Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Rift est-africain

 | 
Bertrand Hirsch
, 
Bernard Roussel

Partie 4. Les sociétés du Rift, peuplement et histoire

Chapitre 28. Jeux d’échelle dans l’espace et dans le temps

Le rôle du Rift dans l’ensemble est-africain

Jean-Pierre Raison

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image img01.jpg

photo > Une image emblématique de la vallée du Rift : des plaines arides ponctuées d’édifices volcaniques (Kenya).

« L’Afrique des fossés et des grands lacs » : cette expression, couramment employée pour désigner l’Afrique orientale, en l’étendant parfois à l’Afrique du Nord-Est, est-elle un simple recours à une image spectaculaire, à des évocations paysagiques et touristiques ? Ou couvre-t-elle une réalité, un trait majeur qui définirait clairement un grand ensemble du continent africain ? La grande cicatrice tectonique, quasi méridienne, couramment désignée sous le terme de Rift, qui court de la mer Rouge au Zambèze, sur plus de 4 000 kilomètres, est-elle une réalité sur laquelle s’appuie la répartition des hommes et l’organisation de l’espace ? La réponse paraît d’abord évidente : se pourrait-il que ce fait physique d’ampleur exceptionnelle soit dénué d’effets à sa dimension ? La question n’est pas si simple, et le point de vue dépend des échelles d’analyse – les échelles spatiale...

Auteur

Géographe, université Paris-X (laboratoire Géotropiques)

© IRD Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540