Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Paysans sereer

 | 
André Lericollais

Table des illustrations

Texte intégral

LISTE DES FIGURES

Introduction générale

Figure 1 – Carte de situation

16

La dynamique du peuplement sereer

Les Sereer du sine

Figure 1 – Les implantations rurales sereer

45

Figure 2 – Pourcentage des Sereer dans la population totale des arrondissements en 1976

46

Figure 3 – Peuplement vers le milieu du xixe siècle

52

Figure 4 – Le peuplement du Centre-Ouest sénégalais

54

Ngayokhem 1963-1989

Figure 1 – Population des huit villages au premier janvier de chaque année, Ngayokhem 1963-1990

80

Figure 2 – Variations annuelles et tendances de la natalité et de la mortalité, Ngayokhem 1963-1989

81

Figure 3 – Variations annuelles et tendances de l’immigration et de l’émigration, Ngayokhem 1963-1989

83

Figure 4 – Départs et retours vers les Terres neuves, Ngayokhem 1963-1989

87

Figure 5 – Départs et retours vers Dakar, Ngayokhem 1963-1989

87

Figure 6 – Départs et retours vers les autres villes, Ngayokhem 1963-1989

87

Figure 7 – Taux de migration, selon le sexe et l’âge, Ngayokhem 1963-1989

89

Figure 8 – Saisonalité des migrations, Ngayokhem 1963-1989

89

Figure 9 – Distribution des flux migratoires (arrivées + départs)

90

Figure 10 – Distribution des soldes migratoires des Sereer dans les régions d’accueil (arrivées - départs)

90

Figure 11 – Distribution des motifs de migrations, Ngayokhem 1963-1989

92

Figure 12 – Évolution du ratio des dépendants Ngayokhem 1963-1989

92

De la traite à la crise agricole. Historique des échanges commerciaux dans le Sine

Figure 1 – Les points de traite du Sénégal centre-ouest avant 1960

110

Figure 2 – Seccos et coopératives du Sine après l’indépendance

112

La dégradation de l’aménagement agraire

Figure 1 – Fatick. La pluviométrie de 1921 à 1988

120

Figure 2 – Translation des isohyètes de 1968 à 1984

121

Figure 3 – Sob - Esquisse pédologique

123

Figure 4 – La dégradation du parc arboré

131

La gestion de la terre dans le Sine

Figure 1 – La Communauté rurale de Ngayokhem

154

Figure 2 – Sob : la répartition des terres entre les lignages anciens

158

Figure 3 – Sob : attributions foncières récentes

159

Figure 4 – Le territoire de Ngayokhem

160

Figure 5 – Segments du patrilignage Ndiaye à Ngayokhem..

l6l

Figure 6 – Le segment de patrilignage Soude Ndiaye et sa répartition dans l’espace

162

Figure 7 – Ngayokhem : tenure foncière - bax Ndiaye

163

Figure 8 – Ngayokhem : tenure foncière - bax diatte

164

Figure 9 – Un segment du patrilignage Diouf à Sob

174

Figure 10 - Sob : tenure des terres au niveau de l’exploitation

182

Figure 11 - Ngayokhem : tenure des terres au niveau de l’exploitation

184

Figure 12 – Kalom : tenure des terres au niveau de l’exploitation

185

Les pratiques paysannes dans le Sine

Figure 1 – Les transferts de fertilité par le bétail au sein du terroir

217

Figure 2 – Évolution du modèle agro-pastoral sereer

218

Figure 3 – Les hivernages à Fatick (1960-1987)

221

Figure 4 – Fluctuations interannuelles des acquisitions de matériels dans le département de Fatick

232

Figure 5 – Le niveau d’équipement des ngak (pour les trois villages en 1987)

235

Figure 6 – Les différentes formes de restitutions organiques de 1985 à 1987 (en % du nombre de cuisines par village)....

239

Figure 7 – Fumures cumulées sur trois ans sur les finages de Ngayokhem, Kalom et Sob

240

Figure 8 – Surfaces et productions dans les ngak (moyennes pour les trois années et les trois villages)

251

Figure 9 – Échelonnement des semis d’arachide en 1986 et 1987, selon le statut social de l'exploitant au sein des 18 cuisines suivies Cl 10 parcelles en 1986, 106 en 1987)....

