Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Rift est-africain

 | 
Bertrand Hirsch
, 
Bernard Roussel

Préface

Yves Coppens

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Rift », terme anglais utilisé également en français, signifie « faille », « fossé », « cassure ». Mais lorsqu’on lui adjoint un simple article, qu’il soit d’ailleurs masculin ou féminin (le ou la Rift, sous-entendu la Rift Valley, ou vallée du Rift), il s’agit toujours du Grand Rift est-africain.

Ce Rift dont nous parlons s’étend de l’Éthiopie au Mozambique, ses deux bras s’épanouissant autour du lac Victoria. La cassure de la mer Rouge qui n’est déjà plus totalement est-africaine se poursuit quant à elle par le golfe d’Akaba, la mer Morte, le Jourdain, l’Oronte, qui ne sont plus du tout est-africains, et voilà le prolongement de notre Rift jeté à la mer, mais à la mer Méditerranée !

Lors d’une émission à la Télévision suisse romande, un cosmonaute américain me dit un jour : « Tu sais, ton Rift, je l’ai vu de la Lune… » Une balafre de 6 000 kilomètres sur une planète qui n’en fait que 20 000 en projection, cela ne m’a pas étonné, mais cela m’a plu ! J’ai été très fier qu’il le fasse...

Auteur

Professeur honoraire au Collège de France

© IRD Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540