Version classiqueVersion mobile

Transitions urbaines en Asie du Sud-Est

 | 
Karine Peyronnie
, 
Charles Goldblum
, 
Bounleuam Sisoulath

Partie 3. Les espaces sensibles et remarquables à l’épreuve des capacités de régulation

Chapitre 11. Les programmes de nouveaux quartiers à Hanoi

Quelles visions de l’environnement pour la métropole ?

Bui To Uyen

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Hanoi est connue comme étant une des villes du monde caractérisées par une transition rapide. Depuis l’ouverture vers l’économie de marché en 1986 (Doi moi, « Renouveau »), les villes vietnamiennes, jusqu’alors considérées comme des centres de production (Pandolfi, 2009 : 357), connaissent un nouveau dynamisme lié aux échanges. Les pouvoirs publics envisagent désormais une croissance économique rapide, en s’appuyant sur le développement des villes comme stratégie et objectif central de la planification urbaine. Concernant Hanoi, le développement économique et le fort taux de construction ont rempli à grande vitesse la trame urbaine, entraînant progressivement l’extension de la ville vers les zones périurbaines. Ce processus a transformé profondément le paysage environnemental et socioculturel de la capitale du Vietnam.

En 2008, la planification de la ville connaît un important changement d’échelle, l’espace du développement urbain se voyant doté d’une superficie trois fois supérieure...

Auteur

Architecte, docteur de l’université de Toulouse.

© IRD Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search