Version classiqueVersion mobile

Interactions insectes-plantes

 | 
Paul-André Calatayud
, 
Frédéric Marion-Poll
, 
Nicolas Sauvion
, 
et al.

Partie 6. Des réseaux trophiques plus ou moins complexes autour des plantes

Des réseaux trophiques plus ou moins complexes autour des plantes

Anne-Marie Cortesero

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les interactions plantes-insectes constituent l’une des bases importantes à l’origine de la diversification des relations interspécifiques. En général, elles ne se limitent pas à une simple interaction entre un insecte et sa plante hôte mais intègrent une grande variété d’interactions, trophiques ou non, liées à la complexité et la diversité de la biocénose (chapitre 30). Les plantes interagissent non seulement avec les insectes phytophages, mais aussi avec les entomophages (prédateurs, parasitoïdes), influençant ainsi fortement les interactions des auxilaires avec leurs insectes hôtes (chapitre 31). Les mutualismes de pollinisation tels que ceux décrits chez le figuier dans le chapitre 32 constituent un autre exemple illustrant la grande complexité de ces relations interspécifiques. Les plantes peuvent aussi interagir avec des micro-organismes influencant les interactions champignons-insectes phytophages, comme nous le verrons dans le chapitre 33.

Parmi les nombreux rôles écologique...

© IRD Éditions, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search