre un insecte ravageur de la vigne, Lobesia botrana (Lepidoptera, Tortricidae), et un champignon nécrotrophe des baies de raisin, Botrytis cinerea (Sclerotiniaceae), a été démontrée (Mondy et al., 1998a). L’insecte, une tordeuse, au cours de ses 3 à 4 générations annuelles, se nourrit d’inflorescences de vigne ou de baies sur lesquelles...

© IRD Éditions, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search