Version classiqueVersion mobile

Les orphelins de la forêt

 | 
Stéphanie Carrière

Glossaire

Texte intégral

Termes vernaculaires

1Afan : forêt, brousse par opposition aux lieux habités tels que les villages.

2Afup : champ cultivé par opposition au dzi, la future parcelle cultivée.

3Afup bikwan : champ de bananier plantain. Ce terme désigne soit un champ où la culture dominante est le bananier plantain, soit un champ en associations culturales où la culture en cours de production est le bananier plantain.

4Afup keka : agroforêt cacaoyère, littéralement, champ de cacaoyers.

5Afup mbong : champ de manioc. Pour l’explication du terme, voir afup bikwan.

6Afup ngwan : champ de courges. Pour l’explication du terme, voir afup bikwan.

7Afup olis : champ de riz en cultures inondées dans les marécages.

8Afup owono : champ d’arachides. Pour l’explication du terme, voir afup bikwan.

9Asan : champ sur sols hydromorphes (marécages ou bords de rivière). Seules les cultures hygro-tolérantes peuvent être produites dans ce type de champ.

10Awulanding : piège barrière. Il est disposé autour des champs vivriers et assure une double fonction : protection des cultures contre la déprédation par les petits mammifères et capture du gibier pour l’autoconsommation familiale.

11Ayett : littéralement, « au-delà d’un cours d’eau déterminé ». Ce terme peut désigner un lieu-dit que l’on n’atteint qu’après avoir traversé un cours d’eau. Par exemple, Ntem ayett signifie « après la traversée du fleuve Ntem ». Son contraire est asi, c’est-à-dire le lieu situé avant la traversée d’un cours d’eau.

12Dan : marécage. C’est une entité non attribuée et non attribuable. Le marécage n’appartient à personne et chacun peut y cultiver ou y prélever une ressource forestière.

13Djam : recouvre la notion de propriété. Djam ele désigne l’arbre qui m’appartient.

14Dzi : parcelle en attente de culture. Ce terme désigne un champ qui n’est pas encore cultivé. C’est le lieu que l’on choisit, défriche puis abat avant de brûler la végétation.

15Ebeng kweng : littéralement, « l’arbre du singe ». C’est la forêt « vierge » ou primaire car elle n’a jamais été défrichée et cultivée de mémoire d’homme.

16Edjidjin : se dit d’un ombrage ni trop fort ni trop doux et qui respecte le bon développement des cultures sous-jacentes. C’est l’ombrage prodigué par les grands arbres orphelins laissés dans les champs vivriers. Ce terme peut également qualifier un homme digne, bon et respectable.

17Ekolok : jachère, recrû, forêt secondaire post-culturale.

18Ekot : portion de terre isolée par des bras de fleuve. C’est une île interfluviale.

19Ekpwaala : jeune recrû post-agricole faisant suite à la culture de la courge. Ce recrû est laissé tel quel pendant deux ou trois saisons avant d’être remis en culture avec de l’arachide. Ce terme désigne également l’action de défriche de ce type de végétation pionnière.

20Elik : ancien village abandonné. C’est un lieu important que chacun connaît. Certains paysans ont encore des terres cultivées dans ce village et un droit coutumier particulier s’y applique.

21Elop : zone temporairement inondable telle que la berge d’un cours d’eau. La terre y est très humide mais cultivable. Certaines cultures s’accommodent très bien de ce type de sol (bananiers, tubercules sur buttes).

22Kunu : champ vivrier polycultural. C’est un champ vieillissant, dont la production est en voie de diminution.

23Mfos : se dit d’une formation végétale où les éléments arborés et arbustifs sont rares. Dans ce type de végétation, la vue est dégagée par rapport à celle que l’on peut avoir dans une parcelle de forêt mature ou secondaire.

24Nda bot : famille élargie, C’est la plus petite entité au sein du lignage, elle peut être qualifiée de noyau lignager. Elle comprend au moins trois générations : enfants, parents et grands-parents.

25Nfef : jeune. Par exemple, une jeune jachère se dit nfef ekolok.

