Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Mali contemporain

 | 
Joseph Brunet-Jailly
, 
Jacques Charmes
, 
Doulaye Konaté

Remerciements

Joseph Brunet-Jailly, Jacques Charmes et Doulaye Konaté

Texte intégral

1Les coprésidents du comité scientifique du projet « Mali contemporain » et les membres du comité éditorial du présent ouvrage.

2Adressent leurs sincères remerciements aux hautes autorités françaises et maliennes pour le financement du projet et le soutien constant à sa mise en œuvre.

3Remercient tous ceux qui ont œuvré à la conception, à l’accompagnement, au suivi et à la bonne réalisation du projet, en l’occurrence :

  • M. le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique du Mali,
  • M. l’Ambassadeur de France au Mali,
  • les membres du comité de pilotage du projet,
  • les membres du Comité scientifique,
  • les recteurs des universités, directeurs de grandes écoles, de l’Institut des sciences humaines (ISH) et de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) à Bamako,
  • l’ensemble des chercheurs maliens et français participant au projet.

4Remercient également M. Reveyrand de Menthon, ancien ambassadeur de France au Mali pour avoir été l’initiateur de ce projet qu’il a porté aux fonds baptismaux et soutenu avec constance.

5Rendent un hommage à titre posthume au regretté Pr Mamadou Lamine Traoré, ancien ministre de l’éducation nationale dont les requêtes renouvelées auprès de l’Ambassade de France en faveur d’un soutien français aux sciences sociales au Mali ont été à l’origine de ce projet

6Remercient pour leurs appuis divers et précieux au management, au suivi du projet et à l’organisation du colloque conclusif : Kléna Sanogo, Bruno Sicard, Mamadou Keïta, Abdoulaye Salim Cissé, Daniel Alibert, Gilles Fedière, Leïla Mathieu.

7Les coprésidents du Comité scientifique adressent leurs vives félicitations

  • au Pr Joseph Brunet-Jailly pour la constance de son engagement en faveur du projet et pour l’énorme part qu’il a prise dans le difficile travail qui a permis l’édition de cet ouvrage,
  • à M. Bruno Sicard, Représentant de l’IRD au Mali et en Guinée, avec une mention spéciale de reconnaissance du Comité pour sa redoutable efficacité qui a permis au projet de surmonter bien des difficultés au plan de l’organisation et de la logistique ; mais également pour son soutien et sa participation active à l’édition de cet ouvrage qui ont été des plus déterminantes.

8Nous remercions M. Ibrahima Aya et les Editions Tombouctou grâce à qui tout ce travail prend forme et sort du virtuel pour notre bonheur.

Auteurs

Économiste, a été de 1970 à 1986 Professeur à la Faculté des Sciences Economiques d’Aix-en-Provence, et son Doyen (1979-1983), puis à partir de 1986 Directeur de Recherches à l’IRD, et enfin son Représentant à Bamako (2000-2004). Il enseigne maintenant à Sciences-Po Paris tout en exerçant comme consultant indépendant. Son domaine de spécialité est l’économie de la santé.

Économiste et statisticien. Directeur de recherches émérite IRD au Centre Population et Développement (CEPED : Université Paris Descartes-INED-IRD), il a été antérieurement directeur du département « Sociétés et Santé » à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD, France) et professeur d’économie à l’Université de Versailles. Dans les années 1980 et 1990, il a participé à la conception et à l’analyse de la première enquête nationale mixte sur le secteur informel au Mali en 1989, puis à l’Enquête Malienne de Conjoncture Economique et Sociale (EMCES) en 1994. Il a été coprésident, avec le professeur Doulaye Konaté, du projet « Mali contemporain » dont les études sont la matière de cet ouvrage.

Historien et archéologue. Docteur ès Lettres de l’Université d’Aix-en-Provence (France), il est Professeur à la Faculté d’histoire et de géographie de l’Université des Sciences Sociales et de Gestion de Bamako. Il a enseigné précédemment à l’Ecole Normale Supérieure de Bamako. Il a aussi occupé les fonctions d’Inspecteur général de l’éducation pour l’histoire et la géographie. Ancien Recteur de l’Université de Bamako, il est actuellement Président de l’Association des historiens du Mali (ASHIMA) et Président de l’Association des Historiens Africains (AHA). Auteur et coauteurs de nombreux ouvrages, il est l’un des contributeurs de l’ouvrage « Les manuscrits de Tombouctou : secrets, mythes et réalités » et il a dirigé l’ouvrage collectif « Le Mali entre doutes et espoirs », tous deux parus en 2013. Avec Jacques Charmes, il a présidé le comité scientifique du projet de recherches « Mali contemporain »

© IRD Éditions, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540