Version classiqueVersion mobile

Atlas de la province Extrême-Nord Cameroun

 | 
Christian Seignobos
, 
Olivier Iyébi-Mandjek

Géomorphologie

Serge Morin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Entre 10° et 13° de latitude nord, la province de l’Extrême-Nord s’étire sur près de 325 km, des pays soudaniens jusqu’aux improbables rivages du lac Tchad. Contrastes topographiques et saisonniers renforcent la partition de l’espace en deux grandes unités que souligne un grand cordon dunaire quasi continu entre Yagoua et Limani : au nord, les plaines d’épandage et d’inondation du Logone dont l’uniformité ne se rompt que par des tumuli Saw, au sud, des paysages cloisonnés, compartimentés, éclatés en petits massifs dans les monts Mandara, alors qu’aux marges des pays de la Bénoué, la pédiplaine de Kaélé se hérisse de chicots rocheux. Quatre ensembles de relief s’individualisent : les monts Mandara à la frontière du Nigeria, leur piémont, le Diamaré directement à l’est, les plaines tchadiennes qui le prolongent en aval, et au sud, la pédiplaine de Kaélé.

Les monts Mandara ou la montagne citadelle

Caractères généraux

Les reliefs à cheval sur la fron...

© IRD Éditions, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search