Version classiqueVersion mobile

Interactions insectes-plantes

 | 
Paul-André Calatayud
, 
Frédéric Marion-Poll
, 
Nicolas Sauvion
, 
et al.

Partie 6. Des réseaux trophiques plus ou moins complexes autour des plantes

Chapitre 32. Un réseau trophique complexe : le cas des figuiers

Bertrand Schatz, Magali Proffit, Finn Kjellberg et Martine Hossaert-McKey

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’étude des communautés d’espèces est actuellement un des défis majeurs de l’écologie. Au-delà de la diversité spécifique d’un réseau trophique, les interactions plantes-insectes constituent une des bases importantes à l’origine de la diversification des relations interspécifiques et dont il est urgent d’améliorer la compréhension (Cavender-Bares et al., 2004 ; Hawkins et Compton, 1992 ; Proffit et al., 2007 ; Schatz et al., 2008 ; Schatz et al., 2006). Parmi ces relations, les mutualismes de pollinisation sont des relations interspécifiques dans lesquelles à la fois la plante et le pollinisateur sont bénéficiaires. Ce type d’interaction se rencontre chez des nombreuses plantes à fleurs qui produisent une ressource (nectar, pollen, huiles…) pour les pollinisateurs, qui sont en général des insectes ou des oiseaux, mais parfois aussi des mammifères ou des reptiles. Cependant, certains mutualismes de pollinisation sont spécifiques et obligatoires. Dans ce cas, il s’agit d’une interacti...

Auteurs

magali.proffit@imbe.fr
CNRS, chargée de recherche
CEFE (Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive), UMR 5175 CNRS, Montpellier
Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie marine et continentale (DFME), Marseille

kergoat@supagro.inra.fr
Inra, chargé de recherche
UMR 1062 CBGP (Inra-IRD-Cirad-Montpellier SupAgro), Centre de biologie pour la gestion des populations, campus international de Baillarguet, Montferrier-sur-Lez

CNRS, directeur de recherche
UMR 5175, CEFE (Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive)-CNRS, Montpellier

© IRD Éditions, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search