Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le meilleur héritage

 | 
Marguerite Bey

Cahier d'illustrations

Texte intégral

1. Village de Tomas (3 350 m). Au cœur des montagnes, une architecture urbaine selon le modèle espagnol.

2. La zone d'élevage de Tomas (autour de 4 000 m). Des enclos parsemés dans la puna déserte.

3. Les champs de Casinta (autour de 2 000 m). Dans son champ de maïs, une grand-mère restée seule s'occupe de l'irrigation.

4. Les champs de Casinta. Rares sont les parcelles qu i se prêtent au passage de l'araire.

5. Les écoliers. Sur les mêmes bancs, ont-ils tous les mêmes chances de satisfaire les espérances de leurs parents ?

6. Le fond de vallée du Cañete (1 700 m). Sur les flancs de montagnes semi-arides, l'eau apporte la vie.

7. Le village de Casinta. Entre les poivriers, les champs irrigués et, au fond, les maisons.

8. La zone d'élevage de Tomas. Travail collectif pour la tonte des alpagas de la ferme communale.

9. Dans une estancia, la tonte des moutons. Faute de main-d'œuvre, on emploie un ouvrier d'une communauté voisine.

10. La ferme d'alpagas de Tomas. Derrière la voie ferrée, les locaux évoquent le souvenir de la Cerro de Pasco Copper Corporation.

Table des illustrations

Légende 1. Village de Tomas (3 350 m). Au cœur des montagnes, une architecture urbaine selon le modèle espagnol.
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/14672/img-1.jpg
Fichier image/, 465k
Légende 2. La zone d'élevage de Tomas (autour de 4 000 m). Des enclos parsemés dans la puna déserte.
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/14672/img-2.jpg
Fichier image/, 485k
Légende 3. Les champs de Casinta (autour de 2 000 m). Dans son champ de maïs, une grand-mère restée seule s'occupe de l'irrigation.
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/14672/img-3.jpg
Fichier image/, 333k
Légende 4. Les champs de Casinta. Rares sont les parcelles qu i se prêtent au passage de l'araire.
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/14672/img-4.jpg
Fichier image/, 330k
Légende 5. Les écoliers. Sur les mêmes bancs, ont-ils tous les mêmes chances de satisfaire les espérances de leurs parents ?
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/14672/img-5.jpg
Fichier image/, 317k
Légende 6. Le fond de vallée du Cañete (1 700 m). Sur les flancs de montagnes semi-arides, l'eau apporte la vie.
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/14672/img-6.jpg
Fichier image/, 500k
Légende 7. Le village de Casinta. Entre les poivriers, les champs irrigués et, au fond, les maisons.
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/14672/img-7.jpg
Fichier image/, 478k
Légende 8. La zone d'élevage de Tomas. Travail collectif pour la tonte des alpagas de la ferme communale.
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/14672/img-8.jpg
Fichier image/, 287k
Légende 9. Dans une estancia, la tonte des moutons. Faute de main-d'œuvre, on emploie un ouvrier d'une communauté voisine.
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/14672/img-9.jpg
Fichier image/, 290k
Légende 10. La ferme d'alpagas de Tomas. Derrière la voie ferrée, les locaux évoquent le souvenir de la Cerro de Pasco Copper Corporation.
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/14672/img-10.jpg
Fichier image/, 291k

© IRD Éditions, 1994

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540