Version classiqueVersion mobile

Transitions urbaines en Asie du Sud-Est

 | 
Karine Peyronnie
, 
Charles Goldblum
, 
Bounleuam Sisoulath

Partie 1. Gouvernance urbaine, logiques de projets planification

Chapitre 2. La gouvernance territoriale à Phnom Penh face à la production privée d’espaces résidentiels

Gabriel Fauveaud

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le processus de libéralisation de l’économie cambodgienne s’accélère à partir de la fin des années 19801. Métropole émergente de la péninsule sud-est asiatique, Phnom Penh se transforme à un rythme rapide depuis le début des années 2000. Le Cambodge demande son entrée à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) dès 1994, mais n’y entrera qu’en 2004. Cette adhésion est conditionnée par une réforme générale de son économie. La progression des privatisations, le contrôle des prix, la diminution des restrictions à l’importation par exemple doivent garantir la transparence, la liberté commerciale et favoriser le libre-échange. L’adhésion du Cambodge à l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (Asean) en 1999 est l’aboutissement d’un processus de négociation engagé dès 1992 et d’une active coopération avec la Banque asiatique de développement (BAD). Sa situation stratégique au centre de l’axe Vietnam-Thaïlande ainsi que la présence du Mékong sur son territoire national sont autant d’...

Auteur

© IRD Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search