Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Un défi pour la planète

 | 
Patrick Caron
, 
Jean-Marc Châtaigner

Partie 1. Les ambitions d'un dialogue universel et inclusif

Chapitre 4. L’Agenda 2030 : un dialogue nécessaire entre science, société et politique

Teresa Ribera

Résumé

L’adoption par tous les gouvernements de la planète de l’Agenda 2030 et de ses dix-sept Objectifs de développement durable a été un grand succès diplomatique. L’heure est aujourd’hui à la mise en œuvre de cet Agenda ambitieux en matière de réduction de la pauvreté, des inégalités ou de transformation des systèmes énergétiques et alimentaires. Chaque pays, chaque gouvernement a besoin de mieux comprendre les tendances sur lesquelles il faut agir, les options politiques à sa disposition. Une science robuste et indépendante est indispensable, une science qui s’engage pour élaborer des diagnostics, proposer des solutions, suivre les progrès réalisés et, in fine, co-construire avec les décideurs politiques et la société de nouvelles trajectoires de développement. Organiser un dialogue fluide entre science et politique n’est pas facile, mais nous pouvons compter sur l’expérience accumulée par les pays qui ont institutionnalisé de tels dialogues. Il existe par ailleurs au niveau supra-national de nombreuses interfaces science-politique, sur chaque thématique ou presque de l’Agenda 2030, qui doivent être renforcées et coordonnées pour jouer pleinement leur rôle.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’Agenda 2030 nous propose une bonne base de travail pour construire, dans les décennies à venir, des sociétés prospères et inclusives. Il ajoute des éléments substantiels à d’autres conquêtes historiques comme les droits humains fondamentaux ou la participation des citoyens dans les prises de décisions. C’est un agenda qui souligne le rôle central de la personne, de l’humain, tout en tenant compte des limites de la planète. C’est l’agenda de l’interdépendance et de la prospérité partagée. C’est un agenda qui est déjà au cœur des débats politiques, même si ces derniers ne font pas toujours le lien avec le développement durable. Les gouvernements du monde entier se sont associés à l’Agenda 2030 et ont adopté les Objectifs de développements durable (ODD) : il y a désormais une référence commune, et c’est l’affaire de tous les gouvernements d’atteindre ces ODD et de rendre compte de leurs progrès. La manière dont les ODD ont été conçus est, par ailleurs, déjà un réel progrès : ils sont...

Auteur

Directrice de l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri).

© IRD Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540