Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Un défi pour la planète

 | 
Patrick Caron
, 
Jean-Marc Châtaigner

Partie 5. L'avènement d'un nouveau partenariat mondial

Chapitre 25. La comptabilité du capital naturel, un outil au service des ODD

Organiser localement le lien entre recherche et action1

Pierre Bertrand, Edmond Roger, Pierre Jacquet et Solofo Rakotondraompiana

Résumé

Partant du constat que la formulation de recommandations ne sera probablement pas suffisante pour la mise en œuvre des Objectifs de développement durable, ce chapitre propose d’étudier plus précisément les conditions de l’action en vue d’atteindre les ODD. Il s’appuie sur les leçons d’un projet récent conduit à Madagascar consistant à élaborer une comptabilité du capital naturel pour une aire protégée et illustre comment ce nouveau type de comptabilité peut être conçu comme un outil collaboratif puissant pour mieux prendre en compte les relations entre l’environnement et les activités socio-économiques. Il en ressort que les incitations susceptibles de pousser les individus à agir individuellement et collectivement sont tributaires de l’information disponible sur les interactions entre environnement et activités socio-économiques. Pour inciter à l’action, cette information doit être perçue comme pertinente, légitime et crédible par ceux qui sont en charge de prendre des décisions, et notamment à l’échelle locale. Nos conclusions soulignent l’importance des conditions de la production de connaissances par des acteurs locaux.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Presque trente ans après l’introduction de la notion de développement durable par le rapport Brundtland, « Notre Futur Commun », l’Assemblée générale de l’ONU adopte unanimement en septembre 2015 une série d’objectifs concrets pour l’action. Durant ces trente années, les travaux scientifiques (MA, 2005 ; IPCC, 2014) ont confirmé une tendance généralisée à la dégradation de l’environnement, à la perturbation des écosystèmes et à la mise en péril de l’équilibre climatique. Quelle que soit l’incertitude résiduelle sur la nature et l’étendue des impacts locaux de cette dégradation, la recherche d’un meilleur équilibre écologique à toutes les échelles apparaît comme un impératif économique, social et éthique, et comme la condition nécessaire d’un développement durable. À cet égard, l’accord unanime et nécessaire autour des Objectifs de développement durable (ODD) constitue une avancée politique majeure. Pour remarquable qu’il soit, notamment par la remise en cause implicite qu’il entraîn...

Auteurs

Senior Program Associate, Global Development Network.

Maître de conférences à l’université d’Antananarivo.

Président de Global Development Network (GDN) et Non-Resident Fellow du Center for Global Development (CGD).

Chercheur au Laboratoire de géophysique de l’environnement et télédétection de l’Institut et Observatoire de géophysique d’Antananarivo (IOGA, université d’Antananarivo).

© IRD Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540