Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Asie du Sud-Est 2013 : bilan, enjeux et perspectives

 | 
Jérémy Jammes

Troisième partie. La région

Viêt Nam

« Xin lỗi1 » ou les dilemmes de l’État-Parti

Laurent Gédéon et François Guillemot

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les dirigeants du Parti communiste vietnamien (PCV), qui ont fêté, le 3 février 2012, le 82e anniversaire de la fondation de leur formation, ont conscience de la nécessité de lancer rapidement de nouvelles réformes et d’intensifier la lutte contre les dérives et la corruption de certains cadres. Ceci d’autant plus que les Vietnamiens se montrent de plus en plus sensibles aux questions de société telles que la corruption et les confiscations de terres, ou encore aux questions géopolitiques liées aux empiètements territoriaux de la Chine en mer de Chine méridionale (mer Orientale pour les Vietnamiens).

Après les demandes expresses d’une nécessaire « Seconde rénovation », politique et économique, restée sans réponse, une question taraude les esprits des experts comme de la population : où va le Viêt Nam ? Alors qu’il était d’abord présenté comme un modèle de développement par le Fonds monétaire international (FMI), les suspicions d’une mauvaise gestion en matière bancaire sont remontées...

Auteurs

Géopolitologue, maître de conférences à l’université catholique de Lyon et chercheur à l’Institut d’Asie orientale (IAO, CNRS). Docteur en géopolitique de l’université Paris VIII, il a consacré sa thèse à la communauté sino-vietnamienne de Cholon. Il a publié un ouvrage (Les Hoa au Vietnam, Lille, Presses universitaires du Septentrion, 2001) ainsi que divers articles sur ce sujet. Il travaille actuellement sur les questions géopolitiques concernant l’Asie du Sud-Est ainsi que sur les enjeux liés à la géostratégie maritime de la Chine.

Historien, ingénieur de recherche au CNRS, en charge de la documentation sur le Viêt Nam à l’Institut d’Asie orientale (IAO, CNRS), École normale supérieure de Lyon. Il est docteur en histoire de l’École pratique des hautes études (EPHE) et auteur de Ðại Việt, indépendance et révolution au Viêt-Nam. L’échec de la troisième voie, 1938-1955 (Paris, Les Indes savantes, 2012). Il a co-organisé avec Agathe Larcher-Goscha le colloque « Les identités corporelles au Viêt Nam d’hier à aujourd’hui » (École normale supérieure de Lyon, mai 2007). Il mène des recherches sur la guerre civile, les mouvements nationalistes et les bataillons féminins des Jeunesses de choc (Thanh Niên Xung Phong) pendant la guerre du Viêt Nam. Il est le coordinateur du projet franco-vietnamien de cartographie interactive « Virtual Saigon » (http://saigon.virtualcities.fr/) et le responsable des plates-formes « Femmes et guerres » (http://femmes-guerres.ens-lyon.fr/), « Viêt-Nam Laos Cambodge. Sources et aides à la recherche » (http://vlc.ish-lyon.cnrs.fr/) et du carnet de recherche « Mémoires d’Indochine » (http://indomemoires.hypotheses.org/).

© Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540