255

Figure 10 - Rendements sur l’ensemble des parcelles des trois villages de 1985 à 1987

264

Figure 11 - Successions culturales à Sob (1965-1969)

282

Figure 12 - Successions culturales à Sob (1985-1987)

283

Figure 13 - Successions culturales à Ngayokhem (1965-1969)...

284

Figure 14 - Successions culturales à Kalom (1985-1987)

285

L’élevage en pays Sereer : du modèle d’intégration aux troupeaux sans pâturages

Figure 1 – Les cheptels dans l’arrondissement de Niakhar. Évolution de 1978 à 1987

303

Figure 2 – Les troupeaux bovins de Ngayokhem

306

Figure 3 – La taille des troupeaux bovins

308

Figure 4 – La mobilité des troupeaux de la Communauté rurale de Ngayokhem en 1990

320

Figure 5 – La transhumance des troupeaux bovins

321

Figure 6 – Pratique d’accumulation au sein du troupeau bovin extensif

324

Figure 7 – Calendrier des sorties des ovins (Tabaski au mois d’août)

327

Figure 8 – Calendrier des sorties des caprins

327

Introduction de la troisième partie

Figure 1 – Évolution spatiale du Bassin arachidier

337

Les Sereer et la colonisation des Terres neuves

Migrations

Figure 1 – Les migrations sereer vers les Terres neuves

347

Les Terres neuves de Koumpentoum

Figure 1 – La création d’un espace sereer dans la zone des Terres neuves

368

Figures 2 et 3 - Zone du projet Terres neuves en 1970 et en 1986

369

Évolution des systèmes de production des Terres neuves

Dispositif d’enquête

Figure 1 – Les parcellaires de culture de Diaglé-Sine

386

Figure 2 – Les parcellaires de culture de Keur-Daouda

387

Activité agricole et dynamique des systèmes de culture

Figure 1 – Capacités réelles d’utilisation de l’équipement

395

Figure 2 – Force de travail et surface totale cultivée par exploitation (moyennes 1986-1987)

397

Figure 3 – Relation assolement - successions culturales dans l’hypothèse d’une surface totale cultivée constance

403

Figure 4 – Distribution de la quantité de travail globale des attelages (1986 et 1987)

407

Figure 5 – Pluviométrie décadaire en 1986 et 1987

409

Figure 6 – Organisation des semis d’arachide en 1986

410

Figure 7 – Organisation de la préparation du sol et du semis d’arachide en 1987

411

Figure 8 – Distribution des rendements moyens par exploitation. Année 1987 – 37 exploitations

419

L’élevage

Figure 1 – Distribution des exploitations selon l’importance du cheptel bovin

425

Figure 2 – Répartition du cheptel bovin à Keur-Daouda et Diamaguène

429

Figure 3 – Évolution du nombre moyen d’attelages par carré...

430

Figure 4 – Évolution du nombre moyen d’attelages par carré et par groupe d’exploitation (le groupe v - 3 cas seulement - n’est pas représenté)

432

La différenciation économique

Figure 1 – Groupes « d’efficacité agricole » chez les Sereer des Terres neuves en 1987 (PAB en milliers de francs)

452

Les fondements de l’économie locale

Les usages de l’argent et de la richesse : solidarités, réciprocité et hiérarchie de statuts dans le Sine

Figure 1 – Distribution des revenus agricoles (par sexe)

489

Figure 2 – Distribution des revenus totaux (par sexe)

490

Figure 3 – Distribution des revenus tirés de salaires et d’activités commerciales

491

Figure 4 – Distribution des revenus agricoles en fonction des revenus tirés de salaires et d’activités commerciales

 

(pour les hommes)

