Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le terroir et son double

 | 
Chantal Blanc-Pamard
, 
Hervé Rakoto Ramiarantsoa

Deuxième partie. Les Hauts d’Andranomangamanga

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Depuis les premiers temps de la fondation du village, la haute montagne représente l’espace d’émigration prioritaire des villageois. Le plateau d’Andranomangamanga, autrefois domaine de pâtures éloigné de Tsarahonenana, est devenu peu à peu, au fur et à mesure que s’y installaient des colons pratiquant cultures de pommes de terre et élevage de bœufs, un véritable front pionnier d’altitude. Il n’est pas aujourd’hui une famille de Tsarahonenana qui ne possède là-haut un ou plusieurs de ses membres. » (p. 68)

Reprenons une description de Joël Bonnemaison pour présenter les Hauts d’Andranomangamanga « situés à deux heures de marche au nord-ouest de Tsarahonenana. C’est une haute planèze bosselée, à la surface inclinée, séparant deux des grandes plaines intérieures de l’Ankaratra, celle d’Ambatofotsy au nord, celle d’Ambohibary au sud. » (Bonnemaison, 1976 : 78).

Le plateau d’Andranomangamanga, front pionnier des paysans de Tsarahonenana (Bonnemaison, 1976 : 67), a donné son nom au villa...

© IRD Éditions, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540