26Ngap : portion de terre. Le terme désigne à la fois une portion de terre délimitée si ou de fleuve oshing. Elle est attribuée à une famille, un homme ou une communauté.

27Nnom : vieux. Par exemple, une jachère ancienne se dit nnom ekolok.

28Ntum : bâton pour progresser dans les rapides lors de la pêche à l’épervier. Les hommes s’aident d’un bâton qu’ils surnomment le troisième pied. Le bâton sert également à défricher et à se protéger la jambe d’un coup de machette mal ajusté.

29Oshing : eau et par extension, cours d’eau.

30Si : sol dans sa dimension spirituelle et territoriale. Ce terme désigne également la terre en tant que matière et substrat pour les cultures.

Termes scientifiques

31Abiotique : se dit d’un constituant inorganique de la biosphère. Les facteurs climatiques sont des facteurs écologiques abiotiques.

32Anémochore : se dit des espèces végétales dont les fruits ou les graines sont adaptés à la dispersion par le vent.

33Autochore : se dit des espèces végétales dont les fruits ou les graines se dispersent par leurs propres moyens : éclatement des gousses au soleil, par exemple.

34Autogène : se dit des graines produites par l’arbre ou l’espèce végétale sous lesquels elles ont été récoltées.

35Capitule : inflorescence dense résultant de la juxtaposition de nombreuses fleurs supportées par le sommet du pédoncule élargi en plateau (fleur de marguerite, par exemple).

36Cauliflorie : particularité des espèces végétales dont les fleurs et donc les fruits sont portés par les plus fortes branches et même par le tronc (par exemple, chez le cacaoyer).

37Chablis : se dit d’un arbre déraciné et renversé pour diverses raisons. Désigne aussi l’ensemble formé par le système racinaire d’un arbre tombé à terre et de la partie de substrat arrachée lors de la chute. Enfin, le chablis correspond à la trouée occasionnée dans la canopée par de tels renversements d’arbres.

38Déprise : diminution de l’intensité ou de l’extension d’une activité socio-économique. Ce terme s’applique essentiellement à l’agriculture (abandon des terres ou sous-utilisation de certaines parcelles).

39Endozoochore : se dit des espèces végétales dont les fruits ou les graines sont adaptés à la dispersion par le passage dans le tractus digestif des animaux.

40Épiphyte : végétal se développant directement sur un autre végétal. Il n’existe pas de relations trophiques entre eux. C’est une superposition d’apparence fortuite.

41Épizoochorie : particularité des espèces végétales dont les fruits ou les graines sont adaptés à la dispersion par accrochage sur le pelage, les plumes des animaux ou les vêtements des hommes.

42Héliophile : végétal ou formation végétale recherchant l’ensoleillement.

43Hygro-tolérant : se dit d’un végétal qui tolère la vie dans les endroits humides soit dans le sol, soit dans l’atmosphère. Ces espèces sont également dites hygrophiles.

44Protoculture : se dit des soins apportés à une espèce végétale sauvage et non encore cultivée. C’est le cas des ignames dont la sélection et la récolte sont assurées par les pygmées d’Afrique centrale.

45Quadrat : parcelle d’échantillonnage de la végétation.

46Raphiale : peuplement végétal de raphias (Raphia spp.) caractéristiques des zones humides tropicales, en Afrique principalement. Les raphiales inondées spontanées ou plantées sont particulièrement inhospitalières. Elles peuvent être exploitées pour les divers produits du palmier (vin, pétiole, sel, vannerie, sparterie).

47Recrû : ensemble des rejets ou drageons développés sur les souches d’un taillis après la coupe. Par extension, ce terme s’applique à la végétation héliophile colonisant une trouée forestière ou une jachère, c’est alors un recrû post-agricole.

48Ripisylve : frange forestière inféodée au climat humide (sol et atmosphère), temporairement saturé du bord d’un cours d’eau.

49Verse : phénomène de renversement massif des plantes cultivées d’un champ sous l’influence du vent ou du poids des cultures.

50Zoochore : se dit d’une espèce dont les fruits ou les graines sont adaptés à la dispersion par les animaux.

© IRD Éditions, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search