Version classiqueVersion mobile

Atlas de la province Extrême-Nord Cameroun

 | 
Christian Seignobos
, 
Olivier Iyébi-Mandjek

Mise en place du peuplement et répartition ethnique

Christian Seignobos

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’extrême variété des groupes humains est une des données maîtresse de cette partie du nord du Cameroun. Pas moins d’une quarantaine d’ethnies se partagent la province. Leur densité s’accentue des plaines aux montagnes, les reliefs les plus compartimentés des monts Mandara septentrionaux favorisant le morcellement ethnique.

Les groupes non musulmans de plaine

Les grands mouvements de mise en place du peuplement (XVe-XVIIe s.)

Les mouvements d’ensemble qui ont présidé à la mise en place du peuplement (à l’exception des Fulbe), depuis les plaines du Logone jusqu’aux monts Mandara et entre les grands yayrés et le mayo Kebbi, suivent deux composantes.

La plus ancienne et celle qui fonctionna le plus longtemps est d’origine nord-orientale. Elle a subi avec le temps un glissement régulier en latitude vers le sud. Elle a été recoupée par des flux de peuplement franchement sud-nord. De ce mouvement croisé est né l’essentiel des groupes en prése...

© IRD Éditions, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search