Version classiqueVersion mobile

La lutte antivectorielle en France

 | 
Didier Fontenille
, 
Christophe Lagneau
, 
Sylvie Lecollinet
, 
et al.

Recommandations générales. Huit grandes priorités

Recommandation prioritaire n° 6

Améliorer la communication

Texte intégral

1L’élaboration de programmes et actions de communication sur la lutte antivectorielle fondée sur l’identification des perceptions, croyances et pratiques tirées d’enquêtes représentatives réalisées préalablement auprès des populations exposées au risque vectoriel est trop souvent négligée. La communication devra tenir compte des contextes socio-culturels, épidémiologiques et vectoriels afin de bien cibler les groupes sociaux en fonction de leur niveau de vulnérabilité et de leur degré de réticence identifié à l’adoption de comportements protecteurs. L’Inpes pourrait jouer un rôle fédérateur dans ce domaine.

© IRD Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search