Version classiqueVersion mobile

Entomologie médicale et vétérinaire

 | 
Gérard Duvallet
, 
Didier Fontenille
, 
Vincent Robert

Partie 3. Les arthropodes d'importance médicale ou vétérinaire

Chapitre 19. Les diptères myiasigènes (Diptera)

Gérard Duvallet et Philippe Jacquiet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

INTRODUCTION

Les myiases (du grec myia, mouche) désignent les infestations des humains et des animaux par des larves de diptères. Ces larves se nourrissent, au moins pendant une partie de leur cycle, de tissus vivants ou morts de l’hôte ou de la nourriture ingérée par lui. Les myiases sont ainsi, pour des diptères, un moyen d’exploiter une source riche en protéines. Les larves peuvent accumuler suffisamment de protéines pour elles-mêmes mais aussi pour les stades suivants, pupes et adultes. Ces derniers ont alors moins besoin de se procurer des protéines, voire pas du tout.

Deux classements des myiases cohabitent en fonction du lien avec leur hôte ou en fonction du site de développement chez l’hôte (Catts et Mullen, 2002).

  • En considérant le lien avec l’hôte, on peut définir :
    • des myiases accidentelles, qui surviennent lorsque des œufs de diptères ou des larves contaminent les aliments ingérés par l’hôte. C’est le cas avec l’ingestion d’aliments contaminés avec des œufs ou des larves de ...

© IRD Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

IRD Éditions
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search