494

Figure 5 – Distribution des revenus des navétanes

496

Les marchés ruraux du Sine

Figure 1 – Les marchés hebdomadaires du Sine : année de création

539

Figure 2 – Les marchés du Sine : fréquence et importance du commerce du bétail

545

Figure 3 – Les marchés hebdomadaires du Sine : les ventes de bétail

546

LISTE DES TABLEAUX

La dynamique du peuplement sereer

Les Sereer du sine

Tableau I – La population des régions du Sénégal en 1904, 1936, 1958, 1976 et 1988

41

Tableau II – Taux d’accroissement de 1904 à 1958 et de 1904 à 1988

42

Tableau III – Part des départements dans la population du Sine-Saloum de 1904 à 1988

42

Tableau IV – La répartition des Sereer par régions administratives en 1976 et en 1988

43

Tableau v – Pourcentage des départements du Sine-Saloum dans la population rurale et urbaine en 1976 et en 1988

6l

Tableau VI – Nombre de quartiers par village dans les communautés rurales et les arrondissements du Sine

65

Tableau VII–a – La stratification sociale. Répartition des chefs de concession par groupe statutaire et par arrondissement au Sine, en 1967 (effectif)

67

Tableau VII–b – La stratification sociale. Répartition des chefs de concession par groupe statutaire et par arrondissement au Sine, en 1967 (pourcentage)

67

Tableau VIII – Répartition de la population par groupe statutaire pour la zone de Niakhar-Diohine

67

Tableau IX – Répartitions religieuses dans la zone de Niakhar en 1967 et en 1991

71

Ngayokhem 1963-1989

Tableau 1 – Taux moyens selon la période

83

Tableau II – Relation entre taux de natalité, taux de mortalité et les années de sécheresse

85

La dégradation de l’aménagement agraire

Tableau I - Recensements d’espèces arbustives et arborées à Sob en 1965 et 1985

130 

La gestion de la terre dans le Sine

Tableau I – Tenure des terres à Sob (surfaces en ares)

181 

Tableau II – Tenure des terres à Ngayokhem (surfaces en ares)

 183

Tableau III – Tenure des terres à Kalom (surfaces en ares)...

184

Tableau IV – La terre exploitée par actif-exploitant (en ares)

 189

Le groupe domestique

Tableau I – Répartition des groupes domestiques par type résidentiel dans les trois villages étudiés

199

Les pratiques paysannes dans le Sine

Tableau I – Typologie résidentielle : les cuisines de l’échantillon (1990)

223

Tableau II – La répartition des ngak en fonction du statut (1987)

224

Tableau III – Sob, population résidente et population exploitante (1967 et 1987)

225

Tableau IV – Sob, population exploitante par statut (1967 et 1987)

225

Tableau V – Surface moyenne attribuée par exploitant d'après leur statut, à Sob en 1967 et en 1987 (en ha)

227

Tableau VI – Population et utilisation du sol à Sob de 1965 à 1969 (surfaces en ha)

227

Tableau VII – Utilisation du sol à Kalom, Ngayokhem et Sob en 1985, 1986 et 1987 (surface en ha)

228

Tableau VIII – Importance des cultures associées, dans les parcelles des 18 cuisines suivies à Sob en 1986 et 1987, en % du total des parcelles de mil ou d’arachide

230

Tableau IX – Répartition des cuisines selon leurs contraintes d’équipement, (estimées sur la base des normes d’équipement de l’Isra)

236

Tableau X – Répartition des 187 exploitations des 3 villages en fonction des 2 typologies : - selon la composition du groupe domestique (chap. 5), - selon les stratégies et performances agricoles

252

Tableau XI – Répartition des parcelles selon les périodes de semis pour chaque groupe statutaire, au sein des 18 cuisines suivies en 1986

257

Tableau XII – Taux de participation aux travaux agricoles de la population résidente et temps de travail par catégorie d’actifs..

268

Tableau XIII – Temps de travaux moyens en jours par ha, par opération à Sob en 1986, pour le mil et l’arachide

270

Tableau XIV – La généralisation de la culture attelée à Sob...

