Desktop versionMobile Version

Manuel de lutte contre la maladie du sommeil

 | 
Claude Laveissière
, 
Claude Penchenier

Partie III. Le dépistage et le diagnostic

Introduction de la troisième partie

Volltext

1Le traitement de la maladie du sommeil ne peut se faire qu’à partir du moment où le trypanosome a été identifié grâce à un test parasitologique. Or, dans le cadre d’une campagne de lutte à grande échelle contre l’endémie sommeilleuse, on ne peut appliquer ces tests parasitologiques à l’ensemble de la population, à cause du coût mais aussi du temps nécessaires à leur réalisation. En conséquence, au sein d’une population à risque, on effectue d’abord un dépistage pour distinguer les sujets presque certainement sains de ceux dont la contamination est possible. En effet, les techniques énumérées ci-dessous ne sont ni sensibles, ni spécifiques à 100 % : ainsi, quelques malades peuvent échapper au dépistage et, inversement, des personnes saines sont incluses inutilement dans la série de tests diagnostics.

2Beaucoup de progrès restent à faire pour améliorer les techniques, tant en matière de coût que de fiabilité.

Abbildungsverzeichnis

Bildunterschrift © IRD / L. Penchenier
URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/10514/img-1.jpg
Datei image/jpeg, 148k

© IRD Éditions, 2005

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Diese digitale Publikation wurde durch automatische optische Zeichenerkennung erstellt.
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search