Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Un défi pour la planète

 | 
Patrick Caron
, 
Jean-Marc Châtaigner

Partie 1. Les ambitions d'un dialogue universel et inclusif

Chapitre 1. La négociation diplomatique des Objectifs de développement durable : succès ou miroir aux alouettes ?

Jean-Marc Châtaigner et Morgane Tous

Résumé

À l’heure où les critiques et les premiers bilans se multiplient au sujet des ODD, ce chapitre retrace la genèse de ces 17 Objectifs adoptés quelque temps avant la COP 21, le 25 septembre 2015. Largement reconnu par son historicité et son succès, cet accord relève d’un processus inédit dans les négociations diplomatiques qui lui confère légitimité et universalité. Dans un contexte de désordre international, ce chapitre revient sur les principales étapes du consensus, des OMD au sommet de « Rio + 20 » (2012) en passant par l’échec de la conférence de Copenhague (2009). En revenant sur les protagonistes de cet accord onusien et, plus largement, sur les nouveaux acteurs internationaux ayant pris part aux débats, ce chapitre exhaustif vise à introduire cet ouvrage en laissant le débat ouvert : la négociation diplomatique des ODD, succès ou miroir aux alouettes ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis la chute du mur de Berlin en 1989, qui a marqué la fin de la guerre froide et de l’affrontement entre les deux grands blocs, les risques globaux et les relations internationales ont considérablement évolué, accentués par le phénomène de mondialisation, voire d’hypermondialisation. Nos sociétés sont devenues des « manufactures à risques » (Bech, 2001) dans lesquelles les crises de toute nature se multiplient : environnementales, sociales, sociétales, économiques et financières. Des crises locales peuvent instantanément acquérir une dimension mondiale (Châtaigner, 2014 b). Les changements climatiques et les mobilités humaines accélèrent la propagation des maladies émergentes comme Ebola ou Zika. Les 9 milliards d’habitants que notre planète devrait compter en 2050 nécessitent de doubler la production agricole, alors que le stock de terres arables est en limite de saturation et que nous sommes confrontés à la 6e extinction massive de la biodiversité. L’accélération des crises fi...

Auteurs

Ancien directeur général délégué de l’Institut de recherche pour le développement (IRD). Ambassadeur, envoyé spécial pour le Sahel au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Association e-graine, association d’éducation au développement durable.

© IRD Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540