270

Tableau XV – Valorisation du temps de travail pour chaque période, en kg de produit

273

Tableau XVI – Rendements moyens par culture pour les trois villages

274

Tableau XVII – Disponible céréalier par habitant, et en arachide par exploitant (en kg par an)

275

Tableau XVIII – Moyennes des rendements et des productions par individu, pour chaque groupe statutaire, sur les trois villages

276

Tableau XIX – Partage du travail, des surfaces et des productions par catégorie d’actif (1987)

278

Tableau XX – Engagements et résultats agricoles par catégorie d’actif selon les performances et la stratégie des cuisines (1987)

280

Tableau XXI – Variabilité interannuelle des différents types de restitution minérale et organique sur les trois villages suivis

288

Tableau XXII – Production de biomasse et restitution organique à l’échelle du finage, à partir des assolements, des successions culturales et des rythmes de fumure recensés sur les trois villages de 1985 à 1987

292

L’élevage en pays Sereer : du modèle d’intégration aux troupeaux sans pâturages

Tableau I – Évolution du cheptel de l’arrondissement de Niakhar entre 1978 et 1987

302

Tableau II – La charge animale dans la Communauté rurale de Ngayokhem en 1990

303

Tableau III – Cheptel bovins, ovins-caprins et animaux de trait dans les villages suivis

304

Tableau IV – Nombre de ngak propriétaires des cheptels dans vingt troupeaux bovins

307

Tableau V – Taille des troupeaux bovins de la zone de Ngayokhem

308

Tableau VI – Composition du troupeau des trois villages

309

Tableau VII – Les petits ruminants selon le sexe et la résidence du propriétaire

309

Tableau VIII – La taille des ged selon la composition par espèces

310

Tableau IX – Les animaux de trait dans la Communauté rurale

311

Tableau X – Disponibilité de la force de traction dans les ngak des villages suivis

312

Tableau XI – L’espace pastoral résiduel de Ngayokhem

314

Tableau XII – Les jachères

315

Tableau XIII – Les sous produits des cultures (en UF)

316

Tableau XIV – Circonstances d’entrée dans les troupeaux bovins des trois villages

323

Tableau XV – Objectifs de production et fonctions du troupeau bovin

324

Tableau XVI – Circonstances d’entrées des petits ruminants..

325

Tableau XVII – Circonstances de sorties des petits ruminants

326

Tableau XVIII – Durée des carrières des animaux de trait (selon l’espèce et le sexe) calculée en années

328

Les Sereer et la colonisation des Terres neuves

Les Terres neuves de Kafrine

Tableau I – Production moyenne d’arachide en 1987 selon le statut des attributaires (kg)

361

Tableau II – Comparaison des résultats agricoles selon la taille des exploitations (1987)

361

Les Terres neuves de Koumpentoum

Tableau I – Répartition ethnique des chefs d'exploitations au début du Projet (en %)

365

Tableau II – Nombre de « cuisines » selon l’ethnie du chef de cuisine en 1987

366

Tableau III – Évolution de la composition moyenne des exploitations sereer

371

Tableau IV – Équipement par ethnie (tous villages)

372

Tableau v – Exploitations équipées

373

Tableau VI – Répartition des exploitations selon le mode de traction (tous villages - N = 1 845)

373

Tableau VII – Comparaison de l’équipement en 1972 et 1987 dans les villages autochtones (Sereer exclus)

374

Tableau VIII – Tenure de la terre et exploitation agricole dans trois villages des Terres neuves (surfaces en hectares)

379

Évolution des systèmes de production des Terres neuves

Dispositif d'enquête

Tableau I – Évolution de la populations des familles présentes lors des deux enquêtes (28 familles sur 38)

384

Tableau II – Comparaison des échantillons suivis en 1974 et 1987

385

Activité agricole et dynamique des systèmes de culture

Tableau I – Constitution des unités de production : données moyennes et structure de la population active (1986 et 1987)

391

Tableau II – Cheptel de trait et équipement dans les 37 exploitations

393

Tableau III – Distribution des 37 exploitations en 1986 selon la surface cultivée et l’équipement

394

Tableau IV – Surfaces cultivées par habitant et par actif en 1974 et 1987

398

Tableau V – Surfaces d’arachide cultivées par les navétanes

400

Tableau VI – Contribution des attelages aux différentes opérations culturales dans 10 exploitations en 1986 et 1987....

