Version classiqueVersion mobile

La lutte antivectorielle en France

 | 
Didier Fontenille
, 
Christophe Lagneau
, 
Sylvie Lecollinet
, 
et al.

Recommandations générales. Huit grandes priorités

Recommandation prioritaire n° 3

Préciser les stratégies d’intervention

Texte intégral

1Les stratégies d’intervention et les objectifs à atteindre dans le cadre d’épidémies, d’épizooties, d’espèces envahissantes, mais également en surveillance et lutte antivectorielle de routine pour maintenir le risque épidémique/épizootique et endémique/enzootique à un niveau minimum méritent d’être mieux définis. L’élaboration de plans et scenarii sur le modèle des plans West Nile et chikungunya/Aedes albopictus en métropole et Psage dans les DFA exprimera ces stratégies et objectifs sur les différents niveaux d’action concernés : conduite quotidienne des opérations (assainissement, choix des produits biocides et du matériel, mobilisation sociale, communication, recueil de données, retour d’expérience), suivi de la résistance aux insecticides, qualification des intervenants, encadrement des équipes, participation des partenaires et des populations, financements. La rédaction de ces plans, sous la responsabilité de l’État, nécessite d’associer des experts de compétences complémentaires, par exemple membres du Cnev. La définition et l’amélioration des stratégies nécessitent de repenser les modes de gestion des personnels, en termes de compétence, de formation continue, d’évolution de carrière.

© IRD Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search