Version classiqueVersion mobile

Apprivoiser la montagne

 | 
Pascale de Robert

Partie 2. Les lieux et les gestes

Les lieux et les gestes

Texte intégral

Partie 2

C'est d'abord à l'espace et à son ordre que l'on est confronté en abordant la société paysanne d'Apure, et c'est le plus souvent de leurs lieux de vie et de leurs gestes techniques que les gens de la haute vallée parlent le plus volontiers. En reprenant le découpage vernaculaire de l'espace montagnard, il est possible de reconnaître les contours des unités paysagères identifiées et nommées par les habitants, le sens et la valeur qui leur sont attribués. En effet, au-delà de l'aspect paysager lié au relief, au climat, à la végétation, aux cultures ou à la disposition des maisons, chacune de ces catégories spatiales se rapporte à des usages et à des représentations spécifiques. Ainsi, ce sont des pratiques, des gestes, des manières de faire et d'être variant selon l'âge, le sexe ou la situation de chacun, mais aussi des savoirs, des croyances et des mythes qui dessinent une identité propre à chaque lieu.
Dans cette haute vallée à l'habitat très dispersé, la maison reste un repère essentiel, de même que le jardin situé dans son voisinage immédiat. L'ensemble se trouve généralement au milieu des terres cultivées par les membres de la maisonnée, dans l'étage du blé où se déroule l'activité agricole principale. À plus haute altitude se situent les essarts, consacrés à la culture de la pomme de terre. Ils sont entourés et prolongés par les grands espaces montagnards du páramo, où paissent pendant une partie de l'année les troupeaux de bovins. En suivant un itinéraire imaginaire de la maison jusqu'au páramo, les relations complexes que les gens de l'amont tissent avec leur environnement et avec leurs semblables deviennent progressivement intelligibles. Plus on s'éloigne du centre que constitue la maison, plus les fréquentations et les interventions se font rares et il semble que les moyens de contrôle et d'action se diluent progressivement vers les confins de l'espace utilisé. Du cœur de l'espace domestique jusqu'aux plus hautes terres du páramo, les paysans de l'amont laissent voir mille manières d'apprivoiser la montagne.

Table des illustrations

URL http://books.openedition.org/irdeditions/docannexe/image/10089/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 136k

© IRD Éditions, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search