405

Tableau VII – Rendements moyens (kg/ha) de l’arachide et des céréales par années et par villages

416

L’élevage

Tableau I – Cheptel bovin selon l’ethnie

425

Tableau II – Typologie des 55 exploitations en 1988

426

Tableau III – Niveaux de regroupement des bovins de trois villages

436

Tableau IV – Quelques paramètres zootechniques pour le troupeau bovin et les petits ruminants

440

La différenciation économique

Tableau I – Productions par exploitation (en kg)

449

Tableau II – Production moyenne d’arachide selon le statut des attributaires (en kg)

450

Tableau III – Distribution des exploitations selon la disponibilité en céréales par habitant

451

Tableau IV – Distribution des exploitations selon le PAB par UTH et le PAB à l’hectare

452

Tableau v – Revenus de l’arachide selon les statuts des attributaires en 1987

455

Tableau vi – Vente d’arachide en 1987-1988 (en milliers de francs)

459

Tableau VII – Les revenus (en milliers de francs)

460

Tableau VIII – Les principaux postes de dépenses (en milliers de francs)

460

Tableau ix – Éléments de classification

461

Tableau x – Repérage des études de cas

462

Les fondements de l’économie locale

Les usages de l’argent et de la richesse : solidarités, réciprocité et hiérarchie de statuts dans le Sine

Tableau I – Revenus annuels médians selon le sexe et le statut social (en F CFA)

491

Tableau II – Répartition des dépenses selon le sexe

499

Tableau III – Ressources et dépenses annuelles : le groupe de W. N

503

Tableau IV – Répartition des dépenses de la compensation matrimoniale

511

Des soudures aux crises : les réponses paysannes dans le Sine

Tableau I – Évolution de la migration saisonnière en réponse au déficit de production dans les cinq villages de l’échantillon entre 1983-84 et 1985

526

Tableau II – Ressources monétaires ayant permis en saison sèche les achats de mil

528

Migrations et relations à distance

Tableau I – Évolution démographique des huit villages du « secco » de Ngayokhem

561

Tableau II – L’émigration temporaire à partir des villages de la Communauté rurale de Ngayokhem (1989)

563

Tableau III – Stratégies migratoires des principaux segments de patrilignage de Ngayokhem et de Sob

566

Tableau IV – Les dépenses des sourga

572

LISTE DES TABLEAUX EN ANNEXE

Annexe A – Pourcentage des régions dans la population du Sénégal de 1904 à 1988

615

Annexe B – La répartition des Sereer par départements en 1988

615

Annexe C – Sites et monuments protohistoriques du Sénégal centre-ouest

6l6

Annexe D – Fondation des villages de l’arrondissement de Niakhar

617

Annexe E – Les migrations urbaines selon les arrondissements du Sine en 1967. Nombre et % de villages concernés par des migrations masculines et féminines

618

Annexe F – Les groupes statutaires dans les villages de la zone de Niakhar. Répartitions des chefs de concession par villages en 1967

619

Annexe G – Répartitions religieuses des chefs de ménage de la zone de Niakhar en 1967

620

Annexe H – Population des huit villages de la zone de Ngayokhem à différents recensements (recensements administratifs et recensements démographiques)

621

Annexe I – Dynamique de la population, selon l’année

621

Annexe J – Migrations selon l’arrondissement d’origine ou de destination, Ngayokhem 1963-1989

622

Annexe K – Les points de traite du Sine-Saloum

623

Annexe L – Fonctions des arbres

Annexe M – Les troupeaux bovins de la Communauté rurale de Ngayokhem en 1989-90

626

Annexe N – Les animaux de trait dans la Communauté rurale de Ngayokhem en 1989-90

626

Annexe O – L’espace pastoral résiduel dans les finages

627

Annexe P – La transhumance des troupeaux de la Communauté rurale de Ngayokhem en 1990

627

Annexe Q – L’embouche dans la Communauté rurale de Ngayokhem (1990)

628

Annexe R – Calendrier des sorties des ovins et des caprins..

