Version classiqueVersion mobile

Ressources vivrières et choix alimentaires dans le bassin du lac Tchad

 | 
Christine Raimond
, 
Éric Garine
, 
Olivier Langlois

Remerciements

Christine Raimond, Éric Garine et Olivier Langlois

Texte intégral

Comité scientifique du colloque

1Nous remercions le CNRS, l’université Paris-X, l’UMR 7535 et l’UMS 844 pour leur aide financière qui a permis l’organisation du XIe colloque Méga-Tchad « Ressources vivrières et choix alimentaires dans le bassin du lac Tchad ».

2Un comité scientifique a été constitué pour veiller à la qualité de ce colloque. Il était composé de spécialistes de différentes disciplines, qui ont permis de faire une sélection parmi les 70 propositions de communication :

  • Serge Bahuchet, anthropologue de l’alimentation, MNHN
  • Jean Boutrais, géographe, IRD
  • Philippe C. Chamard, géographe, université de Paris X
  • Jean-Charles Clanet, géographe, université de Reims
  • Alain Marliac, archéologue, IRD
  • Claude Raynaut, sociologue, CNRS
  • Henry Tourneux, linguiste, CNRS

3Nous tenons à les remercier sincèrement pour leur aide rigoureuse et argumentée, qui a contribué à la qualité des communications présentées et à leur insertion dans la thématique retenue.

Comité d’évaluation pour la publication

4Devant la grande diversité des thèmes abordés et des approches développées dans les communications présentées lors du colloque, un comité d’évaluation scientifique a été mis en place pour la sélection des textes à publier. Chaque texte a été évalué par deux spécialistes du sujet traité, en plus des éditeurs scientifiques. Tous les chercheurs contactés à cette fin, et dont nous donnons la liste ci-dessous, ont accepté de s’acquitter de cette tâche de relecture parfois fastidieuse, souvent longue et difficile à insérer dans des emplois du temps déjà chargés. Leurs remarques, renvoyées aux auteurs pour correction, ont contribué à améliorer sensiblement la qualité scientifique des textes présentés ici. Qu’ils reçoivent ici toute notre gratitude et nos remerciements pour leur aide, sans laquelle la parution de ces actes aurait été bien plus difficile qu’elle ne l’a été !

  • Claude Arditi, anthropologue, EHESS
  • Catherine Baroin, ethnologue, CNRS
  • Edmond Bernus, géographe, CNRS
  • Roger Blench, anthropologue linguiste, Londres
  • Jean Boutrais, géographe, IRD
  • Philippe C. Chamard, géographe, université de Paris X
  • Sandrine Dury, économiste, Cirad
  • Igor de Garine, anthropologue, CNRS
  • Eric Jolly, anthropologue, CNRS
  • Alain Marliac, archéologue, IRD
  • Scott MacEachern, archéologue, Bowdoin College, Maine, USA
  • Aboubakar Moussa, géographe Meaden, Cameroun
  • Jean-Claude Muller, anthropologue, université de Montréal
  • Gérard Quéchon, archéologue, CNRS
  • Paulette Roulon, anthropologue, CNRS
  • Christian Seignobos, géographe, IRD
  • Michel Tchotsoua, géographe, université de Ngaoundéré
  • André Teyssier, géographe, Cirad
  • Henry Tourneux, linguiste, CNRS
  • Walter van Beek, anthropologue, université Utrecht, Pays-Bas

5Nous tenons également à remercier chaleureusement deux personnes qui n’ont pas leur nom en couverture, mais sans qui ce projet n’aurait pas pu aboutir : Monique Descieux (CNRS, UMR 7535) a facilité avec efficacité, gentillesse et enthousiasme la gestion compliquée d’un colloque international, et Maorie Seysset (Prodig CNRS) à qui nous avons confié la difficile tâche de rassembler et de mettre en page 28 textes d’auteurs différents et dispersés entre l’Afrique, l’Amérique et l’Europe.

6De même, un grand merci à Michèle Ducousso pour la cartographie, à Thierry Husberg pour l’iconographie, et à Marie-Madeleine Birot, André Simonin, Geneviève Raimond et Maryline Freulard pour la relecture des épreuves.

7Pour finir, nous saluerons le travail de Catherine Baroin, présidente du réseau Méga-Tchad, qui publie régulièrement un bulletin de liaison consultable sur le web : http://www.uni-bayreuth.de/​afrikanistik/​mega-tchad/​. Ce faisant, elle veille depuis de nombreuses années sur la flamme d’un réseau qui est sans conteste un élément majeur de la recherche régionale. A notre tour, en tant qu’organisateurs de ce XIe colloque Méga-Tchad et éditeurs scientifiques des actes, nous avons eu le plaisir d’attiser ponctuellement cette flamme, mettant en lumière de nouvelles connaissances. Nous remettons maintenant le flambeau à Catherine Baroin qui le transmettra aux organisateurs du prochain colloque.

8Avec une pensée particulière à Edmond Bernus, dont nous publions le dernier texte par le réseau Méga-Tchad.

Auteurs

© IRD Éditions, 2005

Licence OpenEdition Books

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search