Version classiqueVersion mobile

Biotechnologies du palmier dattier

 | 
Frédérique Aberlenc-Bertossi

Partie 2. Diversité et conservation des ressources génétiques du palmier dattier

Modélisation de l’architecture et de la croissance des Arecaceae

René Lecoustre, Sébastien Griffon, Marc Jaeger et Mohammed Aziz Elhoumaizi

Texte intégral

L’architecture des plantes appliquée aux Arecaceae

1La classification des modèles architecturaux selon les critères topologiques, phyllotaxiques et d’organisation de la sexualité, mis au point par une équipe de chercheur de l’université de Montpellier II dans les années 1970 (Hallé et Oldeman, 1970 ; Edelin, 1977, 1984 ; Hallé et al., 1978), montre que le cas des Arecaceae est relativement simple.

2Leur croissance est, en effet, assurée par un seul bourgeon apical qui produit, de manière plus ou moins régulière de grandes feuilles palmées ou pennées appelées palmes. Certaines espèces ont la faculté de se ramifier de manière dichotomique (Hyphaene thebaica), d’autres sont capables de produire des rejets qui assurent une multiplication végétative et une colonisation du milieu (Euterpe oleracea), certains autres peuvent parfois porter des gourmands dont le rôle reste à définir (Phœnix sylvestris).

3En ce qui concerne la floraison, il existe quelques genres qui produisent une floraison terminale (Corypha elata) ou basipète, de l’extrémité vers la base, (Arenga sacchariformis) deux stratégies de floraison qui mettent fin à la vie de l’individu. Il existe des espèces dioïques (Phœnix dactylifera) et monoïques ; dans ce second cas, les inflorescences peuvent porter des fleurs des deux sexes (Coco nucifera) ou des cycles alternés d’inflorescences mâles et femelles apparaissent (Elaeis guineensis).

4A la lumière de ces critères, il est possible de classer les plantes de la famille des Arecaceae selon quelques modèles architecturaux : ils sont repris dans la figure 1 avec en exemple les espèces les plus connues qui s’y réfèrent.

Figure 1
Quelques modèles architecturaux des plantes de la famille des Arecaceae

Bibliographie

Bibliographie

Auclair D., Barczi J.F., Borne F., Etienne M., Lecoustre R., 2001 – « La visualisation des paysages pour l’aménagement agroforestier ». In Malézieux E., Trébuil G., Jaeger M. (éd.) : Modélisation des agro-écosystèmes et aide à la décision, Montpellier, Cirad, collection Repères : 413-425.

Auclair D., Lecoustre R., Naudet J.-P., Pignard G., 2001 – Visualisation des paysages à partir des bases de données de l’IFN. Revue Forestière Française, 53 (3-4) : 468-474.

Costes E., 1988 – Analyse architecturale et modélisation du litchi (Litchi chinensis Sonn.). Contribution à l’étude de son irrégularité de production à l’Île de la Réunion. Thèse de doctorat, Université des Sciences et Techniques du Languedoc, Académie de Montpellier.

Dauzat J., Elhoumaizi M.A., Roupsard O., Lamada N., Laurans M., Lecoustre R., 2007 – « Using computerized date palms for simulating light availability for under crops in oasis agro-systems ». The Fourth Symposium on Date Palm. 5-8/05/2007, King Faisal University, Al Hassa, Arabie Saoudite.

Daviero V., Meyer-Berthaud B., Lecoustre R., 2000 – Computer simulation of sphenopsid architecture. I. Principles and methodology. Review of Paleobotany and Palynology, 109 : 121-134.

Daviero V., Lecoustre R., 2000 – Computer simulation of sphenopsid architecture. II. Calamites multiramis Weiss, as an examples of late paleozoic arborescent sphenopsis. Review of Paleobotany and Palynology, 109 : 135-148.

Edelin C., 1977 – mages de l’architecture des conifères. Thèse de l’Université des Sciences et Techniques du Languedoc, Académie de Montpellier.

Edelin C., 1984 – L’architecture monopodiale : l’exemple de quelques arbres d’Asie tropicale. Thèse de Doctorat d’Etat, Université des Sciences et Techniques du Languedoc, Académie de Montpellier.

Elhoumaizi M.A., 2002 – Modélisation de l’architecture du palmier dattier (Phœnix dactylifera L.) et application à la simulation du bilan radiatif en oasis. Marrakech, Maroc : Université Cadi Ayyad, 130 p. Thèse de Doctorat d’Etat (Science Biologie végétale).

Elhoumaizi, M.A., Lecoustre R., Oihabi A., 2002 – Phyllotaxis and handedness in date palm (Phœnix dactilifera L.). Fruits, 57 (5-6) : 297-303.

Elhoumaizi M.A., Zirari A., Dollé V., Dauzat J., Jaeger M., Lecoustre R., Oihabi A. 2000 – Modeling of the architecture of the date palm (Phœnix dactylifera L.) methodology and applications. In Nujoma S. (ed.) Proceedings of the Date palm International symposium. Namibia Developement Corporation, FAO, 166—172. Date palm International symposium, 22-25/02/2000, Windhoek, Namibia.

Elhoumaizi M.A., Lecoustre R., 2007 – Date palm architecture. The Fourth Symposium on Date Palm. Al Hassa : The Fourth Symposium on Date Palm, 5-8/05/2007, King Faisal University, Al Hassa, Arabie Saoudite.

Halle F., Oldeman R.A.A., 1970 – Essai sur l’architecture et la dynamique de croissance des arbres tropicaux, Masson, Paris.

Halle F., Oldeman R.A.A., Tomlinson P.B., 1978 – Tropical trees and forests. An architectural analysis, Springer Verlag, New York, Heidelberg, Berlin.

Table des illustrations

Légende Figure 1Quelques modèles architecturaux des plantes de la famille des Arecaceae
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/10766/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 200k

Auteurs

Agronome spécialisé en modélisation
Cirad-Bios, UMR Amap
c/o Cirad, TA A51/PS2, boulevard de la Lironde,
34398 Montpellier cedex 5, France
lecoustre@cirad.fr

Informaticien
Cirad-Bios, UMR Amap
c/o Cirad, TA A51/PS2, boulevard de la Lironde,
34398 Montpellier cedex 5, France
sebastien.griffon@cirad.fr

Informaticien
Cirad-Bios, UMR Amap
c/o Cirad, TA A51/PS2, boulevard de la Lironde,
34398 Montpellier cedex 5, France
marcjaeg@gmail.com

Biologiste spécialisé en modélisation
Université Mohammed 1er, Faculté des sciences
BP 446, 60000 Oujda, Maroc
elhoumaizi@yahoo.fr

© IRD Éditions, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search