628

Annexe S – Matrice des éléments de typologie

629

Annexe T – Calcul du revenu net arachide des diatigui et essai de typologie

630

LISTE DES PHOTOGRAPHIES

Le Sine

Les terroirs du Sine : mil et arachide occupent la quasi-totalité de l’espace agricole disponible.

Photographie 1 - La campagne du Sine en début d’hivernage : les terres sont soigneusement préparées (le personnage à gauche sarcle à 1’iler).

Photographie 2 - Pâturage d’hivernage : les bovins sont confinés sur les rares terres non cultivées, à la périphérie des terroirs. Dans le paysage : le Faidherbia albida, qui perd son feuillage en saison des pluies.

La vulgarisation des matériels de culture attelée a entraîné l’intensification des pratiques culturales.

Photographie 3 - Le mil comme l’arachide sont semés au semoir : le mil souvent en sec (ce que permet la texture sableuse du sol), l’arachide aux premières pluies importantes. Ici, traitement fongicide des graines d’arachide dans le semoir.

Photographie 4 - Sarclage en attelé, à la houe sine. Ce matériel très largement diffusé est adapté à la traction équine.

L’économie paysanne repose sur l’auto-consommation vivrière et la vente de l'arachide.s

Photographie 5 - Récolte du mil : les épis sont liés en bottes pour le transport jusqu’aux greniers où ils sont rangés à l’abri des rongeurs. Photographie 6 - Après la pesée des sacs livrés par les agriculteurs, les gousses d’arachide sont passées au crible (au premier plan). Stockées dans des petits enclos et dans les seccos (hangars situés dans les principaux points de traite), elles seront ensuite évacuées vers les huileries.

Les femmes participent aux travaux agricoles et s’adonnent au petit commerce durant la saison sèche.

Photographie 7 - Les femmes récoltent le bissap (oseille de Guinée), qui est semé en bordure des parcelles d’arachide. Photographie 8 - Quelques productions paysannes sont écoulées sur les marchés des principaux centres ruraux, où les villageois peuvent se procurer tous les produits courants (marché deToucar). Photographie 9 - Le mil se négocie par petites quantités auprès des commerçants (marché de Niakhar).

Les Terres neuves

Au début de l’opération de colonisation des Terres neuves, les Sereer ont dû s’installer dans un milieu inconnu et plutôt hostile.

Photographie 1 - Installation précaire des migrants à Keur Daouda en 1974.

Photographie 2 - Récipients divers disposés dans l'attente du camion-citerne : le problème de l’eau était particulièrement difficile avant le creusement des puits-forages.

Une fois installés sur les Terres neuves, les Sereer ont élargi leur espace agricole et développé les cultures commerciales.

Photographie 3 - Les défrichements progressent par le feu, sur des sols de plateau couverts d’une forêt sèche.

Photographie 4 - Les défrichements sont favorisés par l’activité des charbonniers peuls venus du Fouta Djallon guinéen. Ici, combustion d’une meule de charbon de bois.

Photographie 5 - La culture du coton était, au début, imposée aux colons. Mal acceptée, elle a maintenant totalement disparu.

Les migrants ont adopté l’équipement agricole et privilégié la culture de l’arachide.

Photographie 6 - Autour de l’habitat, la culture continue du mil avec apport de fumure se pratique comme dans le Sine, mais sur des surfaces plus restreintes.

Photographie 7 - À la récolte de l’arachide, le vannage des gousses avant la mise en sacs est un travail long et exclusivement féminin.

Photographie 8 - La culture attelée bovine, associée à un matériel lourd, fut elle aussi imposée. Elle est parfaitement maîtrisée : l’attelage est mené par un homme seul.

Les colons sereer ont constitué d’importants troupeaux de bovins.

Photographie 9 - Parcage des animaux pour la nuit, sur des parcelles qui seront semées en mil, bénéficiant de la fumure. Photographie 10 - Le marché hebdomadaire du village-centre de Méréto a pris beaucoup d’importance, notamment pour les transactions sur les bovins.

© IRD Éditions, 1999

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540