Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Atlas des pêcheries thonières de l’océan Indien / Atlas of Indian Ocean Tuna Fisheries

 | 
Alain Fonteneau

Chapitre 7 – Cartes des prises par unité d’effort de pêche (PUE)

Chapter 7 – CPUE maps

Texte intégral

1Ces cartes de PUE sont classiquement employées pour mettre en évidence les zones de fortes abondances locales des espèces ciblées par les divers engins, ceci dans l’hypothèse où ces PUE sont localement proportionnelles aux densités des poissons capturés. Si ces cartes classiques sont souvent très intéressantes pour les ressources démersales côtières (les ressources qui vivent à proximité du fond de la mer), elles sont le plus souvent d’un intérêt bien moindre et parfois nul pour la plupart des pêcheries thonières. Il apparaît en effet sur ces cartes que, tant le niveau moyen des PUE annuelles que la distribution géographique de celles-ci, ont très souvent peu de rapports avec les variations des biomasses locales de thons.

2Dans ce contexte, l’intérêt des cartes de PUE peut être jugé comme étant très limité, et c’est pour cela que seul un nombre restreint de ces cartes a été réalisé, celles des palangriers du Japon et de Taiwan, province de Chine et celles des senneurs (tous pays confondus).

  • 1 Capturabilité : probabilité des poissons d’être capturés par une unité d’effort de pêche.

3Ces cartes de PUE doivent donc être interprétées avec une grande prudence. Par exemple toutes les analyses scientifiques permettent de conclure que la forte baisse généralisée des PUE en albacore pour la pêcherie de palangriers japonais durant ses premières années d’activités ne traduit très vraisemblablement pas une baisse de biomasse, mais une baisse de la capturabilité1 du stock. Au contraire, la hausse permanente des PUE des senneurs depuis 1982 est due à leur efficacité technologique croissante, ceci dans une période où la biomasse des stocks de thons était globalement décroissante. De même, toutes les cartes de PUE montrent souvent de faibles gradients géographiques qui pourraient laisser à penser que les biomasses des thons sont homogènes dans de vastes zones de pêche. Cela n’est pas du tout le cas, et il y a fréquemment des zones de fortes concentrations saisonnières des biomasses de thons, qui sont très visibles sur les cartes de prises (fortes prises localisées), mais paradoxalement souvent peu visibles sur les cartes de PUE (des efforts de pêche très élevés étant exercés dans ces zones). Ces cartes de PUE sont donc données à titre indicatif, mais on peut considérer qu’elles sont globalement beaucoup moins significatives de la distribution des biomasses, que les cartes de prises correspondantes.

4 Maps of Catches Per Unit Effort are often used to show zones of local abundance of species targeted by the different gears, on the assumption that CPUE values are proportional to fish density. While these classic maps may be very useful for coastal demersal resources (species living close to the sea bed) they are often much less relevant, and sometimes of no value, for most tuna fisheries. Indeed it appears that, whether it is the annual average values for CPUE or their geographical distribution that is envisaged, they generally bear very little relationship with the variations in local tuna biomass.

5 Hence the usefulness of CPUE maps can be thought to be very limited. This is why only a few of these maps have been included, those for longline fisheries of Japan and China (Taiwan) and those for purse seine fishing of all countries.

  • 2 Catchability: This term refers to the probability of being caught per unit effort. (...)

6 These CPUE maps should be interpreted very cautiously. For instance, all the scientific analyses lead to the conclusion that the overall marked decrease in CPUE for yellowfin for the Japanese longliners in their first years of operation, very probably does not reflect an actual decrease in biomass, but rather a drop in the catchability 2 of fish stocks. In contrast, the continuous increase in seine CPUE values since 1982 is attributable to increasing fishing efficiency, occurring in a period when the tuna biomass was actually decreasing. Likewise, CPUE maps often show low geographical gradients, which could suggest that the tuna biomasses are homogenous over vast fishing zones. This is in fact not at all the case, and zones of marked seasonal concentration of tuna biomass frequently occur, highly visible on catch maps (large local catches), but paradoxically often not very obvious on CPUE maps (since considerable fishing effort is exerted in these zones). Hence the CPUE maps are given as an indication, but overall they probably are much less representative of the distribution of the biomass than the corresponding catch maps.

Prises par unité d’effort des palangriers du Japon
Japan longline catches per unit of effort

Prises par unité d’effort des palangriers du JaponJapan longline catches per unit of effort

Prises par unité d’effort des palangriers du Japon
Japan longline catches per unit of effort

Prises par unité d’effort des palangriers du JaponJapan longline catches per unit of effort

Prises par unité d’effort des palangriers du Japon
Japan longline catches per unit of effort

Prises par unité d’effort des palangriers du JaponJapan longline catches per unit of effort

Prises par unité d’effort des palangriers de Taiwan, province de la Chine
Taiwan, Province of China, longline catches per unit of effort

Prises par unité d’effort des palangriers de Taiwan, province de la ChineTaiwan, Province of China, longline catches per unit of effort

Prises par unité d’effort des palangriers de Taiwan, province de la Chine
Taiwan, Province of China, longline catches per unit of effort

Prises par unité d’effort des palangriers de Taiwan, province de la ChineTaiwan, Province of China, longline catches per unit of effort

Prises par unité d’effort des senneurs, tous pays
Purse seine catches per unit of effort, all countries

Prises par unité d’effort des senneurs, tous paysPurse seine catches per unit of effort, all countries

Prises par unité d’effort des senneurs, tous pays
Purse seine catches per unit of effort, all countries

Prises par unité d’effort des senneurs, tous paysPurse seine catches per unit of effort, all countries

Notes

1 Capturabilité : probabilité des poissons d’être capturés par une unité d’effort de pêche.

2 Catchability: This term refers to the probability of being caught per unit effort.

Table des illustrations

Titre Prises par unité d’effort des palangriers du JaponJapan longline catches per unit of effort
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/10667/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,1M
Titre Prises par unité d’effort des palangriers du JaponJapan longline catches per unit of effort
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/10667/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 1022k
Titre Prises par unité d’effort des palangriers du JaponJapan longline catches per unit of effort
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/10667/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 753k
Titre Prises par unité d’effort des palangriers de Taiwan, province de la ChineTaiwan, Province of China, longline catches per unit of effort
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/10667/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 946k
Titre Prises par unité d’effort des palangriers de Taiwan, province de la ChineTaiwan, Province of China, longline catches per unit of effort
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/10667/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 902k
Titre Prises par unité d’effort des senneurs, tous paysPurse seine catches per unit of effort, all countries
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/10667/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 336k
Titre Prises par unité d’effort des senneurs, tous paysPurse seine catches per unit of effort, all countries
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/10667/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 586k

© IRD Éditions, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540